COOPÉRATION UNIVERSITAIRE

La France veut attirer plus d’étudiants israéliens en médecine

visite-des-doyensChaque année, de nombreux étudiants israéliens partent étudier la médecine à l’étranger, notamment en Roumanie, en Moldavie et en Italie. Dans le but d’attirer plus d’étudiants dans les filières de médecine françaises, l’Ambassade France en Israël mène une stratégie triple : promouvoir l’apprentissage de langue française, établir des partenariats permettant de faciliter l’accueil d’étudiants israéliens en première année d’études de médecine en France et enfin, plus généralement, développer les relations entre les facultés de médecine françaises et israéliennes.

Ainsi, depuis mars 2015, trois classes de français ont été ouvertes par l’Institut français de Nazareth pour des jeunes désireux de suivre des études supérieures en France. Ils sont accompagnés par l’équipe de Campus France en Israël dans la définition de leur projet académique et dans leurs démarches administratives avant leur départ en France.

En 2016, les universités d’Angers et de Reims ont établi un accord de partenariat avec l’Ambassade de France en Israël pour faciliter l’accueil d’étudiants israéliens. A la rentrée 2016, trois étudiantes israéliennes originaires de Nazareth ont commencé la première année du programme PluriPASS pour préparer les concours d’entrée aux études de médecine à l’Université d’Angers.

Du 23 au 26 septembre 2016, les doyens des facultés de médecine d’Angers et de Reims ont effectué une mission en Israël, au cours de laquelle ils ont pu rencontrer les étudiants des programmes de français désireux de partir étudier la médecine en France en 2017 et ont répondu à leurs questions.

Plusieurs visites leur ont également permis de découvrir différentes institutions hospitalières israéliennes et de présenter les activités de leurs établissements (Hôpital Français de Nazareth, service de traumatologie de l’hôpital Hadassah et son entreprise de transfert technologique Hadasit, Hôpital Ichilov, Université hébraïque de Jérusalem et rencontre avec des représentants du Ministère de la Santé israélien et de l’Université de Tel Aviv).

La variété des institutions visitées a permis d’offrir un panorama des institutions hospitalières et de la formation en médecine en Israël. Les interlocuteurs rencontrés ont fait part d’un enthousiasme et d’une réelle motivation dans la mise en place de premières actions de coopération qui seront certainement orientées vers des échanges d’étudiants et l’accueil de stagiaires.