Saison France-Israël 2018

/ EVENEMENT

Saison France Israël 2018 
120 évènements français en Israël !

A partir du 31 mai jusqu’à  fin novembre 2018

33872643_2101841930093643_8012533044290256896_o

Décidée au plus haut niveau des deux Etats, la Saison France-Israël 2018 se déroulera de manière simultanée dans les deux pays entre les mois de juin et de novembre 2018. Elle sera centrée sur l’innovation, la création et la jeunesse qui sont les axes majeurs d’un dialogue tourné vers l’avenir.

La Saison France-Israël 2018 a ainsi pour ambition de montrer la vitalité de la relation bilatérale dans les domaines culturels et scientifiques, de marquer une nouvelle étape dans les relations économiques et de renouveler le regard que portent les Français sur Israël et les Israéliens sur la France.

Mobilisée autour d’institutions, de savants, d’intellectuels et d’artistes engagés dans le dialogue franco-israélien depuis plusieurs années, la Saison France-Israël 2018 encourage aussi de nouvelles coopérations et promeut la rencontre entre la « Start-up nation » et la « French-Tech ».

A travers plus de 400 événements dans les deux pays, la Saison France-Israël 2018 résonnera dans une cinquantaine de villes en France et une vingtaine de villes en Israël autour de thèmes variés tels que l’innovation , les sciences, l’économie, le théâtre, la danse, l’art contemporain, la musique, l’éducation, le cinéma, le design, le livre et le débat d’idées.

Suivez l’actualité de la saison France Israël 2018 :

Sur le site officiel de la saisonwww.israelfranceseason.com

Sur les réseaux sociaux de la saison : 
Facebook
Instagram
Twitter

Sur les réseaux sociaux de l’Institut français d’Israël :
Facebook 

Sur les réseaux sociaux de l’Ambassade de France en Israël :
Facebook

Instagram
Twitter

Season Isr-Fr 2018_Instit-Block_300DPI_CMJN_def

RÉTROSPECTIVE JEAN-PIERRE MELVILLE EN ISRAEL

 / CINEMA

RÉTROSPECTIVE JEAN-PIERRE MELVILLE
Hommage pour le centenaire de sa naissance
Du 3 décembre 2017 au 6 janvier 2018
Cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Herzliya et Sderot
Banniere 600 X 300

2017 marque le centenaire de la naissance de Jean-Pierre Melville, le 20 octobre 1917.

A cette occasion, l’Institut Français, en partenariat avec la Fondation Jean-Pierre Melville, organise une rétrospective consacrée à l’œuvre du cinéaste. Un hommage à la carrière de ce réalisateur français de renom pour sa contribution majeure à l’histoire du cinéma mondial.

Présentée en avant -première au Festival international du film à Jérusalem en juillet 2017, la rétrospective Jean-Pierre Melville se déroulera dans l’ensemble des cinémathèques du pays. 8 films emblématiques récemment restaurés en numérique seront projetés en version originale sous-titrée en hébreu et en anglais.

Réalisateur, producteur, scénariste, mais également acteur, Jean-Pierre Melville a travaillé avec les plus grands acteurs : Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Catherine Deneuve, Juliette Greco ou encore Lino Ventura. Considéré comme l’un des pères de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville a été le modèle et l’inspirateur des cinéastes Jean-Luc Godard, Claude Chabrol et Eric Rohmer qui lui ont rendu hommage en le faisant apparaitre directement dans leurs films ou en empruntant à ses méthodes de travail. Maître incontesté du film noir français, Melville a eu et conserve une influence reconnue par de nombreux cinéastes à travers le monde dont Martin Scorsese, Jim Jarmusch, Quentin Tarantino, Johnnie To, Masahiro Kobayashi.

Ainsi, 70 ans après la sortie de son premier court-métrage, le cinéma de Jean- Pierre Melville n’a jamais été autant d’actualité.

LE PROGRAMME :

24_heures_vie_clown-(9)-400-X-300-24h de la vie d’un clown (1946)
France / 1946 / durée : 18 min
Avec, dans leurs propres rôles, les clowns Beby et Maïss
Une journée du clown Béby et de son partenaire Maïss. Entre deux spec- tacles, les compères trouvent l’inspiration de leurs gags dans la rue et les reproduisent le soir sur scène.

 

Silence-de-la-mer(Le)_C-copie-400-X-300-Le Silence de la mer (1949)
France / 1949 / durée : 1h26
D’après le roman « Le Silence de la mer » de Vercors
Avec Howard Vernon, Nicole Stephane, Jean-Marie Robain
Lors de la seconde guerre mondiale, un officier allemand est logé par la Kom- mandantur chez un vieux monsieur et sa nièce. Amoureux de la France et de sa culture, l’officier leur rend visite chaque soir pour les entretenir de ses diverses réflexions. Mais les habitants opposent à leur locataire un silence déterminé. Adapté de la nouvelle de Vercors.
3/12, 21h  Tel Aviv  / 3/12, 20h Jérusalem / 6/12, 21h Haïfa / 19/12, 20h30 Holon / 27/12, xx Herzeliya / 28/12, 18hSderot
LIEN VERS LE TRAILER

 

bob-le-flambeur-6-400-X-300Bob le flambeur (1955)
France / 1955 / durée : 1h38
Avec Roger Duchesne, Isabelle Corey, Daniel Cauchy
Il y a longtemps que Bob s’est retiré des «affaires». Il se consacre maintenant à son unique passion, le jeu. Il a aussi un grand cœur et héberge Anne, une jeune fille fauchée prête à sombrer dans la prostitution. Anne tombe amou- reuse de Paulo, un des fans de Bob. Après de grosses pertes au jeu, Bob dé- cide de monter un coup pour se refaire…
4/12, 21h  Tel Aviv  / 4/12, 18h15 Jérusalem / 11/12, 1*9h Haïfa / 28/12, 20h30 Holon / 31/12, 21h Sderot 
LIEN VERS LE TRAILER

 

Le-on-Morin-Pre-tre---RESTORED-VERSION-CAP018-400-X-300-Léon Morin prêtre (1961)
France, Italie / 1961 / durée : 2h05
D’après le roman «Léon Morin, prêtre» de Béatrix Beck Avec Jean-Paul Belmondo, Emmanuelle Riva, Irène Tunc
Pendant l’Occupation, Barny, femme fière et communiste, se confie au prêtre de sa commune, l’Abbé Morin. Entre eux, s’ouvre un dialogue spirituel qui va bouleverser leur existence.
18/12, 21h  Tel Aviv  / 12/12, 20h Jérusalem / 13/12, xxh Haïfa / 6/12, 18h Holon / 30/12, xx Herzeliya /1/1/18, xx Sderot
LIEN VERS LE TRAILER

 

Doulos---Photo-8-400-X-300-Le Doulos (1962)
France, Italie / 1962 / durée : 1h48
Avec Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli
A sa sortie de prison, Maurice Faugel apprend le meurtre de sa femme. Consumé par le désespoir, il tue le receleur chez qui il logeait avant de lui vo- ler ses bijoux. Puis, il prépare un casse avec son complice Rémy et demande l’aide de Silien pour le matériel. Ce dernier, appelé le doulos, est craint par tous car on le prend pour un indicateur de la police.
10/12, 21h  Tel Aviv  / 10/12, 20h30 Jérusalem / 14/12, 20h45 Haïfa / 27/12, 18h Holon / 26/12, 20h30 Sderot
LIEN VERS LE TRAILER

 

SAMOURAI AFFICHELe Samouraï (1967)
France, Italie / 1967 / durée : 1h45
Avec Alain Delon, François Périer, Nathalie Delon
Jeff Costello, dit le Samouraï est un tueur à gages. Alors qu’il sort du bureau où git le cadavre de Martey, sa dernière cible, il croise la pianiste du club, Valérie. En dépit d’un bon alibi, il est suspecté du meurtre par le commissaire chargé de l’enquête. Lorsqu’elle est interrogée par celui-ci, la pianiste feint ne pas le reconnaître. Relâché, Jeff cherche à comprendre la raison pour laquelle la jeune femme a agi de la sorte.
9/12, 21h  Tel Aviv  / 7/12, 18h30 Jérusalem / 17/12, 20h45 Haïfa / 11/12, 20h30 Holon / 16/12, xx Herzeliya / 21/12, 20h Sderot
LIEN VERS LE TRAILER

 

Arme-e-des-ombres---Photo-03-400-X-300-L’Armée des ombres (1969)
France, Italie / 1969 / 2h20
Avec Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Crauchet, Jean-Pierre Cassel
France 1942. Gerbier, ingénieur des Ponts et Chaussées est également l’un des chefs de la Résistance. Dénoncé et capturé, il est incarcéré dans un camp de prisonniers. Alors qu’il prépare son évasion, il est récupéré par la Gestapo…
19/12, 20h  Tel Aviv  / 15/12, 14h Jérusalem / 15/12, 17h Haïfa / 25/12, 20h Holon / 6/1/18, xx Herzeliya /4/1/18, 20h30 Sderot
LIEN VERS LE TRAILER

 

Cercle-rouge---Photo---6400-X-300-Le Cercle Rouge (1970)
France, Italie / 1970 / 2h30
Avec Alain Delon, Bourvil, Gian Maria Volonte, Paul Crauchet, Yves Montand, François Périer
Un truand marseillais, un détenu en cavale et un ancien policier mettent au point le hold-up du siècle. Le commissaire Mattei, de la brigade criminelle, leur tend une souricière.
11/12, 20h30  Tel Aviv  / 11/12, 18h Jérusalem / 22/12, 18h15h Haïfa / 4/12, 20h Holon / 21/12, xx Herzeliya / 24/12, 18h Sderot
LIEN VERS LE TRAILER

LOGO RETROSPECTIVE

 

Trois films français en hommage à Ronit Elkabetz au Cinema South Festival

New Image

Trois films français en hommage à Ronit Elkabetz au Cinema South Festival

Du 11 au 15 juin 2017
Cinémathèque de Sderot

Depuis 2002, le festival du film de Sderot, Cinema South Festival, se tient tous les ans à la Cinémathèque de Sderot. En quelques années, ce festival a acquis une solide réputation en projetant aussi bien des films israéliens qu’internationaux, le tout gratuitement.

Cette année, le Cinema South Festival rend hommage à la carrière de l’actrice et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz à travers les projections de trois films français.

Une sélection de films de la réalisatrice française Dyana Gaye sera également présentée lors du festival.

 

HOMMAGE A RONIT ELKABETZ :

Tête de Turc 

De Pascal Elbé, 2010

Dimanche 11 juin à 19h30

Cinémathèque 2

turk-360x240

Synopsis : Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s’enchaînent et tous seront entraînés par l’onde de choc.

Avec Ronit Elkabetz, Roshdy Zem, Samir Makhlouf, Pascal Elbé. Durée : 1h30

 

Les Mains libres 

De Brigitte Sy, 2010

Mercredi 14 juin à 19h, en présence de la réalisatrice Brigitte Sy

Cinémathèque 1

free-hands-360x240

Synopsis : Barbara est réalisatrice et travaille dans le milieu carcéral depuis plusieurs années. Elle prépare un film écrit et interprété par des détenus de longue peine dans une maison centrale de la banlieue parisienne. Deux fois par semaine, Barbara se rend à la prison où elle réalise avec les détenus, des entretiens qui serviront de base à l’écriture de leur scénario. Mais Barbara rencontre Michel, un détenu du groupe. Leur histoire d’amour la conduit à transgresser la loi.

Avec Ronit Elkabetz, Carlo Brandt, Noémie Lvovsky. Durée : 1h40

 

Cendres et Sang

De Fanny Ardant, 2009

Jeudi 15 juin à 18h30

Cinémathèque 2

ashes-and-blood-360x240

Synopsis : Exilée de son pays, depuis l’assassinat de son mari dix ans plus tôt, Judith vit à Marseille avec ses trois enfants. Après avoir refusé pendant des années de revoir sa famille, Judith, malgré ses craintes et ses secrets, se laisse fléchir par le désir de ses enfants et accepte l’invitation au mariage de leur cousine. Ils partent passer un été au pays, à la découverte de leurs racines et de leur histoire. Mais le retour de Judith ravive les vieilles haines entre clans rivaux. Inexorablement, l’engrenage de la violence se met en marche, le sang appelant le sang…

Avec Ronit Elkabetz, Abraham Belaga, Marc Ruchmann. Durée : 1h30

 

DYANA GAYE : 

Des étoiles 

2014, Durée : 1h30

Mardi 13 juin à 17h, Cinémathèque 1

 

Une femme pour Souleymane, Remembreing ParisDeweneti

Lundi 12 juin à 14h30, Projections de trois courts-métrages, Cinémathèque 2

 

Un transport en commun

2009, Durée : 50 min

Mardi 13 juin à 15h30, Cinémathèque 1

Jeudi 15 juin à 10h, Cinémathèque 2

 

Plus d’informations sur le programme : ICI

 

Hommage à la carrière universitaire de Renée Poznanski

/ JOURNEE D’ETUDE

Dans le cadre de la journée d’étude, “France in the 20th Century : History” and “Politics and Crime Thrillers : Israeli and European Perspectives”, l’Université Ben Gurion rend hommage à la carrière universitaire de Renée Poznanski.

Mardi 13 juin 2017 de 9h45 à 18h15

Ben-Gurion University of the Negev, Beer-Sheva

Visuel 600 x 300

New Image

Renée Poznanski est une historienne franco-israélienne, spécialiste de l’Holocauste et de la résistance juive en France durant la Seconde Guerre mondiale. Elle est professeure de sciences politiques à l’Université de Ben Gurion du Néguev à Beer Sheva. Elle est l’auteur de Les Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale (Hachette Littératures, 1998) et Propagandes et Persécutions. La Résistance et le ” problème juif”  (Fayard, 2008).

 

Présence française lors de cette journée d’étude : Annette Becker  et  Dominique Manotti 

Annette Becker est professeure d’Histoire contemporaine à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle est spécialisée dans l’étude de la Première Guerre mondiale et de ses représentations culturelles, religieuses en particulier.

Dominique Manotti est auteure de romans policiers français, agrégée d’histoire et spécialiste de l’histoire économique du 19ème siècle. Elle a écrit plus d’une douzaine de livres, et reçu plusieurs récompenses prestigieuses dont le Grand Prix 2011 de Littérature Policière.

PROGRAMME :

09:45–10:15 – Greetings
Prof. Zvi Ha’Cohen, Rector, Ben-Gurion University of the Negev
Prof. Haim Hames, Dean, Faculty of Humanities and Social Sciences, Ben-Gurion University of the Negev
Prof. Sharon Pardo, Chairperson, Department of Politics and Government, Ben-Gurion University of the Negev

10:15–11:00 – France and the Genocide of the Armenians, 1915-2015
Chair: Prof. Manuela Consonni, Director, The Vidal Sassoon International Center for the Study of Antisemitism, The Hebrew University of Jerusalem

Greetings:
Ms. Barbara Wolffer, Director, Institut Français Israel

Speaker
Prof. Annette Becker, Department of History, Paris Nanterre University

11:00–11:45 – Writing the History of the French Resistance
Chair: Prof. Haim Hames, Dean, Faculty of Humanities and Social Sciences, Ben-Gurion University of the Negev

Speaker
Prof. Julian Jackson, Head of the School of History, Queen Mary University of London

11:45–12:15 – Coffee Break

12:15–13:00 – Fascism in France: Then and Now
Chair: Prof. Avner Ben-Amos, School of Education, Tel Aviv University

Speaker
Prof. Robert O. Paxton, Department of History, Columbia University

13:00 – 14:15 – Lunch Break (Lunch Will be Served for Speakers Only)

14:15–15:45 – Roundtable I – The French Elections: Perspectives from the Outside
Chair: Prof. Dani Filc, Department of Politics and Government, Ben-Gurion University of the Negev

Speakers:
Prof. Annette Becker, Department of History, Paris Nanterre University
Prof. Julian Jackson, Head of the School of History, Queen Mary University of London
Prof. Robert O. Paxton, Department of History, Columbia University
Prof. Avner Ben-Amos, School of Education, Tel Aviv University
Prof. Sharon Pardo, Chairperson, Department of Politics and Government, Ben-Gurion University of the Negev

15:45 – 16:15  – Coffee Break

16:15 – 17:45  – Roundtable II – Crime Thrillers: Israeli and European Perspectives
Chair: Prof. Ruth Ginio, Department of General History, Ben-Gurion University of the Negev

Greetings:
H.E. Carl Magnus Nesser, Ambassador, Embassy of Sweden in Israel

Speakers:
Ms. Kristina Ohlsson, Author, Sweden
Mr. Dror Mishani, Author, Israel
Ms. Dominique Manotti, Author, France

17:45 – 18:15  – Concluding Remarks
Speakers:
Prof. Neve Gordon, Department of Politics and Government, Ben-Gurion University of the Negev
Prof. Renée Poznanski, Department of Politics and Government, Ben-Gurion University of the Negev

18:15  – Reception (Senate Hall Lobby)

Journée d’étude organisée par le Centre for Study of European Politics and Society (CESPS), le Department of Politics and Government de L’Université Ben-Gurion, en collaboration avec l’Ambassade de France, l’Institut Français d’Israël et l’Ambassade de Suède.

 

L’Ambassadrice de France en Israël à l’Université Ben Gourion du Néguev

Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, s’est rendue sur le campus de l’Université Ben Gourion du Néguev lundi 20 février 2017, accompagnée des responsables de l’Ambassade pour l’innovation, la recherche et la coopération.

Reçue par le Professeur Zvi Hacohen, Recteur de l’université, le Professeur Steve Rosen, Vice-président pour les affaires extérieures, ainsi que par les représentants des relations internationales de l’université, Hélène Le Gal a insisté sur la volonté de l’Ambassade de France de contribuer au développement des coopérations universitaires franco-israéliennes et d’accroître la mobilité des étudiants entre les deux pays. L’Université Ben Gourion entretient des relations étroites avec Sciences Po Paris ou Sciences Po Bordeaux depuis plusieurs années et poursuit ses efforts pour renforcer son internationalisation. Des projets Erasmus+ ont été soumis cette année pour intégrer de nouveaux partenaires français tels que l’Université de Strasbourg.

L’ambassadrice a pu rencontrer des étudiants français en échange. Parmi eux, Camille, étudiante de Sciences Po Bordeaux en échange universitaire, qui a choisi de venir en Israël pour mieux comprendre, de l’intérieur, un pays très médiatisé et sujet à polémiques. Comment s’est passée son installation ? « Même si Israël est un pays occidentalisé, nous sommes quand même au Moyen-Orient et j’ai eu un choc culturel en arrivant !». Elle commence alors à voyager dans le pays, à découvrir son histoire et sa culture et débute l’hébreu en suivant des cours à l’université pour faciliter son intégration. L’échange académique se transforme alors en une très belle expérience humaine et culturelle.

L’étudiante revient aussi sur les différences observées par rapport aux études en France. « Ce qui m’a marqué en Israël, c’est l’âge auquel les israéliens commencent leurs études » explique Camille. « Ils finissent l’armée à 21 ans et ne commencent pas à étudier avant 22, 23 ou même 24 ans pour certains ». Ce début retardé des études explique aussi la faible mobilité des étudiants israéliens, soit parce qu’ils ont déjà constitué une famille en Israël, soit parce qu’ils souhaitent progresser de façon linéaire dans leurs études pour ne pas les allonger davantage. La maturité des étudiants israéliens et leur expérience dans l’armée modifient également leur rapport avec leurs professeurs. Geoffrey, diplômé de l’Ecole Centrale Nantes et actuellement en doctorat à l’Université Ben Gourion, explique que « la communication avec les membres de la faculté est beaucoup plus facile qu’en France, le formalisme est moins fort. Il y a une certaine horizontalité qui favorise la collaboration et l’apprentissage».

 

La journée s’est poursuivie avec une visite du parc technologique de l’université. En effet, l’université et la ville de Beer-Sheva ont inauguré en 2013 un parc technologique, Advanced Technologies Park, adjacent au campus. Il ambitionne de devenir l’un des principaux pôles israéliens pour les hautes technologies. Il a déjà attiré des entreprises comme Deutsche Telekom, Oracle ou Elbit Incubit. A terme, ce campus comprendra 16 bâtiments, dont une salle de conférences et un hôtel.

13e édition du Festival du cinéma français en Israël

FFF16-800x350

CINEMA

Festival du cinéma français en Israël
13e édition

Du 19 mars au 7 avril 2016

Dans les cinémathèques de Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, Holon et Herzliya ainsi qu’au Centre culturel de Savyon et à l’espace francophone d’Ashdod

YouTube Preview Image

Marquée par une sélection artistique ambitieuse et plurielle, cette 13e édition du Festival du cinéma français accueillera, en ouverture, le réalisateur Claude Lelouch avec son film « Un + une ». Auréolé d’un beau succès public et critique, « Un + une » met en scène Elsa Zylberstein et l’acteur oscarisé Jean Dujardin. Claude Lelouch et Elsa Zylberstein seront tous deux présents pour la soirée d’ouverture à la Cinémathèque de Tel Aviv.

L’actrice et réalisatrice Emmanuelle Bercot sera également présente à Tel Aviv, Haïfa et Jérusalem pour les projections de deux films : « La tête haute », qu’elle a réalisé et qui a fait l’ouverture du dernier Festival de Cannes et « Mon Roi », réalisé par Maïwenn, pour lequel elle a remporté le Prix de la Meilleure interprétation féminine au Festival de Cannes.

Autre invité de marque pour cette 13e édition : Roschdy Zem. L’acteur et réalisateur viendra présenter en avant-première son film « Chocolat », en clôture du Festival. Omar Sy (« Intouchables ») et James Thierrée (petit-fils de Charlie Chaplin) font des merveilles dans leur interprétation de  l’histoire vraie du clown noir Chocolat, dans la France du XIXe siècle.

Enfin, le Festival rendra hommage au réalisateur Jacques Rivette, disparu cette année, avec la programmation de deux de ses chefs-d’œuvre : « La Belle noiseuse » et « Va savoir ».

Produit conjointement par l’Institut français d’Israël et la société Eden Cinéma, le festival est soutenu par UniFrance et par le département culturel de la mairie de Tel Aviv-Yaffo. Drames, comédies sociales ou romantiques : la production cinématographique française, honorée à de nombreuses reprises dans les festivals du monde entier, sera représentée dans toute sa diversité.

Tableau des projections, cliquez ici.

Les films sélectionnés cette année : 

EN EQUILIBRE de Denis Dercourt

EN MAI FAIS CE QU IL TE PLAIT de Christian Carion

LA TETE HAUTE de Emmanuelle Bercot

L’HERMINE de Christian Vincent

LES ANARCHISTES de Elie Wajeman

UN + UNE de Claude Lelouch

JOURNAL D UNE FEMME DE CHAMBRE de Benoit Jacquot

MON ROI de Maiwenn

CHOCOLAT de Roschdy Zem

LE GOUT DES MERVEILLES de Eric Besnard

VALLEY OF LOVE de Guillaume Nicloux

FLORIDE de Philippe Le Guay

MADE IN FRANCE de Nicolas Boukhrief

LES DOCUMENTAIRES

LE GRAND JOUR de Pascal Plisson

PROFS EN TERRITOIRES PERDUS DE LA REPUBLIQUE de Georges Benayoun

LES FRANCAIS C’EST LES AUTRES de Isabelle Wekstein-Steig & Mohamed Ulad

1928-2016: HOMMAGE A JACQUES RIVETTE

LA BELLE NOISEUSE de Jacques Rivette

VA SAVOIR de Jacques Rivette

CINE CLASSIC

MON ONCLE de Jacques Tati

Continue reading

FRANCOPHONIE 2016 EN ISRAEL

logo-final-largeur

 

« La francophonie, c’est cet humanisme qui se tisse autour de la terre, cette symbiose des énergies dormantes de tous les continents, de toutes les races, qui se réveillent à leur chaleur complémentaire ». Léopold Sédar Senghor, 1962.

A l’occasion des Journées de la Francophonie 2016 en Israël, les ambassades de Belgique, Cameroun, Canada, Chypre, Côte d’Ivoire, France, Grèce, République Démocratique du Congo, République du Congo, Roumanie, et Suisse vous invitent à découvrir leur richesse et leur diversité. Ces pays partagent des valeurs humanistes promues par une langue commune et se retrouvent dans la devise « égalité, complémentarité, solidarité ». Chacun de ces pays ont, soit le français pour langue maternelle ou usuelle, soit une forte population francophone, soit une affiliation notable avec la culture française.

a

U    E

 

Forum des études francophones

le 4 mars 2016 de 10h à 13h

Institut français de Tel-Aviv, dans l’auditorium

Inscriptions en ligne

 

Conférence du Pr. linguiste Cyril Aslanov : Quel avenir pour le français au Proche-Orient ? 

le 9 mars 2016 à 19h30

Institut français de Tel-Aviv, dans l’auditorium

40₪ (20₪ pour les détenteurs de la carte membre)

Inscriptions en ligne

 

Dictées de la Francophonie, le 11 mars 2016 à 10h et 11h

Instituts français de Haïfa, Nazareth et Tel-Aviv

Inscriptions en ligne

 

Semaine du cinéma de la Francophonie, du 13 au 17 mars 2016

Cinémathèque de Holon

38₪ la place

Prix spécial pour les détenteurs de la carte membre :

25₪ la place / 100₪ le pass spécial semaine 

 

Journée festive : musique, théâtre et spécialités culinaires

avec Pablo Michellod, Les Presque, Orly Solomon et Bilaka

le 18 mars 2016 de 11h à 15h

Centre Felicja Blumental à Tel-Aviv

Entrée gratuite, réservations nécessaires pour places assises

.

 

Flyer pdf

 

a

 BELGIQUE – CAMEROUN – CANADA – CHYPRE – COTE D’IVOIRE – FRANCE – GRECE – REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO – REPUBLIQUE DU CONGO – ROUMANIE – SUISSE

logos organisateurs

5-logos-a-part

Continue reading

SO FRENCH SO FOOD 2016

70362_1_Banner350x800

4ème SEMAINE DE LA GASTRONOMIE FRANCAISE EN ISRAËL
SO FRENCH SO FOOD
7-12 février 2016

28 chefs et maîtres-artisans français
20 restaurants, 4 boulangeries
Tel Aviv / Haïfa / Jérusalem / Beer-Sheva / Acre / Tibériade

A Tel Aviv, Haïfa, Acre, Tibériade, Jérusalem et Beer-Sheva, 28 chefs et maîtres-artisans français réputés, étoilés au Michelin ou distingués par des prix nationaux et internationaux, seront accueillis, aux côtés des chefs israéliens, dans 20 restaurants et 4 pâtisseries et boulangeries. Ensemble, les 8, 9 et 10 février, ils prépareront des menus français d’exception qui permettront au grand public de découvrir ou de redécouvrir la cuisine française. Et pour la première fois, un barman français proposera ses cocktails !

Toulouse est la belle marraine de l’événement. La “ville rose”, qui tire son surnom de la couleur de la pierre de ses maisons, est située sur les rives de la Garonne, à mi-chemin entre Atlantique et Méditerranée. La délégation de 28 chefs et maîtres-artisans, est emmenée cette année encore par Guillaume Gomez, chef du palais de l’Elysée et président de l’Association des Cuisiniers de la République française. A l’honneur cette année les chefs toulousains, menés par Michel Sarran.

Le mot de l’Ambassadeur de France, Patrick Maisonnave

« Pour la quatrième année consécutive, Israël accueille la plus grande semaine de la gastronomie française dans le monde : 28 chefs et maîtres-artisans français, 20 restaurants partenaires et 4 boulangeries-pâtisseries dans tout Israël, 70 nouveaux produits français disponibles sur le marché. Une semaine qui, cette année, sera rose, aux couleurs de Toulouse, marraine de l’événement, qui vient en force avec ses chefs et ses saveurs du Sud-Ouest de la France ! La gastronomie française, c’est la recherche de l’excellence par le partage des savoir-faire, ce sont des chefs talentueux qui viennent se confronter aux talents des meilleurs chefs israéliens avec lesquels ils vont composer des menus à quatre mains. Ce sont des chefs qui partagent leur art dans des masters classes organisées à travers tout le pays pour les professionnels, pour les élèves des écoles et tous les amoureux de la cuisine. Enfin, parce que la bonne cuisine ne doit pas être réservée à une minorité, ce sont des chefs qui, avec les principales associations israéliennes, veulent contribuer à ré-enchanter le quotidien des plus démunis. »

Liste des restaurants participant à la semaine de la gastronomie française : 

A Tel-Aviv  : 
- Restaurant Hôtel Montefiore : Michel Sarran, chef à Toulouse, deux étoiles au guide Michelin, sera en résidence à l’hôtel Montefiore, accueilli par le chef Moran Yanai.
Restaurant Zvulun 10 : Christophe Dovergne, du restaurant Teacher à Paris, cuisinera à Zvulun 10, dans la cuisine de la chef Orit Brom.
Restaurant The Norman : Martial Enguehard, du restaurant L’Atelier de Martial, à Paris, sera accueilli au Norman par le chef Barak Aharoni.
Restaurant Shila : Romain Fornell, chef toulousain qui dirige le restaurant Caelis à Barcelone, rejoindra Sharon Cohen au Shila.
Boulangerie pâtisserie Dallal : Pascal Barbetti, boulanger au Pain Perdu, dans la région toulousaine, sera accueilli dans la boulangerie Dallal, aux côtés du chef Aner Zalel.

- Restaurant Dallal : Pierre Meneau, Deuxième génération qu’unit une même passion : La gastronomie, sera accueilli par le chef Golan Gurfinkel
Restaurant  Olive Leaf : Alexis Saint-Martin, septième génération d’une famille de cuisiniers à la tête du restaurant primé Le Viscos à Toulouse, sera en résidence à Olive Leaf au Sheraton, dans les cuisines de Charlie Fadida.

- Café Da Da & Da : Ridha Khadher, boulanger au Paradis du Gourmand, à Paris, lauréat de la meilleure baguette parisienne en 2013 et qui à ce titre a été le fournisseur exclusif de baguettes au palais de l’Elysée pendant un an, rejoindra Gali Friedman au Da Da & Da, le café au rez-de-chaussée de l’Institut français de Tel Aviv.
Restaurant  Popina: Laurent Trochain, chef au restaurant Numéro 3, sera en résidence dans les cuisines d’Orel Kimchi au restaurant Popina, à Neve Tsedek.
Restaurant Mason : Simon Carlier, qui officie au restaurant Solides, cuisinera avec Oded Saïda au Café Mason.
L’école de cuisine Dan Gourmet : Frédéric Lesourd, professeur à la célèbre école de cuisine Le Cordon Bleu sera en résidence dans les cuisines de l’école de cuisine Dan Gourmet. (Cet événement est réservé aux professionnels)
Restaurant Blue Sky : Laurent Azoulay, chef du restaurant L’Ekrin à Méribel rejoindra Meir Adoni au Blue Sky.
Restaurant Fauchon Tel Aviv : Nicolas Valero, du groupe Fauchon-France, rejoindra son homologue israélien la chef Cécile Levy dans le nouveau restaurant Fauchon, à Sarona.

A Jérusalem : 
- Restaurant La Régence: Bernard Bach, chef du restaurant Le Puits Saint Jacques, sera en résidence à La Régence de l’Hôtel King David, dans les cuisines du chef David Biton.
Restaurant Para Al Hagag : Thierry Drapeau, chef du restaurant La Chabotterie, rejoindra Shalom Kadosh à “Cow on the roof – Para Al Hagag” de l’hôtel Leonardo Plaza.
Restaurant Mona : Frank Renimel, chef au restaurant, En marge à Toulouse, sera accueilli au Mona par Itamar Navon et le chef Moshiko Gamlieli.

A Haïfa : 
- Restaurant Ha Namal 24 : Le chef Sébastien Sanjou, du restaurant Le Relais des Moines, sera accueilli au Namal 24 dans les cuisines de Ran Roche.
- Restaurant Bistro Venya : Stephan Paroche, chef à La Magnanerie, cuisinera au Bistro Venya au côté de Shahar Sivan.
- Boulangerie pâtisserie Gal Bakery : Sébastien Ochoa, pâtissier de La Cerise Basque, à Toulouse, sera en résidence à la Gal Bakery de Gal Gabrieli.

A Acre : 
- Restaurant Uri Buri : Le chef Quentin Joplet sera accueilli par le chef Uri Yermias,  chef du restaurant Uri Buri.

A Tibériade : 
Les chefs Stéphane Leger, Fabrice Moya et la chef-pâtissière Anne-Sophie Demai apporteront goûts et saveurs de la France dans les cuisines du chef David Magen, dans les restaurants Leonardo, Rimonim et Hof Guy.

A Beer Sheva :  
- Restaurant Cramim : Georges Camuzet, chef à L’Air de Famille, à Toulouse, sera accueilli par Sahar Raphaël à Cramim, le restaurant le plus méridional participant à l’opération !

Dans tout le pays : 
- Les Pâtisseries Miki Shemo : Sébastien Bello, chocolatier à Bello & Angeli, travaillera dans la pâtisserie Shemo, aux côtés de Miki Shemo.
Tournée des bars ! Pour la première fois dans l’histoire de So French So Food, la délégation des chefs compte un barman, Nico de Soto, distingué comme l’un des meilleurs barmen du monde. Il sera accueilli dans plusieurs bars à Tel Aviv et à Jérusalem.

****

Soirée « Ciné-Gourmet » le Mardi 9 février à 19h – Institut Français d’Israël Tel Aviv 
Projection du film Entre les Bras, la cuisine en héritage de Paul Lacoste dans l’auditorium, film emblématique sur la cuisine française. Une “formule Ciné-Gourmet” au DA, DA & DA, le café de l’Institut français de Tel Aviv sera préparé spécialement par le chef français Ridha Khadher et la chef pâtissière Gali Friedman. 

Master classes de chefs français – jeudi 11 février, 13h00 à 19h00, Hôtel Sheraton, Tel-Aviv
Trois chefs donneront successivement une masterclass sur la préparation d’un menu gourmet - entrée, plat principal et dessert – calqué sur un repas français.

Dégustation d’alcools français, dans tous le pays du 7 au 13 février

Dégustation offerte par Grey Goose et la société Akkerman chez les cavistes à travers tout le pays.

****

La chaîne de supermarchés israélienne Shufersal aux couleurs de la France

Grâce aux magasins Shuffersal, les Israéliens pourront également retrouver les saveurs françaises dans tous les supermarchés de la marque qui, du 2 au 29 février, lancent « la fête française » : 70 nouveaux produits français seront vendus en exclusivité dans les magasins de la chaîne !

****

Cette année encore, la dimension caritative est au cœur de la Semaine

Parce que la gastronomie française n’est pas seulement la recherche de l’excellence culinaire mais aussi une tradition de partage et de convivialité « à la française », les chefs, grâce aux principales associations israéliennes, mettront aussi leur savoir-faire au service des plus démunis. Deux chefs animeront une masterclass et un atelier pour enfants à l’école Bialik-Rogozin, qui accueille des enfants d’immigrés dans le sud de Tel Aviv ; trois autres interviendront auprès de l’association SOS Villages d’Enfants à Arad et à Migdal HaEmek ; une boulangère interviendra à Tira, avec Futna Jaber, dans un foyer pour femmes battues ; un maître-artisan donnera une masterclass de “boulangerie à la française” à des adolescents en réinsertion au sein du lycée Kariera qui dépend d’Ichpat – Développement de la Jeunesse – Mairie de Tel Aviv-Jaffa ; dans l’un des centres d’accueil du Jaffa Institute, un chef donnera une masterclass aux « mamans » chargées de préparer les repas d’enfants issus de milieux défavorisés ; un chef préparera également le dîner de gala organisé par Latet, en coopération avec l’Ambassade de France, afin de recueillir des fonds. De plus, avec la banque alimentaire Leket, un chef animera, dans un lycée de Jaffa, un atelier « sandwichs » avec la participation des 80 élèves de l’établissement. Enfin, pendant toute la Semaine de la gastronomie française en Israël, Leket recueillera, pour les redistribuer, les surplus alimentaires de restaurants participant à l’événement.

****

So French So Food : dimension business

A l’occasion de So French So Food 2016, dix sociétés françaises dont sept de Toulouse effectueront un voyage de prospection avec le soutien de Business France afin de trouver un relais en Israël pour exporter leurs produits et leurs expertises. Ces sociétés sont les chocolats Bello & Angeli, l’armagnac Castarède, l’école de cuisine Le cordon bleu, Eclor – le premier producteur français de cidres et jus de pomme – les vins et alcools des maisons Château de Verduzan et  Plaimont, la Compagnie des desserts, Nataïs – le leader européen du popcorn – la startup Table online, et le producteur d’huiles Norhuil.

De plus, le 8 février, la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France s’associe à cette semaine pour organiser des rencontres dans la série de leurs événements intitulés “Meet the Leaders”, autour de la thématique des nouvelles technologies appliquées à l’agroalimentaire et à la gastronomie en général. Cette après-midi de rencontres et de découvertes technologiques sera l’occasion de rencontrer de nombreuses startups israéliennes du “Food Tech”.

©Marine Crouzet/Institut français d’Israël

 

Soirée d’ouverture Continue reading

ANOTHER LOOK – 4ième édition du festival européen du film restauré

anotherLook_2016_combined

ANOTHER LOOK

Festival européen du film restauré

4e édition

Du 14 janvier au 18 février 2016 dans les Cinémathèques de Tel Aviv, Haïfa, Jérusalem, Holon et Herzliya.

Pour la quatrième année consécutive, l’Institut français, en collaboration avec les ambassades et instituts culturels de neuf pays européens, organise « Another Look »,  le Festival européen du film restauré dans cinq Cinémathèques du pays – Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon et Herzliya – du 14 janvier au 18 février 2016.

Chaque pays participant (Autriche, Belgique, République Tchèque, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal, Espagne, Roumanie) présentera un film de son patrimoine dans une version restaurée d’exception. Cette année, les dix films sélectionnés  interrogeront la question du genre : comment notre assignation au masculin et au féminin a-t-elle imprégné ces œuvres cinématographiques majeures et en retour, comment le cinéma peut-il remodeler nos préjugés ?

Cette année, le film français a été choisi pour ouvrir le festival. « Les parapluies de Cherbourg » de Jacques Demy, Palme d’Or à Cannes en 1964 avec une Catherine Deneuve inoubliable, sera en effet projeté le jeudi 14 janvier à 21h à la Cinémathèque de Tel Aviv dans une édition restaurée projetée pour la première fois en Israël. Film populaire qui a enchanté des générations de cinéphiles, « Les Parapluies de Cherbourg » est également une composition d’une ébouriffante modernité dont les contours prendront un nouveau relief grâce au travail de la re-mastérisation numérique, qui constitue un formidable outil de préservation du patrimoine cinématographique pour les générations à venir.

Masculin et féminin : le thème n’est pas sans résonance dans le cinéma israélien et cette année, pour la première fois, un film israélien en version restaurée sera proposé au public. « Trois jours et un enfant » d’Uri Zohar a en effet rejoint la programmation, choisi à la fois pour sa contemporanéité et pour la prouesse technique qui a permis sa restauration. L’édition de cette année comptera également un second rendez-vous avec le cinéma israélien : le premier long-métrage de la cinéaste Yaelle Kayam, « Mountain », sera présenté en avant-première à la Cinémathèque d’Herzliya le jeudi 2 février, dans le cadre d’un hommage à Chantal Akerman, disparue en 2015, et dont le chef d’œuvre « Jeanne Dielman », qui représentera la Belgique, a fortement inspiré Yaelle Kayam.

Découvrez la bande annonce du festival :

YouTube Preview Image

 

Continue reading

HEC présent au salon QS World

Le 20 octobre, ne manquez pas le salon des MBA, le QS World, à l’hotel Sheraton,Tel Aviv.

Tel Aviv Image 1

Le salon QS World vous permettra de rencontrer les meilleures écoles de commerce au monde, et notamment HEC, classée première pour son executive MBA et seconde école de commerce à l’échelle européene (classement 2014 du Financial Times). Vous aurez tout le loisir de rencontrer et de vous renseigner auprès des directeurs des admissions.

Pour plus d’informations sur l’événement, contacter israel@qs.com