crédit-jessica-waknin-Hanna-Gaelle-SERERO-2-200-x-200-

Gaelle Hannah Serero étudie la philosophie et la pensée juive à l’université de bar ilan sous la direction du docteur Hanoch Ben-Pazi.
Son travail de recherche, « la lecture biblique d’André Neher comme geste existentialiste juif » porte sur le penseur juif français André Neher et le renouveau du judaïsme français après la seconde guerre mondiale, connu aujourd’hui sous le nom « d’école de pensée juive de Paris ».

Hannah Serero est née à Lyon, en France, en 1981. Mariée et mère de deux enfants, elle vit à Netanya. Elle fait partie depuis déjà deux ans du projet « Talmud au féminin » de la midracha de l’université de Bar Ilan. Elle a fait son alya depuis 12ans et travaille dans l’enseignement formel et informel auprès des jeunes olims francophones.
Elle détient une licence de lettres françaises modernes de l’université lumière Lyon 2 et un master de littérature française de l’université de Bar Ilan sur André Neher et le prophétisme.
Elle a également étudié dans les midrachot de Hemdat Hadarom à Nétivot et au kibbouts Ein Hanatsiv dans la vallée du Jourdain. Elle a été tour a tour journaliste, copywriter, professeur de français, enseignante de kodech et madriha d’un oulpan de conversion. Elle prépare aussi des jeunes filles à la bat mitsva.

Aujourd’hui, Gaelle Hannah travaille conjointement avec la yechiva Mahanayim qui traite les archives d’André et de Rina Neher z’l’. Elle fait également partie du programme Afikim dans les écoles du pays où elle donne des cours d’identité juive et œuvre en ce moment à la mise en service d’un centre de recherche de pensée juive francophone à l’université de bar ilan.