CAFE DES SCIENCES : Les systèmes de défense des bactéries

 / CAFE DES SCIENCES

Le Café des sciences fait sa rentrée !
“Les systèmes de défense des bactéries”

Par Aude Bernheim

Le mardi 5 novembre 2019, 19h
Polly Bar – 60 bd. Rothschild, Tel Aviv

Café des sciences_évT FB_#78A vos tablettes : l’Institut français de Tel Aviv organise son prochain Café des Sciences le mardi 5 novembre à 19h au bar Polly ! Le rendez-vous convivial des amateurs de sciences devient mensuel. La discussion, animée par Aude Bernheim, post-doctorante à l’Institut Weizmann, abordera la question des « systèmes de défense des bactéries ». Entrée gratuite, consommations payantes, discussion en anglais.

Dr. Aude Bernheim est biologiste à l’Institut Weizmann dans le laboratoire de Prof. Rotem Sorek. Elle a fait sa thèse au sein de l’Institut Pasteur sous la direction de Dr. David Bikar, Dr. Marie Touchon et Dr. Eduardo Rocha. Sa thèse avait pour sujet le système CRISPR-Cas, un système de défense immunitaire chez les bactéries. Aujourd’hui elle cherche à découvrir et comprendre le mécanisme de nouveau système immunitaire bactérien.

En plus de sa recherche Aude est particulièrement impliquée dans des projets faisant le lien entre science et société. Elle est co-fondatrice de WAX-Science une association qui fait la promotion de la Science de manière ludique et sans stéréotypes.

Aude parlera d’immunité bactérienne durant le Café de Science. Comme nous, les bactéries sont sujettes à des infections virales. Pour s’en défendre elles ont mis en place des systèmes de défense moléculaire. Outre l’amélioration de la compréhension de notre monde, l’étude de ces systèmes nous a permis de faire des avancées technologiques et médicales majeurs, de la naissance de la biotechnologie moderne dans les années 70 aux promesses de CRISPR-Cas : l’aventure ne fait que commencer.

Rencontre avec un auteur : Eric Marty

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Eric Marty : De Roland Barthes à Eric Marty – Une histoire de Maître et de Disciple

Lundi 25 novembre à 19h30
Auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Ph. Hermance Triay

Ph. Hermance Triay

Les années 70 s’achèvent – Roland Barthes est au somment de sa gloire… St Germain des prés bruisse de rêves et de désirs… Sa modernité en fait le « prince de la jeunesse ». En 1976, Eric Marty a vingt ans, il est timide jusqu’à l’aphasie. Roland Barthes le remarque, Il deviendra « mon petit Eric » avec lequel le maitre partagera son amour de l’opéra, la délicatesse des sentiments et bien sûr la littérature. Histoire de maitre et de disciple, Eric Marty nous la raconte dans l’un de ses livres le plus intime le Métier d’écrire.

Un entretien unique, entrecoupé de lectures, qui s’ouvrira sur un dialogue avec le public.

Éric Marty est professeur de littérature française contemporaine à l’université Paris Diderot. Il est l’éditeur des œuvres complètes de Roland Barthes. Essayiste, romancier, poète et auteur de pièces radiophoniques, l’activité éditoriale d’Éric Marty est marquée par un engagement fort dans le conflit israélo-palestinien, en faveur de l’État hébreu : Bref séjour à Jérusalem (2003) et Une querelle avec Alain Badiou (2007). Il a également pris position contre la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions à l’encontre d’Israël.

CLJ_logoCette rencontre est organisée en coopération avec le Club littéraire jurassien, présidé par Vincent Froté.

Eric Marty interviendra le dimanche 24 novembre sur le thème « Roland Barthes, philosophie et anti-philosophie » à la Faculté des Lettres de l’Université de Tel Aviv

Rencontre avec un auteur : Myriam Anissimov

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Daniel Barenboïm – De la musique avant toute chose
Myriam Anissimov nous raconte Daniel Barenboïm, une biographie non autorisée qui vient de paraître aux éditions Taillandier

Mercredi 13 novembre à 19h30
Auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Ph. Myriam Anissimov Crédits : John Foley

Ph. Myriam Anissimov Crédits : John Foley

Ce lundi 30 septembre, lors de la cérémonie donnée à l’Eglise St Sulpice, en hommage à l’ancien Président Jacques Chirac, Daniel Barenboïm interprète au piano  l’impromptu de Schubert, op. 142 en do majeur. Il a 76 ans. Depuis son premier concert donné à l’âge de 7 ans à Buenos Aires où il voit le jour jusqu’à ce jour, Barenboïm a défrayé la chronique autant qu’enthousiasmé des millions d’auditeurs de par-delà le monde. Myriam Anissimov, romancière et biographe, collaboratrice pendant plus d’une décennie au Monde de la Musique nous raconte avec verve et passion l’extraordinaire destin de « Dany le magnifique », monstre sacré et dérangeant.

Ph. John Foley

Ph. John Foley

Myriam Anissimov, née en 1943 dans un camp de réfugiés en Suisse, arrive à Paris en 1966. D’abord comédienne et chanteuse, elle publie un premier roman, Comment va Rachel en 1973. Onze romans suivront dont le dernier, Les yeux bordés de reconnaissance, paru en 2018, reçoit le Prix Roland de Jouvenel de l’Académie Française. Elle signe également plusieurs biographies de référence dont Primo Levi, Romain Gary et Vassili Grossman. Egalement journaliste, elle a collaboré à la rubrique littéraire de nombreux magazines comme au Monde de la Musique de 1981 à 1992.

Les ateliers de La Closerie – saison 2019/2020

/ ATELIERS

Les ateliers de La Closerie – saison 2019/2020

A partir du 5 novembre 2019
La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv – 6, rue Herzl

widgets-closerie-vignettePour les amoureux du livre, pour ceux qui veulent prendre la plume, écrire un récit, une fiction, un roman autobiographique, ou pour ceux qui rêvent de maîtriser une langue au point de savoir la traduire, l’Institut français d’Israël propose en ce début d’année 3 ateliers en français et 1 en hébreu. Animés par des professionnels – écrivains, chercheurs, philosophes ou traducteurs – les ateliers se dérouleront dans l’atmosphère feutrée de la Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv.

A chaque jour, son atelier ! 

icon-contactInscrivez-vous dès à présent !
Contactez Linda au 03-7968002 ou 03-7968005 ou par email 

logo-La-closerie-bleu-200-PIXELS

Nouvel atelier d’initiation à la traduction littéraire de l’hébreu vers le français

/ LES ATELIERS DE LA CLOSERIE

Francophones et…un peu…beaucoup… hébraophone ?
Et si vous vous lanciez dans la traduction ?

Nouvel atelier d’initiation à la traduction littéraire de l’hébreu vers le français 

Tous les jeudis de 18h à 19h30 à partir du 14 novembre 2019
A La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Atelier traductionVous êtes passionnés de lecture et d’écriture, amoureux à la fois de la langue française et de la langue hébraïque ? Vous êtes francophone avec des connaissances encore balbutiantes ou plus assurées de l’hébreu ? Cet atelier mené par Michèle Toubiana non seulement vous séduira mais vous étonnera par ces milliers de résonnances entre ces deux langues, en apparence si différentes.

En développant votre connaissance de la littérature israélienne et votre lecture en hébreu, vous progresserez dans l’écriture du français. La traduction est un excellent exercice d’écriture. Bien sûr, vous saurez mieux vous familiariser avec les différents dictionnaires et ressources en ligne qui soutiendront l’approche des enjeux de la traduction littéraire et ainsi mieux saisir la lecture des textes traduits.

Déroulé des séances 

La première séance sera consacrée à la lecture et la traduction des premières pages d’une nouvelle de Maya Arad. Elle y décrit, avec humour et érudition, le milieu littéraire de Tel-Aviv, ses rivalités et ses petites mesquineries.

La deuxième séance sera consacrée à la traduction du début d’une nouvelle de Savyon Liebrecht : le conflit familial qui surgit au moment d’embaucher une auxiliaire de vie pour soutenir la maman, véritable « Tatie Danielle » juive polonaise.

Lors de la troisième séance sera abordé un texte d’Amos Oz. Contrairement aux deux auteurs précédents, Amos Oz a vu son œuvre presque entièrement traduite en français, ce qui permettra une comparaison entre le résultat obtenu en atelier et la traduction choisie par les éditeurs.

Le texte d’une nouvelle d’Ido Guefen sera distribué dès la première rencontre pour permettre à chacun d’y travailler en amont. Les 4e, 5e et 6e séances permettront d’évoquer les problèmes rencontrés, de confronter les traductions, de justifier ses choix et d’établir ensemble un texte commun.

Les quatre dernières séances seront consacrées à la traduction de chansons avec un texte d’Y. Routablit chanté et mis en musique par Yehudit Ravitz, et d’une chanson écrite et mise en musique par Ehud Banai. Traduire des chansons de ces deux artistes permettra de s’attacher à la musique de l’hébreu. Et pourquoi pas, défi ultime de proposer ces traductions à la chorale de l’Institut français… !

Michèle Toubiana est diplômée d’hébreu, option traduction littéraire, à l’Inalco-Paris

L’atelier de Michèle Toubiana se tiendra sur 10 séances tous les jeudis de 18h à 19h30 à la Closerie, médiathèque de l’Institut français.
Ouverture de l’atelier le jeudi 14 novembre.
Tarifs : 750 NIS pour la session d’automne.
Tarif réduit : 630 NIS pour les détenteurs de la Carte membre de l’Institut français d’Israël. 

icon-contactInformation et inscription auprès de Linda Mimouni au 03 796 80 02/ 05 ou par email

logo-La-closerie-bleu-200-PIXELS

Atelier chant : Nouvelle formule !

/ LES ATELIERS DE L’INSTITUT

Atelier chant : Nouvelle formule !
Nouvelle formule de l’atelier chant conduit depuis 2012 par Déborah Benasouli, chanteuse professionnelle, professeur de chant et de technique vocale.

Tous les mercredis, de 17h à 18h30 à partir du mercredi 6 novembre 2019
Dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

10857975_10205241632978838_3915239148866682732_nL’Institut français de Tel Aviv confie à Déborah Benasouli, la création d’une chorale qui sera amenée à se produire au cours de l’année lors d’évènements organisés par l’Institut français d’Israël.

Vous avez quelque talent pour le chant, avec le goût de l’engagement et du partage au sein d’un groupe ? Cet atelier de chant, nouvelle formule, conduit par Déborah Benasouli est pour vous !

Déborah accueillera l’ensemble des participants lors d’une séance préliminaire d’audition le mercredi 6 novembre 2019 de 17h à 18h30

Les objectifs de cet atelier : apprendre à chanter en groupe et en harmonie, améliorer la justesse, l’agilité et la puissance de la voix, travailler le rythme. Apprendre à respirer, articuler, improviser et mémoriser. Développer la confiance en soi et le plaisir de chanter des chansons issues des répertoires français et israéliens !

L’atelier de Déborah Benasouli se tiendra sur toute l’année pendant 30 séances
Les mercredis de 17h à 18h30 à l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv, au 1e étage, à partir du mercredi 6 novembre (séance d’essai).
Tarif : 2 400 NIS pour 30 séances sur l’année 2019/2020
Tarif réduit : 2 040 NIS, pour les détenteurs de la Carte membre de l’Institut français d’Israël 

icon-contactInformation et inscription auprès de Linda Mimouni au 03 796 80 02/ 05 ou par email

logo-La-closerie-bleu-200-PIXELS

Les Nouvelles Enquêtes de la Création

/ LES ATELIERS DE LA CLOSERIE – SAISON 2019/2020

Les Nouvelles Enquêtes de la Création
Un atelier d’écriture mené comme des enquêtes policières

Tous les lundis de 18h à 19h30 à partir du lundi 11 novembre 2019
A La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

détectiveVous aussi, venez vous essayer à l’écriture romanesque. Sous forme d’enquêtes policières, pleines de mystères et de suspense, vous entrerez dans les arcanes de la création. Textes et extraits de films vous aideront à confectionner de beaux récits guidés par Stéphane Kerber.

Chaque séance se centre sur une question esthétique et propose de résoudre celle-ci comme une énigme policière à partir d’indices divers (extraits de romans, vers de poésie, passages de films, concepts philosophiques…). Au delà du plaisir ludique de l’élucidation, c’est un parcours pour progresser dans l’acte de création et son cheminement personnel d’écrivain.

Programme : 7 énigmes de création à résoudre à la manière de Philip Marlowe (12 séances)
1- En quoi le sublime de Corneille donne t-il des clés précieuses pour créer ?
2- Temps et action : comment le mouvement de l’horloge peut-il nous aider à construire un récit ?
3- La ponctuation peut-elle modifier en profondeur un texte ?
4- En quoi les romanciers Sud-américains ont-ils renouvelé la donne (Art du roman,1) ?
5- Pourquoi Rabelais est-il notre père romanesque (Art du roman, 2) ?
6- En quoi Hitchcock a t-il raison lorsqu’il déclare que ‘la situation est tout’ dans une fiction ?
7- Un bon dialogue romanesque équivaut-il à un bon dialogue de théâtre ?

Ces séances sont interactives : il y aura donc à chaque fois des exercices d’écriture à la clé.

Stéphane Kerber est enseignant et écrivain, auteur d’un ouvrage sur la dramaturgie de Anatomie de l’action sur le théâtre de Marivaux, 2017 aux éditions Honoré Champion. Membre du comité de rédaction de la revue Perspectives, il a dirigé le numéro sur le cinéaste Marcel Ophuls, paru fin 2017.

L’atelier de Stéphane Kerber se tiendra sur 10 séances les lundis de 18h00 à 19h30 à la Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv.
Ouverture de l’atelier le lundi 11 novembre
Tarifs : 750 NIS pour la session d’automne
Tarif réduit : 630 NIS pour les détenteurs de la Carte membre de l’Institut français d’Israël.

icon-contactInformation et inscription auprès de Linda Mimouni au 03 796 80 02/ 05 ou par email

logo-La-closerie-bleu-200-PIXELS

Un(e) Professeur (e) de mathématiques

Poste à pourvoir : Un(e) Professeur (e) de mathématiques

Le Collège des Frères de Jaffa recrute un ou une professeur(e) de mathématiques pour pourvoir très rapidement un poste à 16 heures hebdomadaires pour les classes du lycée :

  • 1ère – 5h
  • Terminale L – 4h
  • Terminale S – 7h

Expérience de l’enseignement est exigée.

Merci d’adresser votre candidature à : sectionsecondaire_freres_jaffa@yahoo.com

LE 17e PARALLELE

LE 17e PARALLELE : LA GUERRE DU PEUPLE de Joris Ivens et Marceline Loridan-Ivens (1968)
Jeudi 26 septembre à 18h – Cinémathèque de Jérusalem

Durée : 1h53

17E PARALLELE (Copyright ARGOS FILMS)En 1968, entre le Sud Viêt Nam sous contrôle de l’armée américaine et le Nord Viêt Nam en lutte pour l’indépendance, s’étend une zone démilitarisée autour du 17e parallèle. Joris Ivens et son épouse, Marceline Loridan, partent dans cette région autour du village de Vĩnh Linh (vi) pendant deux mois, afin de vivre parmi les paysans qui se sont réfugiés dans des caves pour tenter de survivre aux bombardements incessants de l’artillerie américaine.

LA PETITE PRAIRIE AUX BOULEAUX

LA PETITE PRAIRIE AUX BOULEAUX de Marceline Loridan-Ivens (2002)
Dimanche 15 septembre à 18h – Cinémathèque de Jérusalem

Durée : 1h30

Avec Anouk Aimée, August Diehl, Claire Maurier

LA PETITE PRAIRIE AUX BOULEAUX 1De retour à Paris, après de nombreuses années d’absence et de voyages à travers le monde, Myriam, cinéaste et grand reporter, se rend à une cérémonie de commémoration de la libération des camps d’extermination nazis, dans la salle des fêtes d’une mairie de Paris. Au cours du banquet qui suit la cérémonie, elle retrouve avec émotion plusieurs de ses anciennes compagnes de déportation, survivantes comme elle de la Shoah.
Comme chaque année, il y a une tombola. C’est Myriam qui gagne le gros lot : un billet pour Cracovie, la ville polonaise proche d’Auschwitz et de Birkenau. Interloquée, elle commence par refuser ce cadeau que lui fait le hasard, puis, poussée par ses anciennes compagnes de déportation, elle décide de faire ce voyage et de retourner, pour la première fois, sur les lieux de son adolescence meurtrie.