Dans le cadre d’une visite de quelques jours en Israël pour participer au Festival de l’Innovation à Tel-Aviv (DLD), Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée de l’Innovation et du Numérique, en a profité pour visiter l’Université du Technion à Haïfa. Compte-rendu de sa visite. 

dld_tempest_credit-alexandre-superville-4

Ph. Axelle Lemaire sur la scène de la French Tech Party à Tel Aviv Crédits : Alexandre Supervillle

Le 25 septembre 2016, Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, s’est rendue au Technion à Haïfa, une université particulièrement active dans sa relation avec l’industrie, la valorisation de sa recherche et la formation d’entrepreneurs : autant d’axes pour développer la collaboration déjà très active avec la France.

La Secrétaire d’Etat a mis en avant la coopération scientifique qui doit être au cœur de la relation entre les deux pays, se félicitant par exemple de l’engagement de l’école Polytechnique dont le directeur, Jacques Biot, l’accompagnait dans cette visite. « Je suis impressionnée de voir avec quelle facilité les chercheurs israéliens transforment la recherche en innovation. […] La science peut se diffuser dans l’économie et créer de la valeur, » a-t-elle conclu, soulignant les actions de la France dans ce domaine et les partenariats qui pourraient être noués avec le Technion, qui doit être une source d’inspiration.

dld_tempest_credit-alexandre-superville-technion

Accueil d’Axelle Lemaire (à droite) par le Prof. Boaz Golany Vice-Président relations extérieures du Technion (à gauche) en présence de Muriel Touaty, directrice générale de l’Association Technion France. Crédit : Alexandre Superville

Après une visite des locaux de Yahoo, implantés non-loin de l’Université et en contact étroit avec celle-ci, Axelle Lemaire a assisté à une présentation du T3 (Technion Technology Tranfer), son unité de transfert technologique, et du T-Factor, son programme de lancement de Start’Ups, ainsi qu’à des pitch d’une sélection des meilleures Start’ups issues du Technion – culture de masse de cellules souches ou géolocalisation précise pour optimiser le trafic humain et les contrôles dans les aéroports étaient au programme. Elle a ensuite visité le laboratoire de « Geometric Image Processing » de la faculté d’informatique avec son directeur, le Prof. Ron Kimmel, et a assisté à une démonstration du scanner 3D détecteur de mouvement développé par les scientifiques.

La visite s’est terminée par une table ronde avec des étudiants, où ont été évoquées les différences mais surtout la complémentarité de nos systèmes d’enseignement. Axelle Lemaire a renouvelé le souhait de la France d’accueillir plus d’étudiants et chercheurs israéliens, piliers de la relation entre nos deux pays : une coopération essentielle dans un monde scientifique et industriel globalisé.

C’est le deuxième voyage d’Axelle Lemaire en Israël cette année – la ministre avait en effet accompagné la visite de Manuel Valls en mai dernier – signe d’un intérêt soutenu et suivi des évolutions de la start-up nation.