/ CINEMA

Oh la la 2019
Festival du film français de comédie – 5e édition

14-30 novembre 2019
Cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, Herzliya et Holon, Cinema Hot à Ashdod et centre culturel de Savyon

פייסבוק 2019La société Eden Cinéma, fondée et dirigée par Caroline Boneh, propose une cinquième édition du Festival du film français de comédie Oh la la, avec les soutiens de l’Institut français d’Israël et d’Unifrance Films. Le festival se déroulera du 14 au 30 novembre 2019 dans les principales cinémathèques du pays – Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Herzliya, Sderot et Holon– au cinéma Hot d’Ashdod et au Centre culturel de Savyon.

Ce ne sont pas moins de 16 films récents ou classiques qui ont été sélectionnés par le festival pour cette 5e édition ! Une programmation éclectique qui ravira tous les publics avec, cette année, des films qui révèlent avec humour les préoccupations de la société française actuelle : les différences de classes, les préjugés, l’intégration, les malentendus interculturels… Chaque film à sa manière tente de déconstruire les crispations autour de ces sujets brûlants et d’en proposer une vision légère, propice à des situations cocasses sur lesquelles il est salutaire de pouvoir rire.

En ouverture, le festival propose de découvrir le couple hilarant formé par Michèle Laroque et Thierry Lhermitte dans « Joyeuse retraite » de Fabrice Bracq : un film qui parlera à tous les parents très certainement puisque Laroque-Lhermitte campent un couple impatient de pouvoir profiter de sa retraite et qui se voit confisquer son temps libre par les obligations familiales et la garde des petits-enfants.

LA LUTTE DES CLASSES

Ph. La lutte des classe de Michel Leclerc

Invité d’honneur du festival, le scénariste et réalisateur français Michel Leclerc présentera son film « La lutte des classes », une comédie aigre-douce qui traitent des préjugés et des différences de classe.

LES GRANDS DUCS(3)

Ph. Les Grands Ducs de Patrice Leconte

Dans le volet classique du festival, il ne faut surtout pas manquer « Les Grands Ducs » de Patrice Leconte, un film culte aux répliques incisives et caustiques qu’on veut rejouer à l’envi avec le trio extraordinaire Philippe Noiret, Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle, disparu cette année. Et bien sûr, on retrouvera Louis de Funès, monstre de la comédie française, dans le film de Jean Girault « L’avare », peut-être l’un des rôles les plus drôles de sa carrière.

/ LES FILMS DU FESTIVAL

/ LES CLASSIQUES

Un événement organisé par :
eden