COOPERATION SCIENTIFIQUE FRANCE ISRAEL

Réunion du Haut Conseil Franco-Israélien pour la Science et la Technologie : de nouvelles initiatives pour renforcer les coopérations

Photo HCST (4)

Ph ©Alexandre Superville / Institut français d’Israël 2016

Le 5 juillet 2016 s’est déroulée à Jérusalem la 13ème Rencontre du Haut Conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie (HCST).

Chargé de promouvoir la coopération scientifique franco-israélienne, le Haut conseil a déterminé les deux thématiques du futur appel à projet bilatéral Maimonide 2017, financé par la France et Israël : “Modélisation Informatique avec Génomique Fonctionnelle de l’Evolution Clonale des Maladies Infectieuses”, d’une part, “Sciences Humaines Numériques”, d’autre part. Le but a été de couvrir un sujet multidisciplinaire et dans lequel les recherches dans les deux pays sont pionnières, l’informatique et la recherche biomédicale, tout en ouvrant pour la première fois ce programme à une thématique de sciences humaines et sociales. Le HCST a également défini de nouvelles actions, en particulier un développement des colloques bilatéraux, en ouvrant au public scientifique les séminaires de restitution qui auront lieu cette année sur les thèmes « Médecine Personnalisée » et « Agriculture en Condition de Stress » et en organisant un séminaire supplémentaire sur un sujet de recherche appliquée qui reste encore à définir.

Egalement, il a été question d’encourager davantage les post-docs entre la France et Israël – les chercheurs de demain d’un côté comme de l’autre seront plus aptes a collaborer avec le pays partenaire s’ils y ont passé une partie non négligeable de leur carrière.

Cette année, le Haut-Conseil, a eu le plaisir d’accueillir sa nouvelle coprésidente pour la partie Française, le Prof. Marion Guillou, Présidente d’Agreenium, l’Institut Agronomique, Vétérinaire et Forestier de France. Avec son homologue israélien, le Dr David Harari – ancien Directeur pour la Recherche et le Développement d’Israël Aerospace Industry, connu pour être le “père des drones israéliens”, et lauréat du prestigieux Prix d’Israël en 2011 – et les représentants du Ministère Français de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de l’Ambassade de France en Israël, du Ministère Israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace et de l’Ambassade d’Israël en France. Le Prof. Guillou a également visité plusieurs Universités, pendant son séjour en Israël, et discuté avec ses dirigeants de leurs coopérations avec la France : Université Bar-Ilan, Université Ben Gourion du Néguev, Institut Weizmann et Université Hébraïque de Jérusalem. Le Prof. Guillou a été force de propositions pendant la réunion en elle-même et en est sortie enthousiaste – la visite des universités a constitué pour elle une opportunité unique de comprendre les liens entre chacune et les Institutions Scientifiques Françaises et d’identifier les actions à mettre en œuvre pour les développer – ainsi que les bons partenaires du côté Français.

La réunion du Haut Conseil a également été l’occasion pour Patrick Maisonnave, Ambassadeur de France en Israël, de remettre la Légion d’honneur à Dan Shechtman, Professeur au Technion, Prix Nobel de Chimie, et de souligner son rôle dans la coopération scientifique franco-israélienne, en présence de notre délégation ainsi que de M. Peretz Vazan, le Directeur Général du Ministère Israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace. Le Professeur Dan Shechtman a en effet reçu, en 2011, le Prix Nobel de Chimie pour la découverte en 1982 des quasi-cristaux, qui a profondément modifié la façon dont les chimistes perçoivent la matière solide. Il a également travaillé avec des chercheurs français, le plus récent exemple de son implication dans le développement de relations entre le Technion et la France étant sa participation à deux journées de rencontres scientifiques Technion – Aix-Marseille Université jetant les bases d’une coopération dans le domaine des nanosciences, des énergies vertes et de l’imagerie biomédicale.

Galerie de photos