/COOPERATION SCIENTIFIQUE

Biologie cellulaire et du développement : un domaine d’excellence partagé par l’Institut Weizmann et l’Université Aix-Marseille

Des chercheurs d’Aix-Marseille Université (AMU) ont fait le déplacement en Israël en mars 2018 pour rencontrer leurs homologues de l’Institut Weizmann des Sciences (WIS) à l’occasion d’un symposium franco-israélien intitulé « Biologie Cellulaire et du Développement ». Au programme : échanges sur des projets de recherche et pistes de coopération éventuelles.

Image 1. Un symposium franco-israélien sur la « Biologie Cellulaire et du Développement » a été organisé au WIS, Crédits image : Institut Weizmann des Sciences

Image 1. Un symposium franco-israélien sur la « Biologie Cellulaire et du Développement » a été organisé au WIS (crédits image : Institut Weizmann des Sciences)

La Biologie Cellulaire et du Développement est un domaine d’excellence partagé par WIS et AMU. Par exemple, AMU a été la seule institution à être lauréate, à l’échelle nationale, de l’appel à projet « Instituts Convergences »* sur la thématique Biologie (projet CenTuri).

Un axe potentiel de coopération a ainsi été identifié entre WIS et AMU sur ce domaine en particulier, ce qui a débouché sur l’organisation d’une 1e rencontre scientifique bilatérale entre les deux institutions les 20 et 21 Mars 2018 à Rehovot (Israël).

A cette occasion, la délégation française d’AMU était constituée de 17 chercheurs affiliés à l’Institut de Biologie du Développement de Marseille Luminy (IBDM), à l’Institut de neurobiologie de la méditerranée (Inmed) et au Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (CIML).

Le symposium a notamment permis aux chercheurs d’échanger sur leurs projets de recherche et d’évoquer des pistes de coopération éventuelles. M. Jacques Baudier, Responsable Echanges Internationaux à l’IBDM, estime que « des interactions entre les équipes de recherche ne peuvent être que fructueuses en matière de participation commune aux grands appels à projets nationaux, européens et internationaux et génératrices de nouvelles connaissances et, donc, d’innovation ». De plus, il souligne que « cette initiative s’inscrit pleinement dans l’axe euro-méditerranéen de la stratégie internationale conduite par AMU qui ne peut que renforcer le lien entre les communautés scientifiques de part et d’autre de la Méditerranée ».

Image 2. Daniel Zajfman (Président du WIS) et Pierre Chiappetta (Vice-Président Recherche d’AMU) lors du symposium (crédits photo : Institut Weizmann des Sciences)

Image 2. Daniel Zajfman (Président du WIS) et Pierre Chiappetta (Vice-Président Recherche d’AMU) lors du symposium (crédits photo : Institut Weizmann des Sciences)

Enfin, Mme Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, a reçu les participants au colloque le 20 mars à la Résidence de France et s’est réjouie que cette initiative puisse renforcer les liens entre deux institutions scientifiques majeures en France et en Israël.

  Image 3. Avi Levy (Doyen de la Faculté de Biochimie du WIS), Hélène le Gal (Ambassadrice de France en Israël) et Pierre Chiappetta (Vice-Président Recherche d’AMU) lors de la réception à la Résidence de France (crédits photo : Elodie Sauvage / Ambassade de France en Israël)


Image 3. Avi Levy (Doyen de la Faculté de Biochimie du WIS), Hélène le Gal (Ambassadrice de France en Israël) et Pierre Chiappetta (Vice-Président Recherche d’AMU) lors de la réception à la Résidence de France (crédits photo : Elodie Sauvage / Ambassade de France en Israël)

* L’appel à projet « Instituts Convergences » a été lancé en 2016 par l’Agence nationale de la recherche (ANR) dans le cadre du Programme « Investissements d’avenir », afin de structurer des centres rassemblant des forces scientifiques pluridisciplinaires de grande ampleur et de forte visibilité.

Rédaction : Etienne Charbit