/ EXPOSITION

Gilles Caron : Inner Gaze  

Jusqu’au 30 septembre 2017 

Mishkan Museum of Art, Ein Harod

 

Gilles Caron 1967 Inner Gaze exh (3)

Dans le cadre do projet “Euphoria, 6 Days and 50 Years”, le Mishkan Museum of Art d’ Ein Harod présente une série de photographies – pour certaines inédites du photographe français Gilles Caron dont le comissariat est assuré par Mikaela Zyss.

Le Projet Euphoria réunit cinq expositions qui présentent les œuvres d’artistes israéliens reconnus ainsi que les photographies de Gilles Caron, qui traduisent chacunes à travers un language qui lui est propre, l’impact de la guerre des six jours sur la société israélienne au cours des 50 dernières années.

Gilles Caron :

Envoyé en Israël  en mai 1967 alors qu’il est jeune reporter pour la presse française et réalise un reportage sur Sylvie Vartan il rentre en France avec la certitude qu’un conflit d’une importance majeure est imminent se prépare. Partageant ses intuitions, il se voit confier son premier reportage en terrain conflictuel.

En Israël, le photojournalisme de guerre de l’époque est alors contrôlé par l’armée. Gilles Caron fut l’un des rares témoins occidentaux à s’être libéré de cet encadrement. Il réussit à passer les contrôles de sécurité en prenant des soldats israéliens en auto-stop. Il suit au plus près la prise du Sinaï et de Jérusalem-Est.

En se déplaçant aux côtés de ceux qu’il photographie, Gilles Caron prend un parti qui ne se contente pas de faire un récit chronologique d’un conflit auquel il est étranger. Il accompagne avec compassion de jeunes guerriers dont il a pratiquement le même âge, se pose en réflecteur et capture des moments parfois intimes de prisonniers égyptiens.

Le résultat de ce premier grand reportage et la vision de ce jeune photographe suscitent l’admiration des services photos de la presse :18 pages lui sont consacrées dans Paris Match et les photos de Gilles Caron sont également diffusées dans les presses allemande et italienne.

La carrière de Gilles Caron fut malheureusement courte : il a disparu tragiquement au Cambodge le 5 avril 1970, dans une zone contrôlée par les Khmers rouges alors qu’il n’avait que trente ans.

  • PRATIQUE

    Gilles Caron : Inner Gaze


    Mishkan Museum of Art


    Actuellement et jusqu'au 30.09.2017


    Ein Harod


    Entrée :  40 nis et tarif privilégié pour les membres de l'Institut français : 1+1 sur présentation de la carte membre


    Horaires d'ouverture :


    Dim à Jeu 9h à 16h30


    Ven 9h à 13h30


    Sam 10h à 16h30


    Site du Mishkan Museum of Art, Ein Harod

  • Tous les évènements Cliquez ICI