Oh la la ! #4

LABEL-french_season_in_Israel-72dpi_rvb_coulDans le cadre de la Saison croisée France-Israël 2018

/ CINEMA

Oh la la !

4ème édition du Festival du film français de comédie

Film d’ouverture :

« Le retour du héros » de Laurent Tirard

En présence du scénariste Grégoire Vigneron

14-30 novembre 2018

Dans les cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, au Globus Ashdod et le centre culturel de Savyon

בנרים3

La société Eden Cinéma, fondée et dirigée par Caroline Boneh, propose une quatrième édition du Festival du film français de comédie Oh la la, avec les soutiens de l’Institut français d’Israël, de la Saison croisée France-Israël 2018 et d’Unifrance Films. Le festival se déroulera du 14 au 30 novembre 2018 dans les principales cinémathèques du pays – Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot – au Globus Ashdod et au Centre culturel de Savyon.

Ce sont pas moins de 21 films récents ou classiques qui ont été sélectionnés par le festival pour cette 4ème édition ! Une programmation éclectique qui ravira tous les publics avec, notamment, deux films inspirés de bande-dessinées, « Bécassine » de Bruno Podalydès et « Raoul Taburin a un secret » de Pierre Godeau, le nouvel opus de Michel Blanc, « Voyez comme on danse », la suite, 17 ans après, du film « Embrassez qui vous voudrez » avec Carole Bouquet, Karin Viard, Charlotte Rampling et Jacques Dutronc, également proposé dans le cadre du festival, et un hommage à Johnny Halliday, disparu cette année, avec le film « Jean-Philippe » dans lequel l’irrésistible Fabrice Luchini campe un fan absolu de la star française.

Invité d’honneur du festival, le scénariste français Grégoire Vigneron présentera deux films réalisés par Laurent Tirard : « Le retour du héros », avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent, qui ouvrira le festival – une comédie spirituelle dans la verve des grandes comédies françaises inspirées de Feydeau et Labiche et qui ressemble à une amusante opérette à la française -, et « Molière » avec Romain Duris et Fabrice Luchini.

Dans le volet classique du festival, on retrouvera « Bienvenue chez les Ch’tis » de Dany Boon, l’un des plus gros succès français jusqu’à ce jour, ainsi que des films devenus cultes en France comme « La chèvre » de Francis Veber, avec Gérard Depardieu et Pierre Richard, « Le cerveau » de Gérard Oury avec Jean-Paul Belmondo et Bourvil, ou « Le gendarme de Saint-Tropez » de Jean Girault avec Louis de Funès.

Notons deux premiers films présentés à l’occasion de ce festival : « Tout le monde debout » de Frank Dubosc, une comédie drôle et attachante qui parvient, avec légèreté, à sensibiliser le public aux problèmes du handicap, et « Comme des garçons » de Julien Hallard, un film piquant sur l’histoire de la première équipe féminine française de football.

/ TOUS LES FILMS

// CLASSIQUES ET FILMS CULTES

 

Logos

Qu’est ce qu’un animal ? L’évolution des Myxozoa : les plus petits animaux sur Terre

/ CAFÉ DES SCIENCES #6

« Qu’est ce qu’un animal ? L’évolution des Myxozoa : les plus petits animaux sur Terre »

Une discussion animée par Prof. Dorothée Huchon, Professeure de zoologie à l’Université de Tel Aviv

Jeudi 1er novembre, 18h

Bar Hahoog Hatzfoni

Rehov Chaim Levanon 54 (Antin Square), Tel Aviv

Entrée libre

Café des sciences_bandeauA l’occasion de la 6ème édition du Café des Sciences, l’Institut français d’Israël vous invite à mieux comprendre l’évolution des plus petits animaux sur Terre, les Myxozoa, lors d’une soirée en compagnie d’une spécialiste du sujet, Prof. Dorothée Huchon, du département de zoologie de l’Université de Tel Aviv. L’évènement se tiendra à l’occasion du salon des études en France CHOOSE FRANCE, organisé de 12h à 20h sur le campus de l’Université de Tel Aviv.

Le concept de l’évènement est simple : décortiquer un sujet scientifique dans un lieu convivial où passionnés de science, curieux ou profanes peuvent discuter de sujets scientifiques vulgarisés avec des chercheurs et universitaires experts du domaine. Pour sa 6ème édition, le Café des Sciences vous donnera un aperçu de l’évolution des Myxozoa : les plus petits animaux sur Terre !

MyxozoaAvec plus de 2,180 espèces décrites, les Myxozoa forment le plus grand groupe de parasites. Ils affectent les poissons et, dans une moindre mesure, les amphibiens, les reptiles, les mammifères, les oiseaux… Les infections de poissons peuvent dans certains cas se révéler très graves, causant des déformations par exemple.

La biologie des Myxozoa reste relativement peu connue. Ces espèces présentent un cycle de vie complexe, qui implique deux hôtes, généralement un poisson et un annélide (un ver). En décryptant leur information génétique, l’équipe du Prof. Huchon a montré que ces organismes étranges avaient des liens de parenté avec les méduses. Ce sont des espèces remarquables qui bouleversent notre compréhension du concept d’animal même car contrairement aux animaux, généralement considérés comme des organismes multicellulaires caractérisés par la présence de cellules nerveuses et musculaires, les Myxozoa en semblent dépourvues et ne respirent pas. L’équipe du Prof. Huchon a pu montrer que les Myxozoa sont passés par des simplifications remarquables lors de leur adaptation vers le parasitisme.

Comprendre la biologie des Myxozoa représente un enjeu économique puisque ces infections provoquent fréquemment d’importants décès et maladies chez les poissons dans les piscicultures, pouvant aller jusqu’à l’anéantissement de stocks entiers de poissons. Ce 6e Café des Sciences permettra de faire le point sur l’état actuel de notre connaissance de ces plus petits parasites au monde.

Le Café des Sciences est un événement proposé en anglais par l’Institut français d’Israël grâce à l’implication de cinq jeunes chercheurs français, intégrés dans des laboratoires israéliens. Les rencontres organisées dans le cadre du « Café des Sciences » sont proposées tous les deux mois environ, occasion pour un ou deux scientifiques de partager leurs travaux et rendre accessible la recherche française et israélienne à tous les publics, valorisant la coopération de nos deux communautés scientifiques.

Livres en scène 6

Dans le cadre de la saison croisée France-Israël 2018 :

LABEL-french_season_in_Israel-_300dpi_cmjn_coul

LITTERATURE

LES6-logo_v8Livres en scène 6 

Une édition exceptionnelle – moment fort de la saison croisée France-Israël

Conception & direction : Roselyne Déry, Attachée pour le livre et l’écrit

Livresenscene_Banner_800x350

 

Le 23 novembre au Théâtre Arabe-Hébreu à JaffaRencontres de poètes en français, en hébreu et en arabe avec le festival international de poésie « SHA’AR».

Du 23 au 26 novembre au Théâtre Cameri de Tel Aviv / Le festival s’offre une édition de prestige avec la Comédie-Française et ses sociétaires : Claude Mathieu, Eric Génovèse, Guillaume Gallienne

Avec le précieux concours des traductrices et traducteurs :

Arza Apelroit, Rama Ayalon, Yotam Benshalom, Eli Bijaoui, Marlena Braester, Arnaud Bikard, Dorith Daliot, Isabelle Dotan, Michel Eckard Elial, Sabine Huynh, Dory Manor, Rosie Pinhas Delpuech, Nir Ratzkovsky, Said Sayagh, Samy Shaya, Laurence Sendrowicz, Michal Shalev, Yoel Taieb, Nabil Tannus, Shirley Verburg Alcalay, Helit Yeshuroun, Valérie Zenatti

 

/ PROGRAMME :

 

Théâtre Arabe-Hébreu de Jaffa

En coopération avec le Festival international de poésie Sha’ar 

Sous le thème de l’identité, le festival propose de multiples rencontres avec des poètes d’Israël et de l’étranger, français en particulier, en dialogue avec des artistes et philosophes de tout horizon. En savoir plus sur le programme rendez vous sur le site de Helicon

Vendredi 23 novembre à 20.00 : « Passeport poétique » : rencontre entre des poètes de langue française, arabe et hébraïque – Entrée libre

Avec la participation de : Shimon Adaf, Sigal Ben Yair, Zeno Bianu, Laure Cambau, Sheikha Helawy, Anat Levin, Dory Manor, Rajaa Natour, Eric Sarner

 

Théâtre Cameri de Tel Aviv
La Comédie-Française, invitée d’honneur

En coopération avec le théâtre Cameri de Tel Aviv

L’ensemble du festival est présenté en version bilingue

 

VENDREDI 23 NOVEMBRE

 

11.00 – 12.00 Café-Théâtre

Autant en profiter !  

sophie jabes 500 x 500Lecture inédite en hébreu de la comédie de Sophie Jabès Autant en profiter, mise en scène par Erez Shafrir, traduction Eli Bijaoui, avec les comédiens du théâtre Khan : Yoav Bar Lev, Irit Pashtan, Carmit Mesilati Kaplan, Nir Ron.

Comment réconcilier un couple qui part à la dérive ? Qui mène le monde ? L’amour ou la recherche effrénée du plaisir ? Un hymne à la vie, éphémère par essence…Autant en profiter !

12.30 – 14.00  Cameri 3

Hommage à Ronit Matalon – « Devenir écrivain est une sorte de destin »

Liora Rivlin lit Et la mariée ferma la porte

Claude Mathieu de la Comédie-Française lit Dans le bruit de nos pas

Musique : Oud avec Marina Toshish
800 x 300 mathieu toshitz rivlin

 

SAMEDI 24 NOVEMBRE

19.00 – 20.00 – Café-théâtre 

« Encres fraîches » Retour de l’atelier de traduction de l’hébreu et vers l’hébreu mis en place dans le cadre du programme la Fabrique des traducteurs organisé par ATLAS, l’association pour la promotion de la traduction littéraire, au Collège International des traducteurs littéraires d’Arles.

Lectures de Philippe Minyana, Georges Didi-Huberman, Christian Gailly, Yehudit Katzir, Nathan Alterman

Avec la participation des traducteurs : Jérémy Allouche, Lana Ettinger, Hod Halevy, Abigaïl Marmari, Elia Taïeb

Mise en espace : Dominique Léandri


20.30 – 22.30 – Cameri 3

Les comédiens de lq troupe de la Comédie-Française lisent Aaron Appelfeld et Itamar Orlev

Entretien Valérie Zenatti et Michal Govrin

Eric Génovèse de la Comédie-Française lit Des jours d’une stupéfiante clarté – Editions de L’Olivier – Traduction de l’hébreu : Valérie Zenatti

Comment vivre après la catastrophe ? Comment réconcilier passé et présent ? Comment retrouver sa part d’humanité ? Par-delà le fracas de l’Histoire, ce livre admirable est le récit d’une résurrection.

Entracte

Guillaume Gallienne de la Comédie-Française lit Voyou d’Itamar Orlev – Editions du Seuil – Traduction de l’hébreu : Laurence Sendrowicz

Nous sommes en 1988, et la Pologne est grise derrière son rideau de fer. Une semaine durant, incapables de s’aimer, incapables de se haïr, père et fils vont se confronter et affronter ensemble les spectres du passé à la recherche d’une impossible réconciliation. Voyou, Prix Sapir du meilleur premier roman est nominé pour le Prix Fémina étranger.
1000 x 300 geniovese gallienne appelfeld zenatty

 

DIMANCHE 25 NOVEMBRE

16.00 – 17.00 Café-Théâtre 

Cérémonie de remise du Prix de la Fondation Jacqueline de Romilly à Jean Baptiste Andréa

500 x 500 Jean Baptiste andreaCérémonie de remise du Prix littéraire Jacqueline de Romilly à Jean Batiste Andréa pour son livre Ma reine Entretien et lecture avec la participation de l’auteur. Shell n’est pas un enfant comme les autres… Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s’invente et l’impossible devient vrai. Ode à la liberté, à l’imaginaire, et à la différence, Ma reine est un texte à hauteur d’enfants. En français traduction simultanée en hébreu.

 

17.30 – 18.30  Café théâtre

Rencontre avec l’écrivaine Maylis de Kerangal

500 x 500 Maylis de KerangalA l’occasion de la sortie en hébreu de son roman Réparer les vivants, éditions Kinneret, traduction Rama Ayalon. Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Prix Médicis 2010.

En français traduction simultanée en hébreu.

19.00 – 21.15 – Cameri 3

C’est nous dont ils parlent !

Yedidia Vital, Netta Garti, Stéphanie Souffir, Zohar Wexler lisent le meilleur de la création littéraire contemporaine de France et d’Israël avec la participation des auteurs :

  • Maylis de Kerangal pour Réparer les vivants (Editions Kinneret – traduction de Rama Ayalon)

  • Ayelet Gundar Goshen pour Réveiller les lions (Editions Presses de la Cité – traduction de Laurence Sendrowicz)

  • Jean Baptiste Andrea pour Ma reine (traduction de Shirley Werburg Alkalay)

  • Yonathan Berg pour Donne-moi encore cinq minutes (Editions de l’Antilope – traduction Laurence Sendrowicz)

Entracte

Claude Mathieu de la Comédie-Française lit L’amant de Marguerite Duras (éditions Hakiboutz Hameurad – traduction : Rama Ayalon)
1000 x 300 Mathieu souffir malys andrea

 

21.30 – 22.30 – Café-théâtre

Herzl, une histoire européenne – Roman Graphique

Yossi marchak 500 x 500« Je laisse ce testament pour les temps à venir… », Benyamin Zeev Herzl.

Roman graphique de Camille de Toledo et Alexander Pavlenko (Denoël éditions)

Lancement de la version hébraïque publiée par les éditions Pardes, traduction de Dorit Daliot – Lecture de Yossi Marchak  – entretien Camille de Toledo et l’écrivain et caricaturiste Michel Kichka

 

LUNDI 26 NOVEMBRE

18.00 – 19.00 – Café-théâtre

La minute de silence - Une histoire assourdissante… !

Patrick Boucheron, Professeur au Collège de France avec la complicité des comédiens Mélanie Traversier et Christophe Brault nous raconte l’histoire passionnante de la « minute de silence » et, ce faisant, nous parlent des guerres, des villes et des deuils, mais aussi des révoltes muettes et des silences désapprobateurs…

Tout au long sont lus les textes de Henri Barbusse, L’Abbé Dinouard, Pierre Michon, Marcel Proust, Mathieu Riboulet, Gustave Flaubert, Leon Gambetta, Nathanie Sarraute, Jules Michelet, Samuel Becket entre autres

Traduction du français : Arza Apelroit
800 x 300 boucheron traversier brault

 

Soirée de clôture

19.30 – 22.30 Cameri 3

Ecrire le temps… Un défi intemporel de la littérature

Eric Génovèse de la Comédie-Française lit La télévision de Jean Philippe Toussaint

L’été à Berlin d’un historien d’art, engagé sur l’écriture d’un essai sur Titien Vecellio, qui décide d’arrêter de regarder la télévision… Une œuvre légère et drôle d’un des meilleurs écrivains français contemporains.

 

Entracte

Introduction d’Helit Yeshurun, traductrice de La Recherche du temps perdu en hébreu

Guillaume Gallienne de la Comédie-Française lit A la recherche du temps perdu de Marcel Proust

Invitant tour à tour les multiples personnages de La Recherche du temps perdu, Guillaume Gallienne nous offre une réjouissante plongée dans le chef d’oeuvre intemporel de Marcel Proust.
800 x 300 genovese gallienne toussain

icon-pratiqueTOUT LE PROGRAMME

Cliquez ici pour consulter ou télécharger le programme complet du festival Livres en scène

 

Frise de logo_Livres en scène6

Choose France

/ ETUDES EN FRANCE

Choose France
Salon des études en France
jeudi 1er novembre, de 12h à 20h
Université de Tel Aviv
SALONTELAVIV_VIGNETTELONGUE-2

Dans le cadre de la saison croisée France Israël, l’Institut français d’Israël et Campus France, l’Agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur,  organisent “CHOOSE FRANCE”, le premier salon des études en France en Israël, avec plus de vingt établissements français d’excellence invités pour présenter aux étudiants israéliens les opportunités de formation et mobilité dans l’Hexagone. 

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Chercheur ou enseignant ? Vous êtes déjà professionnel et souhaitez développer vos compétences ? CHOOSE FRANCE !
Choisir la France pour étudier, c’est choisir de bénéficier d’un enseignement supérieur d’excellence dans un cadre de vie agréable, au cœur de l’Europe. Ce sera l’occasion de rencontrer les représentants des grands établissements français qui répondront à toutes vos questions.

Des évènements ponctueront la journée, tels que : conférences, ateliers, master class et animations  pour éclairer les participants sur certaines filières ou simplement faire une pause récréative.

Entrée libre au salon et pour tous les évènements !

Pour tout savoir sur  le salon rendez vous sur le site >> Choose France
Frise de logo_Choose France_light

 

La Folle Journée en Israël

 Dans le cadre de la Saison croisée France-Israël 2018 :

LABEL-french_season_in_Israel-_300dpi_cmjn_coul

/ MUSIQUE

La Folle Journée 
Festival de musique classique
Elma Arts Center – Zichron Ya’akov

11, 12 et 13 octobre 2018

La folle Journée_visuel officiel

La Folle Journée est un festival de musique classique organisé chaque année à Nantes depuis 1995. L’Elma Arts Center, en partenariat avec l’Institut français d’Israël, sont heureux de proposer au public israélien ce concept crée par René Martin et qui s’exporte aujourd’hui dans de nombreuses villes à travers le monde telles que Bilbao, Tokyo, Varsovie ou encore Yekaterinburg. L’objectif de ce festival est de rendre la musique classique accessible à un large public en proposant, dans un lieu unique, plusieurs concerts d’artistes de haut niveau, n’excédant pas 45 minutes, et dont le prix des places est abordable pour le plus grand nombre.

L’Institut français d’Israël  et l’Elma Arts Center ont souhaité partager avec le public israélien cette belle expérience musicale dans le cadre idéal du complexe de l’Elma dédié aux arts et à la musique.

En effet, l’Elma Arts Center dispose d’un auditorium doté des meilleures installations acoustiques du pays et permet  à la Folle Journée de se tenir en Israël, pour cette édition qui rassemble 14 concerts, autour du thème de l’Harmonie des Peuples.

Il s’agit là d’une véritable célébration de la musique classique proposée à tous les israéliens, petits et grands, mélomanes ou amateurs. C’est aussi une rencontre unique entre des ensembles, formations et solistes israéliens et des musiciens venus de France, Japon, Corée du Sud, Russie, Angletterre, Pays Bas et République Tchèque.


Téléchargez le programme
icon-telecharger

Ensembles et Artistes invités :

 Programme de La Folle Journée:

JEUDI 11 OCTOBRE

21:00 – Concert d’ouverture :  Rococo Variations
J. Haydn: Symphonie No. 33, en do mineur | P.I. Tchaikovsky: “Rococo Variations”, pour violoncelle et orchestre (arr. M. Rechtman) | Noam Sheriff : Téfilot | W.A. Mozart: Symphonie No. 33,  4ème mouvement

Israel Camerata Orchestra Jerusalem | Chef d’orchestre: Avner Biron | Soliste: Hillel Zori, violoncelle

VENDREDI 12 OCTOBRE

10:30 – Romanticism pour violon et piano

  1. Dvorák: Romance pour violon et piano, op. 11
  2. Dvorák: Pièce romantique n. 4 pour violon et piano, op. 75b
  3. Ravel: Sonate No.2 pour violon et piano, en sol majeur

Violon: Mi-Sa Yang (Corée du Sud) | Piano: Adam Laloum (France)

12:00 – Le trio Wanderer joue Dumky

  1. Dvorák: Trio No. 4 op. 90, “Dumky”
  2. Martinu: Trio en ré majeur, H.327

Trio Wanderer (France)

Piano : Vincent Coq |  Violon  : Jean-Marc Phillips-Varjabédian | Violoncelle : Raphaël Pidoux

13:30 – La Oración del Torero

  1. Dvorák: Quintette pour piano en la majeur, op. 81
  2. Turina: La Oración del Torero, op. 34 (The Bullfighter’s Prayer)

Adam Laloum : piano (France)

Quatuor Ardeo :

Violon : Mi-Sa Yang (Corée du Sud) | Violon : Carole Petitdemange (France) | Violon : Yuko Hara (Japon) | Violoncelle : Joëlle Martinez (France)

14:45 – Trio Wanderer from Norway to Czechoslovakia

  1. Grieg: Andante pour piano, violon et violoncelle, en do mineur
  2. Smetana: Trio pour piano en sol mineur, op. 15

Trio Wanderer (France) :

Piano: Vincent Coq | Violon: Jean-Marc Phillips-Varjabédian | Violoncelle : Raphaël Pidoux

16:00 – Sonate-Fantaisie

Schubert: Sonate-fantaisie en sol majeur, D. 894

Adam Laloum,  piano (France)

17:45 – Intimate Letters

  1. Janácek: Quatior No. 2, “Intimate Letters”
  2. Dvorák: Quatior No. 12 en fa majeur op. 96, “Américain”

Quatuor Prazák (République Tchèque)

Violon: Jana Vonášková | Violon: Vlastimil Holek | Alto: Josef Klusoň | Violoncelle: Michal Kaňka

20:30 – Concerto for Six

Chausson: Concerto pour piano, violon et quatuor à cordes en ré majeur, op. 21

Violon: Dmitri Makhtin (Pays-Bas) | Piano: Adam Laloum (France)

Quatuor Ardeo :

Violon: Mi-Sa Yang | Violon: Carole Petitdemange (France) | Violon: Yuko Hara (Japon) | Violoncelle: Joëlle Martinez (France)

SAMEDI 13 OCTOBRE

11:00 – Fantaisie-Tableaux and Prince Igor

  1. Rachmaninov: Suite No. 1 pour piano à quatre mains, “Fantaisie-Tableaux” op. 5
  2. Borodin: Danses Polovtsiennes du “Prince Igor”, arr. pour deux pianos

Piano: Andrei Korobeinikov (Russie) | Piano: Boris Berezovsky (Angleterre)

12:30 – On an overgrown path

  1. Janácek: On an overgrown path, Book I
  2. Janácek: In the mists

Piano: Iddo Bar-Shai (Israël)

14:00 – In memory of a great artist

Violon: Dmitri Makhtin | Violoncelle: Henri Demarquette | Piano: Boris Berezovsky

P.I. Tchaikovski: Valse-Scherzo pour violon et piano, op. 23

P.I. Tchaikovski: Trio pour piano «In memory of a great artist», op. 50

17:00 – Les Cyprès

  1. Dvorák: Les Cyprès (Cypresses; excerpts)
  2. Smetana: Quatior No1 en mi mineur, «From My Life»

Quatuor Prazák (République Tchèque)

Violon: Jana Vonášková | Violon: Vlastimil Holek | Alto: Josef Klusoň | Violoncelle: Michal Kaňka

18:30 -From Paris to Andalucia
L. Janácek: In the mists

  1. Debussy: Images, 1ère et 2ème séries
  2. Debussy: Etude No. 7 “For the chromatic scale”
  3. Granados: Danse espagnole op. 37 No. 5, “Andaluza”
  4. Albeniz: Rumores de la Caleta op. 71 No. 8, “Malaguena”
  5. Albeniz: Almeria, de “Iberia”, Douze nouvelles impréssions pour piano

Piano: Iddo Bar-Shai (Israël)

20:30 – Concert de clôture :  From War to Peace: Final Festival Concert

J.S. Bach: Concerto pour deux clavecins

Schütz: Symphonie Sacrée

Jerusalem Baroque Orchestra sous la direction de Joshua Rifkin | Ensemble Caecilia Solists | Clavecin: Joshua Rifkin et David Shemer | Solistes : Adia Peled, Simon Lilistone, Hagi Gradey, Jonathan Suissa, Eilam Rotem

LOGOS_frise folle journée

 

Festival Bandes Dessinées France Israël à Haïfa

/ ARTS PLASTIQUES ET VISUELS

Festival de  Bande Dessinée France-Israël à Haïfa

En présence de M. Patrice Servantie, Consul de France à Haïfa
Du 28 au 29 septembre

Institut  Français de Haïfa et Café Zébra

festival Bandes dessinées sept 18

L’Institut français de Haïfa est heureux de s’associer au festival de bande dessinée France Israël.  A l’occasion de cet évènement des bandes dessinées israéliennes et françaises seront présentées.  Ce sera l’occasion de découvrir la culture comique aux travers d’activités variées; films, ateliers,conférences et rencontres. Un programme pour tous, venez en famille !

Au programme:

Vendredi 28 septembre à l’Institut Français de Haïfa à partir de 10h00
-Stand d’artistes .Les artistes présenteront leur travaux
-Ateliers pour enfants et adultes: création de personnages/ réaliser un portrait
-Conférences/rencontres avec des auteurs de bandes dessinées
– Conférence.:Histoire de la bande dessinée

Samedi 29 Septembre au Café Zébra à partir de 10h00
- Projections de films sous-titrés
- Combats de bandes dessinées
-Jeux
-Musique
-Atelier de dessin
-Rencontre avec un dessinateur

https://www.facebook.com/events/2190566954551143/

34e édition du Festival International du Film de Haïfa

/ CINEMA

34e édition du Festival International du Film de Haïfa

Du 22 septembre au 1er octobre 2018

30087_172575

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël sont une nouvelle fois partenaires du Festival international du film de Haïfa, l’un des évènnements cinématographiques les plus attendus en Israël et qui présente, chaque année, plus de 250 films étrangers et israéliens. Dans le cadre de la Saison croisée France-Israël, le festival organise cette année un évènnement particulier : une rencontre entre les brillantes séries française et israélienne sur les services secrets, “Le Bureau des légendes” et “Fauda”.

Cette 34ème édition du festival, qui se tiendra du 22 septembre au 1er octobre 2018, proposera également une sélection riche et variée de films français (longs et courts métrages, film d’animation) et conviera de prestigieux invités français parmi lesquels les acteurs Laëtitia Eïdo et Gilles Cohen, les réalisateurs Nurith Aviv, Christian Pétron, et Erick Zonca, les producteurs Sandrine Brauer et Alex Berger, et les scénaristes Lou de Fanget Signolet et Olivier Dujols.

/ LES EVENEMENTS A NE PAS MANQUER 

Recontre autour des séries TV 

Le dimanche 23 septembre à partir de 10h30

Beit Hecht & Cinémathèque de Haïfa

legendes

Le 23 septembre, « Le Bureau des légendes », créé par Eric Rochant, série télé phare en France, rencontrera « Fauda », l’une des séries israéliennes les plus emblématiques.

Au programme :

  • 10h30-11h30 – Mirrors Hall, Beit Hecht : Table-ronde sur le thème “undercover”, autour des héros de séries TV qui vivent sous une identité clandestine. En présence de Laëtitia Eïdo (actrice, Fauda), Salim Daw (acteur, Fauda), Leora Kamenetzky (chef scénariste, Fauda), Duki Dror (documentariste, Inside the Mossad), Gilles Cohen (acteur, Le Bureau des légendes), Alex Berger (producteur, Le Bureau des légendes). Rencontre animée par Ruta Kuppfer.
  • 11h30-12h30 : Master Class du producteur, Alex Berger, et de l’un des scénaristes de la série, Olivier Dujols
  • 13h00 – Cinémathèque de Haïfa : Projection des deux premiers épisodes de la série “Le Bureau des légendes”, en présence de Gilles Cohen et d’Alex Berger

Pour plus d’informations, cliquez ici

Rétrospective Agnès Varda

Du samedi 22 septembre au samedi 29 septembre

Cinémathèque de Haïfa & Musée Tikotin d’art japonais

4602_203623_movie_banner_1

Suite au succès rencontré par son dernier film “Visages, Villages”, réalisé avec l’artiste JR, et projeté l’an dernier au Festival de Haïfa, un hommage est rendu cette année à l’ensemble de la carrière de la célèbre cinéaste française Agnès Varda à travers une séléction de courts et de longs métrages réalisés entre 1954 et 2008.

Photographe, réalisatrice, plasticienne, Agnès Varda est une figure emblématique de la Nouvelle Vague et du cinéma français. Elle a réalisé de nombreux long-métrages, court-métrages et documentaires engagés, évoquant notamment les luttes féministes. Première femme réalisatrice à avoir été récompensée d’un César d’honneur, Agnès Varda a également reçu en 2017 l’un des plus prestigieux prix du cinéma américain, l’Oscar d’honneur, en récompense de sa contribution exceptionnelle au 7ème art.

Retrouvez le message de remerciement d’Agnès Varda au Festival de Haïfa en cliquant ici.

Les films projetés :

Pour plus d’informations, cliquez ici

Evènnement spécial “Diving into Cinema”

Samedi 29 septembre à partir de 12h

Cinémathèque de Haïfa

5304_667908_event_banner

Dans le cadre de la cérémonie de remise du prix du Meilleur Photographe Sous-Marin de l’Année, le Festival de Haïfa organise une rencontre avec Christian Pétron, plongeur, réalisateur, et directeur de la photographie français, devenu un nom incontournable de la prise de vue sous-marine. Il a notamment participé aux tournages des films de Luc Besson, Le Grand Bleu et Atlantis, ainsi qu’aux campagnes d’exploration de l’épave du Titanic.

Programme :

  • Projection des meilleurs photos et vidéos ayant reçu le prix du Meilleur Photographe Sous-Marin durant les quinze dernières années.

  • Intervention de Christian Pétron qui présentera quelques uns de ses films préférés, partagera ses expériences de tournage et parlera de la création du système d’éclairage sous-marin pour Titanic.

Pour plus d’informations, cliquez ici

/ LA SELECTION DES FILMS FRANCAIS

// Longs-métrages

// Courts-métrages

// Séries

Les Francofolies à Ashdod

/ EVENEMENT SAISON FRANCE ISRAEL 2018

Les Francofolies à Ashdod
Jane Birkin, Magic System, Amir et Raphael
Du 25 au 27 septembre
Mishkan Leomanouyot Habama- municipalité d’Ashdod
600 x 300 4 artistes

Pour la première fois en Israël, et dans le cadre de la Saison croisée France-Israël, la 4e édition du Festival de musique Ushpizin, qui se tient à Ashdod pendant les fêtes de Souccoth, reçoit l’un des plus prestigieux festivals de musique en France : Les Francofolies ! Jane Birkin rendra hommage à Serge Gainsbourg, accompagnée de l’Orchestre Symphonique d’Ashdod. Raphael chantera avec ses invités israéliens, Amir et Magic System nous ferons passer une soirée rythmée et endiablée.

Pour cette première édition, toutes les générations, toutes les couleurs et les styles, les ambiances et les rythmes éclectiques de la musique française contemporaine seront sur scène à Ashdod.

Les Francofolies, premier Festival de chanson Francophone est né en 1985. Chaque édition réunit plus de 150 000 personnes sur le port de la Rochelle. De Serge Gainsbourg à Léo Ferré, de Barbara à Jean Jacques Goldmann, de Claude Nougaro à Charles Aznavour, tous les grands noms de la chanson française s’y sont produits plusieurs fois. On y a aussi découvert la nouvelle génération, celle des Zaz, Matthieu Chedid, Jain, Maitre Gims, Camille, Charlotte Gainsbourg ou encore Soprano… Le partage, la convivialité, l’émotion, le sens de la fête sont les principales valeurs des Francofolies.

Consacré par son troisième album, Caravane, (1.8 millions d’exemplaires vendus, 3 Victoires de la Musique en 2006), Raphaël, en pleine tournée pour présenter son nouvel album, Anticyclone, fera escale à Ashdod pour un concert exceptionnel et totalement inédit le 25 septembre. L’occasion de découvrir sur scène, avec ses invités israéliens, un chanteur bouleversant qui envoute son public par la justesse de ses mélodies et de ses textes. Raphaël sera notamment accompagné du grand pianiste Steve Nieve, qui a collaboré avec Elvis Costello, David Bowie, Morissey et Robert Wyatt, dans une création spéciale pour ce concert.

Jane Birkin reprendra les chansons de Serge Gainsbourg, accompagnée par l’orchestre symphonique d’Ashdod, dirigé par le célèbre chef d’orchestre israélien Gil Shohat. Jane Birkin incarne désormais seule le duo mythique qu’elle formait avec Serge Gainsbourg. Elle connaît mieux que personne le sens des mots choisis par Serge Gainsbourg dans ses textes qu’il accompagnait souvent de musique classique. Cette interprétation symphonique apportera sans conteste une force unique à son répertoire

Amir et le groupe Magic System seront sur la scène des Francofolies d’Ashdod. Finaliste de l’émission Nouvelle star en Israël (« Kokhav Nolad »), révélé par The Voice en France puis par sa participation à l’Eurovision 2016 avec son tube « J’ai cherché », Amir présentera son dernier album, Addictions, aux confluences de ses expériences artistiques et humaines : un mélange de pop anglo-saxonne, hip hop, électro et musiques orientales. Le même soir se produira Magic System : ce groupe venu de Côte d’Ivoire enchaîne depuis deux décennies les albums et les succès. Leur musique, pont entre leur pays natal et la France, est un mix de zouglou, la musique populaire ivoirienne, de rap, raï, RnB, électro et pop, portée par une énergie et une positivité incroyable qui dépassent les frontières et rassemblent les cultures.

Les Francofolies d’Ashdod sont organisées dans le cadre du Festival Ushpizin, à l’occasion de la Saison croisée France Israël, en partenariat avec la municipalité d’Ashdod, le ministère israélien des Affaires Etrangères, le ministère israélien du tourisme, l’Ambassade de France en Israël et l’Institut français, et avec le soutien du Comité des mécènes de la Saison croisée France-Israël.

logo_francos_SAS-NOIR

InstitutFR_BlocInstit_ok FR saison-fr-isr2018_bloc-mecenat

The French Gaming Challenge

/ EVENEMENT SAISON FRANCE ISRAEL 2018

The French Gaming Challenge  
Du jeudi 6 septembre à 8h au vendreddi 7 septembre à 11h, 27 heures non-stop !
Institut français de Tel Aviv
ad-eiffel

Créer un jeu vidéo facilitant l’apprentissage du français à travers une approche ludique, intuitive et innovante, c’est l’enjeu du Hackathon : The French Gaming Challenge qui aura lieu les 6 et 7 septembre 2018, pendant le Festival DLD (Digital Life Design), festival de l’innovation à Tel-Aviv.

DLD_bannière

Dans le but de promouvoir une image dynamique et innovante du français, « The French Gaming Challenge » réunira des équipes venant d’horizons différents qui auront 27 heures pour développer un jeu vidéo sur Mobile/PC/Web ou sur toute autre plateforme digitale permettant d’améliorer l’apprentissage du français en encourageant notamment la communication orale. Aidées par des mentors spécialisés dans la gestion de projet, la conception et les domaines connexes, les équipes se livreront à un véritable « contre la montre » de l’innovation.

Un jury composé de spécialistes et experts choisis par l’Ambassade de France en Israël sélectionneront les idées les plus inédites, originales et innovantes et récompenseront leurs auteurs :

Premier prix : 6 billets d’avion Tel Aviv/Paris avec hébergements sur place pour présenter en région Ile-de-France le projet à des professionnels.
Deuxième prix : montres connectées Huawei Watch 2 pour chaque membre de l’équipe.
Troisième prix : des cours de français animés par les professeurs de l’Institut français de Tel Aviv, en classe et en ligne.

Profils recherchés :
 Développeurs Full Stack, Startups, Professeurs de français, UI/UX designers, ou toute personne ayant les compétences requise pour relever le défi !
Vous pouvez vous inscrire individuellement ou en équipe
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 août
inscrivez-vous maintenant !

Frise de logo_Hackathon def

 

Saison croisée France-Israël : prenez le risque de visiter l’exposition « Risque, Osez l’expo! » au Musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem

/INAUGURATION

Saison croisée France-Israël : prenez le risque de visiter l’exposition « Risque, Osez l’expo! » au Musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem

L’exposition « Risque, Osez l’expo! », produite par Universcience, a été inaugurée le 22 juin 2018 au Musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem. Inscrite au programme de la Saison croisée France-Israël, elle sera proposée jusqu’au 10 décembre 2018.

Photo 1. Coupé de ruban de l’inauguration de l’exposition « Risque, Osez l’expo ! » (crédits photo : Avi Hayun)

Photo 1. Coupé de ruban de l’inauguration de l’exposition « Risque, Osez l’expo ! » (crédits photo : Avi Hayun)

Quelle est la dernière fois que vous avez pris un risque ? L’exposition « Risques ! Osez l’expo », actuellement au Musée des Sciences Bloomfield de Jérusalem jusqu’en décembre 2018, dans le cadre de la Saison Croisée France-Israël, vous invite à réfléchir à la thématique du risque, en suivant un parcours ludique et interactif pour enfants et adultes.

L’exposition répond à des questions qui touchent à notre quotidien, telles que la manière de concilier la nécessité du risque, la liberté de chacun et la sécurité de tous, dans une société devenue très sécurisée.

Vous vous demandez qui a les nerfs les plus solides parmi vos amis ou dans votre famille ? Venez tester votre flegme en vous asseyant avec trois autres intrépides autour d’une table envoyant de légères décharges électriques au hasard à l’un des protagonistes. Pas d’inquiétude toutefois, ça ne fait pas mal, c’est certifié par votre serviteur !

L’exposition aborde également l’aspect des risques pris au quotidien, en témoigne ce parcours en apparence simple à traverser, mais qui le devient beaucoup moins lorsqu’on enfile des lunettes qui imitent la vision d’une personne en état d’ébriété. Déséquilibre garanti !

Venez également dresser un bilan complet de votre appétence pour le risque, en vous testant parmi de nombreuses situations, telles que servir de cobaye lors d’expériences médicales, plonger avec des requins, tricher à un examen, jouer à des jeux de hasard…

Photo 2. La « table électrique », l’une des installations de l’exposition (crédits photo : Ambassade de France en Israël / Amandine Desmousseaux)

Photo 2. La « table électrique », l’une des installations de l’exposition (crédits photo : Ambassade de France en Israël / Amandine Desmousseaux)

L’inauguration de l’exposition a eu lieu le 22 juin, en présence d’Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, et de Bruno Maquart, Président d’Universcience, l’établissement regroupant le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, qui a produit l’exposition.

M. Maquart explique qu’il s’agit « d’une exposition sur l’audace et la nécessité pour les humains et les sociétés de prendre des risques. Il faut toutefois prendre des risques en pensant à ce que l’on fait. L’objectif de cette exposition est ainsi de promouvoir une démarche raisonnée de la prise de risque au niveau individuel comme collectif ». Concernant le contenu de l’exposition, M. Maquart ajoute : « Nous avons la conviction que, pour mieux comprendre, il faut se mettre en situation. Il s’agit donc d’une exposition joyeuse, qui va solliciter le visiteur de mille manières possibles. Le risque est un sujet très sérieux que nous abordons de la manière la plus facile et ludique possible, tout en étant restant fidèle à la réalité, à une certaine exactitude. » Il conclut en précisant « qu’il s’agit de la première sortie de cette exposition hors d’Europe et nous sommes très fiers que cela soit en Israël ».

 

A noter que, dans le cadre de la Saison croisée France-Israël, Universcience accueillera l’exposition « Illusions » à partir de novembre 2018 au Palais de la Découverte à Paris, une exposition sur le cerveau qui a été présentée au Musée Bloomfield en 2014.

Photo 3. L’inauguration de l’exposition a eu lieu le 22 juin à Jérusalem De gauche à droite : Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, Maya Halevy, Directrice du Musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem, Bruno Maquart, Président d’Universcience, Michele Seguev, Coordinatrice israélienne de la Saison croisée France-Israël (crédits photo : Ambassade de France en Israël / Amandine Desmousseaux)

Photo 3. L’inauguration de l’exposition a eu lieu le 22 juin à Jérusalem
De gauche à droite : Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, Maya Halevy, Directrice du Musée Bloomfield des Sciences de Jérusalem, Bruno Maquart, Président d’Universcience, Michele Seguev, Coordinatrice israélienne de la Saison croisée France-Israël (crédits photo : Ambassade de France en Israël / Amandine Desmousseaux)