/ LES ATELIERS DE LA CLOSERIE

Francophones et…un peu…beaucoup… hébraophone ?
Et si vous vous lanciez dans la traduction ?

Nouvel atelier d’initiation à la traduction littéraire de l’hébreu vers le français 

Tous les jeudis de 18h à 19h30 à partir du 14 novembre 2019
A La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Atelier traductionVous êtes passionnés de lecture et d’écriture, amoureux à la fois de la langue française et de la langue hébraïque ? Vous êtes francophone avec des connaissances encore balbutiantes ou plus assurées de l’hébreu ? Cet atelier mené par Michèle Toubiana non seulement vous séduira mais vous étonnera par ces milliers de résonnances entre ces deux langues, en apparence si différentes.

En développant votre connaissance de la littérature israélienne et votre lecture en hébreu, vous progresserez dans l’écriture du français. La traduction est un excellent exercice d’écriture. Bien sûr, vous saurez mieux vous familiariser avec les différents dictionnaires et ressources en ligne qui soutiendront l’approche des enjeux de la traduction littéraire et ainsi mieux saisir la lecture des textes traduits.

Déroulé des séances 

La première séance sera consacrée à la lecture et la traduction des premières pages d’une nouvelle de Maya Arad. Elle y décrit, avec humour et érudition, le milieu littéraire de Tel-Aviv, ses rivalités et ses petites mesquineries.

La deuxième séance sera consacrée à la traduction du début d’une nouvelle de Savyon Liebrecht : le conflit familial qui surgit au moment d’embaucher une auxiliaire de vie pour soutenir la maman, véritable « Tatie Danielle » juive polonaise.

Lors de la troisième séance sera abordé un texte d’Amos Oz. Contrairement aux deux auteurs précédents, Amos Oz a vu son œuvre presque entièrement traduite en français, ce qui permettra une comparaison entre le résultat obtenu en atelier et la traduction choisie par les éditeurs.

Le texte d’une nouvelle d’Ido Guefen sera distribué dès la première rencontre pour permettre à chacun d’y travailler en amont. Les 4e, 5e et 6e séances permettront d’évoquer les problèmes rencontrés, de confronter les traductions, de justifier ses choix et d’établir ensemble un texte commun.

Les quatre dernières séances seront consacrées à la traduction de chansons avec un texte d’Y. Routablit chanté et mis en musique par Yehudit Ravitz, et d’une chanson écrite et mise en musique par Ehud Banai. Traduire des chansons de ces deux artistes permettra de s’attacher à la musique de l’hébreu. Et pourquoi pas, défi ultime de proposer ces traductions à la chorale de l’Institut français… !

Michèle Toubiana est diplômée d’hébreu, option traduction littéraire, à l’Inalco-Paris

L’atelier de Michèle Toubiana se tiendra sur 10 séances tous les jeudis de 18h à 19h30 à la Closerie, médiathèque de l’Institut français.
Ouverture de l’atelier le jeudi 14 novembre.
Tarifs : 750 NIS pour la session d’automne.
Tarif réduit : 630 NIS pour les détenteurs de la Carte membre de l’Institut français d’Israël. 

icon-contactInformation et inscription auprès de Linda Mimouni au 03 796 80 02/ 05 ou par email

logo-La-closerie-bleu-200-PIXELS

  • icon-infoL’atelier de Michèle Toubiana se tiendra sur 10 séances tous les jeudis de 18h à 19h30 à la Closerie, médiathèque de l'Institut français.
    Ouverture de l’atelier le jeudi 14 novembre.
    Tarifs : 750 NIS pour la session d’automne.
    Tarif réduit : 630 NIS pour les détenteurs de la Carte membre de l’Institut français d’Israël. 


    icon-contactInformation et inscription auprès de Linda Mimouni au 03 796 80 02/ 05 ou par email

  • Tous les évènements Cliquez ICI