Un voyage d’études en Israël riche en découvertes pour les étudiants de la SKEMA Business School

/ VOYAGE D’ETUDES

Un voyage d’études en Israël riche en découvertes pour les étudiants de la SKEMA Business School

Du 23 février au 3 mars, pour la troisième édition du Global Young Leader Program (GYLP), 30 étudiants de SKEMA Business School (SKEMA BS) sont partis en Israël dans le but de vivre une “learning experience” sans précédent. Ce programme unique a été fondé il y a trois ans en partenariat avec l’Université Ben-Gourion du Néguev (BGU) située à Beer Sheva. Il a pour but de faire partager aux étudiants de SKEMA BS les bonnes pratiques israéliennes dans les domaines de l’innovation et de l’entreprenariat. Au programme, entre autres, des visites d’entreprises telles que le centre de R&D d’Intel à Jérusalem et la rencontre de startups israéliennes au sein de l’incubateur Incubit Ventures.

Ph. Juliette Chauveau

Ph. Juliette Chauveau

Le programme de cette édition 2019 fut riche en apprentissages et en découvertes. Dès leur arrivée les étudiants ont suivi une journée de séminaire sur le leadership social avec le Professeur Pierre Kletz de l’Université Ben-Gourion du Néguev et Momo Mahadav, PDG de Maala, entreprise spécialisée dans la Responsabilité sociale des entreprises. Ce séjour fut aussi marqué par la participation au hackathon international “Bridging Gaps in Local Development Processes”, organisé au sein de l’Institut Jack, Joseph et Morton Mandel pour le Leadership Social de BGU en présence de 140 participants, parmi lesquels des doctorants, des membres du MBA de BGU et de futurs fonctionnaires municipaux israéliens et avec l’intervention du Maire de Beer Sheva, Ruvik Danilovich. L’objectif de ce hackathon ? Identifier les problèmes dans le développement de la mobilité pour les municipalités.

A Tel-Aviv, les étudiants du GYLP ont pu rencontrer l’Ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, avec qui, ils ont eu un échange sur les relations franco-israéliennes en matière d’économie, d’entrepreneuriat, de culture. Cette rencontre s’est soldée par un cocktail et une photo de famille avec le staff de l’Institut français d’Israël et des alumni de SKEMA BS installés à Tel-Aviv, invités dans le cadre du réseau France Alumni Israël.

 

Rédaction : Evrard Beyela, étudiant de la SKEMA Business School


SKEMA BUSINESS SCHOOL

Née en 2009 de la fusion ESC Lille et CERAM Business School, SKEMA est une business school implantée sur trois campus français et trois campus à l’international. SKEMA compte à ce jour 8 000 étudiants, 160 professeurs chercheurs et 40 000 diplômés.

FRANCE ALUMNI ISRAEL

Le réseau France Alumni Israël est un réseau d’anciens étudiants de l’enseignement supérieur français. Il permet de garder contact avec ses camarades de cours et de multiplier les opportunités professionnelles. N’hésitez pas à nous rejoindre sur ce réseau en créant votre compte : vous pourrez alors participer à nos activités et profiter de réductions sur les évènements de l’Institut français d’Israël !

L’Institut français d’Israël reçoit de nombreuses délégations étudiantes et accompagne les établissements français et israéliens pour tous leurs projets de coopération. N’hésitez pas à faire appel à nous !

 

LORSQUE LA GASTRONOMIE FRANCAISE RENCONTRE LES SAVEURS ISRAELIENNES

/ ETUDES EN FRANCE

Lorsque la gastronomie française rencontre les saveurs israéliennes

Comme chaque année depuis 7 ans, la Semaine de la gastronomie française en Israël, SO FRENCH SO FOOD,  est l’occasion de valoriser les formations en France dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration auprès du public israélien. Une semaine ponctuée de rencontres, ateliers et master class entre professionnels israéliens et français et futurs apprentis a permis de constater au plus près, sur le terrain, l’engouement pour ces formations d’excellence.  

Photos : Danya Weiner et Gil Aviram

Ph. Danya Weiner et Gil Aviram

Dans le cadre de la semaine de la gastronomie SO FRENCH SO FOOD qui s’est tenue du 10 au 13 février 2019, la participation de l’Institut Le Cordon Bleu Paris était très attendue. Premier réseau mondial d’arts culinaires et de management hôtelier, cet établissement jouit d’une grande renommée en Israël. Ce fût l’occasion pour cet établissement d’excellence de rencontrer d’anciens étudiants, notamment le chef israélien Meir Danon qui a ouvert sa propre école de gastronomie, the Danon Culinary Center, il y a 4 ans, sur le port de Tel-Aviv. La collaboration entre l’Institut Le Cordon Bleu et l’école de Meir Danon a été un franc succès. Des démonstrations culinaires ont été réalisées par le Chef-enseignant Christian Moine (Institut Le Cordon Bleu) durant 3 jours où les spécialités du Sud de la France ont été mises en exergue.

Par ailleurs, un dîner à 4 mains a été organisé au sein du restaurant « Goni » à Ramat Hasharon. Ce restaurant est dirigé par le chef Goni Burstein, ancien élève de l’Institut Le Cordon Bleu dont il a reçu le Grand Diplôme (cuisine et pâtisserie).

Alexandre Marine, représentant international de l’Institut Le Cordon Bleu, présent lors de cette 7e édition de la Semaine de la gastronomie française en Israël, a également animé un atelier Campus France pour présenter les formations proposées aux étudiants israéliens au sein de son établissement. « Israël regorge de profils intéressants » a-t-il témoigné. Cet atelier des « arts culinaires et hôtellerie » qui s’est déroulé le 11 mars à l’Institut français de Tel Aviv, en présence du chef Meir Danon, a accueilli une douzaine d’étudiants intéressés par les formations proposées et la perspective d’un échange direct avec Christian Moine et Alexandre Marine.

SO FRENCH SO FOOD était aussi présent dans la ville de Tibériade, en haute Galilée. Cette année, le Chef Stephan Miso, fondateur et directeur de l’IEM (Institut d’Excellence Miso), situé sur la Côte d’Azur, à Fréjus, qui propose des formations d’excellence en hôtellerie, restauration, tourisme et commerce, avait fait le déplacement pour participer à des masters class organisés à l’école culinaire israélienne Rimonim. La découverte du pays, de la culture israélienne a apporté « un nouveau souffle à l’épanouissement de sa carrière de formateur » s’est enthousiasmé Stephan Miso. « Ce fût un moment de partage et de convivialité où les techniques culinaires françaises se sont adaptées à la culture culinaire israélienne ». De potentiels échanges d’étudiants entre les deux établissements pourraient se concrétiser à l’avenir.

La France bénéficie sans nulle doute d’une légitimité incontestable sur le plan des formations en management hôtelier et restauration en Israël. La qualité et la diversité des enseignements proposés dans ce secteur sont à la fois reconnues et recherchées par les israéliens souhaitant poursuivre une carrière dans ce domaine.

 

Philippe Sands

/ DISCUSSION ET PROJECTION

Philippe Sands – Discussion sur son livre Retour à Lemberg

(Albin Michel, 2017)

Suivie de la projection du film-documentaire What Our Fathers Did: A Nazi Legacy de David Evans

(discussion et film en anglais) 
Dimanche 5 mai, 19h30 Au Musée d’art de Tel Aviv
600 x 300L’Institut français d’Israël, en partenariat avec le Musée d’art de Tel Aviv, propose une rencontre exceptionnelle avec l’avocat international, spécialiste des Droits de l’Homme, Philippe Sands, autour de son livre Retour à Lemberg (paru en 2017 aux Editions Albin Michel) et modérée par Astrid von Busekist, professeur en théorie politique à Sciences Po Paris et traductrice du livre. Dans cet ouvrage palpitant, à la fois témoignage poignant et enquête minutieuse, l’auteur raconte l’histoire vraie de familles déchirées par la persécution des Juifs, à commencer par la 

C’est à Lemberg (Lviv aujourd’hui) en Ukraine que Philippe Sands part à la recherche de sa famille, dispersée, déportée pendant l’occupation allemande. Au fil de ses investigations, il découvre que cette ville fut aussi celle des familles de deux juristes : Raphael Lemkin et Hersch Lauterpacht, inventeurs de deux concepts fondamentaux du droit pénal international : la notion de « génocide » et celle de « crime contre l’humanité ». L’enquête porte sur le destin tragique de ces trois familles décimée par la guerre et la déportation, offrant un compte-rendu méticuleux, véritable travail de mémoire, sur ces tensions qui ont déchirée l’Europe et bouleversé l’époque. Imbriquée à cette saga familiale, l’ouvrage rend hommage aux combats de Lemkin et Lauterpacht. L’auteur expose avec une grande précision les sources documentaires et le chemin accompli par les deux juristes jusqu’aux procès de Nuremberg. Au cœur du livre, un quatrième personnage : Hans Frank, haut dignitaire nazi, gouverneur général de Pologne, qui annonça en 1942 la mise en place de la solution finale et scella le sort des familles Lemkin, Lauterpacht et Buchholz, la famille de Philippe Sands.

lembergRetour à Lemberg a été élu meilleur livre de l’année au British Book Awards en 2016 (année de l’édition originale en langue anglaise) et lauréat du Prix du Livre Européen (2018) – mention spéciale du jury, du Prix spécial du jury du livre de Géopolitique et du Prix Montaigne.
Une signature et la vente du livre dans sa version en hébreu se tiendra à l’issue de l’évènement 

Dans le prolongement de cette discussion sera projeté le film-documentaire de David Evans, What Our Fathers Did: A Nazi Legacy, réalisé en 2015, dans lequel trois hommes, dont Philippe Sands à l’époque où il effectuait les recherches qui allaient lui permettre d’écrire son livre, parcourent l’Europe ensemble : les compagnons de route de Sands sont les descendants d’officiers nazi. Pour eux, ce voyage est une confrontation avec les actes atroces commis par leurs pères, pour Sands, c’est la possibilité de retrouver les traces de sa famille, détruite par les pères de ces hommes qui l’accompagnent et pour lesquels il finit par ressentir une improbable amitié.

Festival de Spectacles pour Enfants à Haïfa

/ SPECTACLE

Participation française au Festival International de Spectacles pour Enfants à Haïfa

Du 21 au 24 avril 2019 au Théâtre de Haïfa

33825_186012Le  29ème Festival International de Spectacles pour enfants qui se déroulera au Théâtre Municipal de Haïfa du 21 au 24 avril accueille cette année deux compagnies françaises avec le soutien de l’Institut français d’Israël : la Compagnie “Liquidation Totale” avec leur spectacle de rue “Deux choses Lune ou la vie rêvée de Mario et Nénette”, et la Compagnie “El Mundo Costrini” et leur spectacle “Crazy Mozarts”.

“Deux choses Lune ou la vie rêvée de Mario et Nénette”

par la Compagnie “Liquidation totale”

Compagnie Liquidqtion Totale 2019 2

Crédit photo Cie Liquidation Totale

Mario et Nénette deux étranges créatures, clownesques et insolites, fragiles et débonnaires abritent deux marionnettistes invisibles qui leur donnent vie et mouvement. Prêtes à tout, un brin innocentes et surtout très curieuses, elles inventent et partagent avec le public une tranche de vie extraordinaire, se métamorphosent au gré des rencontres, humour, sourires, clins d’œils, amours tendres et fâcheries. Elles s’immiscent joyeusement dans notre quotidien et nous promènent de surprises en surprises. La rue est leur terrain de jeu idéal, eIles s’approprient un sac à main, un chapeau, des lunettes, adoptent un enfant et sa poussette, se déploient enfin pour atteindre un humain posté à son balcon dans un univers doux et aérien.

La Compagnie Liquidation Totale a vu le jour en novembre 2012 : “nous rêvions d’un espace de liberté pour dire nos révoltes, nos colères et nos combats éthiques. Nous rêvions d’un espace sensible plus large, plus ample où l’humain serait au centre. Nous rêvions d’offrir à tous un masque de survie sociale. Nous rêvions d’une arme de construction  massive… Nous rêvions de rencontrer les gens de la rue, les gens des campagnes, les gens des souterrains, les gens d’en haut comme les gens d’en bas pour leur dire nos rêves et espérer les faire rêver avec nous.” La Cie Liquidation Totale s’insurge contre la marchandisation de l’être humain, contre l’asservissement et la standardisation et propose son premier spectacle “Les Envoyés du Mystère difficile”, en 2011.

icon-reservation“Deux choses Lune ou la vie rêvée de Mario et Nénette” par la Compagnie “Liquidation totale”

Création / mise en rêve : Nikola Martin

Avec Nathalie Tison, Cyril Delaroque

Un spectacle pour toute la famille. En savoir +

 

“Crazy Mozarts”

par La Compagnie “El Mundo Costrini”

Crazy Mozarts 2019 2

Crédit photo Romina Krauze

Sebastiàn Guz de la Compagnie “El Mundo Costrini”est franco-argentin. Il travaille son clown depuis plus de 20 ans avec une seule idée en tête “donner du bonheur et provoquer des réflexions sur le monde”. Avec son personnage autant provocateur qu’attachant, Sebastiàn Guz reprend des grands classiques du clown et le transpose dans la rue, son terrain de prédilection. Depuis des années, il sillonne le monde et fait naître de véritables vocations. Son travail est axé sur son personnage clownesque qui est profond, généreux et assumé. “The Crazy Mozarts” est un duo fantaisiste, bruyant, clownesque et musical. Un concerto loufoque, original et décalé. Une symphonie de gags et de situations absurdes où le public est complice et devient la chorale de deux musiciens fous qui font l’impossible pour se sortir de ce chaos musical et burlesque. “The Crazy Mozarts” est un spectacle généreux, interactif, cacophonique, surprenant et drôle.

 

icon-reservation“Crazy Mozarts” par La Compagnie “El Mundo Costrini”

Direction artistique : Sebastiàn Guz
Interprètes :
Musicien / Clown : Santiago Blomberg
Musicien / Clown / Circassien : Sebastiàn Guz

Spectacle pour les enfants de 3 ans et plus. En savoir +

Hommage à Michel Legrand

/ CINEMA ET MUSIQUE

La Closerie rend hommage à Michel Legrand
9 DVD à voir ou à revoir, disponibles dès à présent

600 X 300

« Je suis un être heureux et léger de nature. J’aime la musique à la folie, et la musique m’a conduit à la vie… »

Michel Legrand, musicien, compositeur, pianiste de jazz, chanteur et arrangeur français

Créateur Infatigable, Michel Legrand, compositeur pour le cinéma trois fois oscarisé, travaillait sur son piano nuit et jour…On imagine volontiers que la mort l’a surpris une main sur les touches blanches, l’autre sur les noires, reprenant le refrain d’une ultime composition…

Pour rendre hommage à son immense talent, La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv, vous propose de voir ou revoir ces films dont il a composé la musique :

L'affaire Thomas Crown_nL’Affaire Thomas Crown / Jewison, Norman
Avec Steve McQueen, Faye Dunaway, Paul Burke plus
Thomas Crown, un milliardaire divorcé, à la tête d’une grande banque de Boston, estime que sa vie d’homme riche ne lui procure plus aucune satisfaction. Afin de ressentir à nouveau le frisson de l’aventure, il prépare minutieusement, avec neuf complices, un fabuleux hold-up, qui laissera la police perplexe. Sa propre banque lui paraît être le meilleur endroit pour ses exploits. Le coup réussit à la perfection. Tandis que l’enquête menée par le commissaire Malone piétine, Thomas s’en va cacher son butin en Suisse. Il découvre alors que la compagnie d’assurances de sa banque lui a dépêché une redoutable enquêtrice, la ravissante et sagace Vicky Anderson…

Une_femme_nommee_Golda_nUne Femme nommé Golda / Gibson, Alan
Avec Ingrid Bergman, Ned Beatty, Judy Davis
Biopic de Golda Meir, femme politique israëlienne, premier ministre de l’Etat hébreu de 1969 à 1874.

Les gardiennes_nLes Gardiennes / Beauvois, Xavier
Avec Nathalie Baye, Laura Smet, Iris Bry
1915. A la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur et le retour des hommes en permission. Hortense, la doyenne, engage une jeune fille de l’assistance publique pour les seconder. Francine croit avoir enfin trouvé une famille…

La piscine_nlLa Piscine / Deray, Jacques
Avec Alain Delon, Romy Schneider, Maurice Ronet
Jean-Paul et Marianne forment un couple idéal et coulent des jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez, jusqu’au jour où arrive Harry, au bras de sa fille l’incendiaire Pénélope. Ancien amant de Marianne, l’homme trouble cette vie tranquille. La tension monte.


Les uns et les autres__nLes Uns et les autres / Lelouch, Claude

Avec James Caan, Geraldine Chaplin, Jacques Villeret
De 1936 à nos jours, quatre familles, de nationalités différentes mais partageant une même passion pour la musique, voient leurs destins marqués par la Seconde Guerre mondiale.

Paroles et musique_nParoles et musique / Chouraqui, Elie
Avec Catherine Deneuve, Christophe Lambert, Richard Anconina
Margaux, à l’occasion d’un concert qu’elle organise, rencontre deux chanteurs, Jeremy et Michel. Tous deux sont passionnés de musique et unis par une solide amitié. Jeremy voue un amour fou a Margaux et s’éloigne peu a peu de Michel.

Peau d'âne_nPeau d’âne / Demy, Jacques
Avec Yves Pignot, Catherine Deneuve, Jean Marais
La reine moribonde a fait promettre au roi de n’épouser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d’une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d’une peau d’âne, la princesse désespérée s’enfuit du château familial.

Les demoiselles de Rochefort_nDemoiselles de Rochefort (Les) / Demy, Jacques
Avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Danielle Darrieux
Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elle vivent dans la musique comme d’autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin…

Les parapluies de Cherbourg_nParapluies de Cherbourg (Les) / Demy, Jacques
Avec Catherine Deneuve, Nino Castelnuovo, Anne Vernon
Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent une boutique de parapluies. La jeune femme est amoureuse de Guy, un garagiste. Mais celui-ci part pour la guerre d’Algérie. Enceinte et poussée par sa mère, Geneviève épouse Roland, un riche bijoutier.

 

icon-contactInscrivez-vous à La Closerie et devenez membre de l’Institut français d’Israël ! Cliquez ici

Rebecca Benhamou

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Rebecca Benhamou

L’horizon a pour elle dénoué sa ceinture – Chana Orloff -1888-1968

Editions Fayard, 2019

Rebecca Benhamou_photo

Ph. Rebecca Benhamou – crédits : Charlotte Jolly de Rosnay

Rencontre en français le 19 juin à 19h00 à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Présentée par Roselyne Déry

« Je suis née dans un petit village de la Russie des tsars. Il a fallu me battre à mort pour me faire revivre. Ces coups ne furent que les premiers de ceux que je dus endurer tout au long de ma vie. »

Lorsque Chana Orloff (1888-1968) arrive à Paris à l’été 1910, elle n’a qu’une idée en tête : être une femme libre. Mais qu’est-ce qu’une femme libre, à l’aube du XXe  siècle, sinon une femme seule  ? Âgée de vingt-deux ans, elle est loin d’imaginer que le Tout-Montparnasse va faire d’elle une reine, une sculptrice reconnue dans le monde entier.. Puis la guerre éclate….

Un récit biographique littéraire consacré à Chana Orloff, étoile oubliée de l’art moderne. De Paris à Tel Aviv en passant par Odessa, l’auteur marche dans ses pas et raconte la femme plus encore que l’artiste.

Rebecca Benhamou_couvJournaliste, Rebecca Benhamou a habité entre Paris, Londres et Tel-Aviv. Diplômée en géopolitique de King’s College et de la London School of Economics, elle a travaillé pour Arte et écrit désormais pour L’Express, Marie Claire, la presse américaine (Newsweek, The Daily Beast) et israélienne (The Times of Israel).

Missions de volontariat en France

/ MISSIONS DE VOLONTARIAT EN FRANCE

Que diriez-vous de partir en France afin d’y effectuer une mission de volontariat ?

L’Israeli Volunteer Association (IVA) et ses partenaires offrent aux jeunes israéliens la possibilité d’effectuer une mission de volontariat en France. Postulez dès à présent !

14305236_176613946078967_7705768509930599242_oL’Israeli Volunteer Association (IVA) est un organisme qui se propose d’envoyer des volontaires israéliens en France dans le cadre de l’Agence du Service Civique. L’association s’occupe du recrutement et suivi des volontaires avant le départ et les accompagne dans les démarches administratives, notamment l’obtention du visa.

12404550_10153750644572416_1303963952_nLes propositions de missions sont multiples et variées : Volontariat en milieu agricole, avec des adultes et enfants handicapés, des personnes âgées, des sans-abris, des réfugiés ou demandeurs d’asile, avec des survivants de la Shoah, ou avec des femmes ayant des difficultés sociales… Engagez-vous et soyez prêts à vivre une expérience en France inoubliable !

Durée : de 6 mois à un an.

Pré requis : avoir entre 18 et 30 ans, avoir des connaissances de base en français.

IVA pourvoit :

  • Au placement du volontaire dans l’organisme ou l’établissement où il effectuera sa mission
  • A une allocation mensuelle,
  • A l’octroi d’une assurance,
  • A une préparation au départ ainsi qu’un accompagnement pédagogique et social pendant la mission.
  • Pour certains projets, le logement et la nourriture sont inclus.

ORN_8226_eIVA organise également une journée de formation avant le départ. Dès l’arrivée en France, l’Agence du Service civique en France assure le suivi, l’accompagnement, la formation et l’évaluation des volontaires tout au long de la période de volontariat. A son retour en Israël, l’IVA organise une journée d’évaluation.

IVA_logo

François-Xavier Fauvelle

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

L’Afrique ancienne

De l’Acacus au Zimbabwe. 20 000 avant notre ère – XVIIe siècle

Sous la direction de François-Xavier Fauvelle du Collège de France

Ed. Belin, 2018

FAUVELLE François-Xavier_tel

Rencontre le dimanche 26 mai à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Rencontre en français. 

L’histoire ancienne de l’Afrique, millénaire et plurielle, est celle d’empires et de villes, d’innovations techniques et artistiques, de vies nomades ou sédentaires, de mouvements de populations et de circulations d’idées. L’ouvrage de François-Xavier Fauvelle, L’Afrique ancienne, propose, de manière inédite, de découvrir l’histoire ancienne du continent africain. Il nous emmène sur les routes qui ont attiré les marchands grecs ou arabes dans les grandes capitales africaines, qui ont conduit les pèlerins sahéliens de Tombouctou à La Mecque, les diplomates nubiens de Dongola à Bagdad. L’histoire de l’Afrique est le fruit d’un balancement entre le temps court des acteurs et le temps long des profondeurs culturelles.

Loin des clichés, l’ouvrage dirigé par François-Xavier Fauvelle relève un défi : faire de toute trace une source d’histoire et nous présenter à la fois des sites archéologiques grandioses ou ténus, des écrits de moines ou de scribes royaux, des gravures et des peintures rupestres, des vestiges d’outils, des parures, des objets du culte ou de la vie quotidienne, des fragments de langues, des robes d’animaux domestiques ou encore des génomes de plantes, des paysages façonnés par l’homme, des événements remémorés.

Le livre est illustré par plus de 300 documents – photographies, cartes, relevés et dessins archéologiques. Cette somme unique réunit les meilleurs spécialistes au monde, quelquefois les seuls de leur domaine. La rencontre proposée par l’Institut français de Tel Aviv, en partenariat avec le Centre de Recherche Français de Jérusalem (CRFJ), permettra de réunir François-Xavier Fauvelle et cinq des contributeurs du livre : François Bon, Directeur du CRFJ, professeur de préhistoire, Claire Bosc-Tiessé, Chargée de recherches au CNRS, historienne et spécialiste de l’histoire de l’art éthiopien, en détachement à l’INHA, Marie-Laure Derat, Directrice de recherches au CNRS, spécialiste de l’Histoire et de l’archéologie de l’Éthiopie médiévale, Rédactrice en chef de la revue Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire, Julien Loiseau, historien, spécialisé en Histoire du Proche-Orient médiéval, histoire de l’Islam et Clément Ménard, préhistorien, secrétaire scientifique du Centre français des études éthiopiennes.

L'Afrique ancienne_couvProfesseur au Collège de France, historien spécialiste de l’Afrique, auteur d’une douzaine d’ouvrages, François-Xavier Fauvelle est directeur de recherches au CNRS. Il a publié notamment une Histoire de l’Afrique du Sud (Seuil, 2006), Le Sauvage idéal, (Seuil, 2017) et Le Rhinocéros d’or : Histoires du Moyen Âge africain (Alma), Grand Prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois, paru en allemand (Beck), en italien (Einaudi) et en anglais (Princeton UP).

 

Michèle Fitoussi

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Michèle Fitoussi 

Helena Rubinstein. La femme qui inventa la beauté (Ed. Grasset, 2010)

Le lundi 29 avril, 19h30, auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Rencontre en français animée par Barbara Wolffer, Conseillère Culturelle et Directrice de l’Institut français d’Israël. 

Michele Fitoussi_credit Patrice Marchand - lite

Ph. Michèle Fitoussi – credits : Patrice Marchand

Tout ce que j’ai connu dans ma vie, les grands et les petits événements, le stress et les tensions, suffirait largement à remplir une demi-douzaine d’existences.

Helena Rubinstein

A l’occasion de l’exposition que le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris consacre à Helena Rubinstein, l’Institut français de Tel Aviv propose une rencontre avec Michèle Fitoussi, commissaire de l’exposition et auteure d’Helena Rubinstein, la femme qui inventa la beauté (éditions Grasset, 2010).

9782246755715-TAvant d’être une marque de cosmétiques, Helena Rubinstein eut un destin. Et quel destin, quelle incroyable aventure ! On connaissait la milliardaire couverte de bijoux peinte par Dali ou Marie Laurencin, l’impératrice de la beauté qui transforma l’image de la femme en lui tendant le miroir de la jeunesse éternelle, la travailleuse acharnée qui parcourait la planète au pas de charge, s’arrêtant à peine dans l’une de ses sublimes demeures, mais savait-on que cette “Hearst à l’échelle féminine” fut d’abord une petite polonaise ? Née en 1872 dans le quartier juif de Cracovie, aînée d’une famille de huit filles, Helena sut dire non aux conventions. Elle resta libre et sut imposer sa vision. De l’Australie où elle s’exila à l’âge de 24 ans, pionnière des soins de beauté, à New York où elle mourut princesse cosmopolite à 93 ans, la vie d’Helena Rubinstein fut un roman. Un roman où se croisent tous les talents de l’époque, de Poiret à Chanel en passant par Louise de Vilmorin, une saga éblouissante, faite de krachs boursiers et de chagrins d’amour, de drames conjugaux et de diamants croqués.
Sous la plume vive de Michèle Fitoussi, Helena Rubinstein est l’illustration en actes d’un siècle de conquêtes pour les femmes, par les femmes : “Si je ne l’avais pas fait, d’autres que moi l’auraient fait”.

« A l’instar d’autres célébrités qui veulent elles-mêmes bâtir leur légende », écrit Michèle Fitoussi, « elle n’a cessé de réécrire sa vie, de la transformer à sa guise, cachant, masquant, travestissant, embellissant, exagérant, réservant à la postérité sa part de rêve ».

Anciennement journaliste et éditorialiste au magazine Elle, Michèle Fitoussi est l’auteure de nombreux ouvrages, romans, essais et documents, parmi lesquels Un bonheur effroyable (1995), Des gens qui s’aiment (1997), La Prisonnière (1999) avec Malika Oufkir, Le dernier qui part ferme la maison (2004), Victor (2007, adapté au cinéma) ou tout récemment Janet (2018).

_ mahJ_40x60_Rubinstein_HD-page-001L’exposition au Musée d’art et d’histoire du judaïsme à Paris 

Pour la première fois en France, cette exposition rassemble plus de trois cents documents, objets, vêtements, photos, gravures, ouvrages, peintures, sculptures, tapisseries – et notamment des œuvres de Marc Chagall, Michel Kikoïne, Sarah Lipska, Louis Marcoussis, Elie Nadelman ou Maurice Utrillo, provenant de la collection personnelle d’Helena Rubinstein – retraçant le parcours de celle que Jean Cocteau nommait « l’impératrice de la beauté ». Exposition présentée jusqu’au 25 août 2019. En savoir plus

Inauguration de l’exposition franco-israélienne “La mer Arc-en-ciel” à l’Université de Tel-Aviv

/ SCIENCES

Inauguration de l’exposition franco-israélienne “La mer Arc-en-ciel” à l’Université de Tel-Aviv

Dans le cadre de la Saison croisée France Israël 2018, l’exposition “La mer-arc-en ciel : une plongée au cœur des récifs coralliens d’Israël et de France”, a été inaugurée jeudi 1er novembre au Musée Steinhardt d’Histoire naturelle de l’Université de Tel-Aviv, en présence d’Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, du Prof. Yossi Loya, curateur de l´exposition à l’UTA et de Pascale Joannot, commissaire française de l´exposition. Réalisée en coopération avec le Musée d’Histoire naturelle de Paris à l’occasion de l’année internationale des récifs coralliens, elle présente plusieurs dizaines de fascinantes photographies de récifs des côtes israéliennes et françaises et sera ouverte gratuitement au public jusque fin novembre.

Inauguration exposition "La mer arc-en-ciel"

“Nous sommes enthousiasmés d’inaugurer cette exposition réalisée en collaboration avec l’un des plus grands musées d’histoire naturelle du monde, sur l’un écosystèmes les plus beaux et les plus fragiles de la planète”, a déclaré le Prof. Tamar Dayan, directrice du Musée Steinhardt.

“Le principal but de cette exposition est d’éveiller la conscience du public sur l’importance de cet écosystème en danger”, ajoute Alon Sapan, administrateur du Musée, qui rappelle qu’elle vient d’être présentée à Paris de juillet à septembre.

Inauguration exposition "La mer arc-en-ciel"

Un trésor de l’humanité

“Une centaine de pays dans le monde possèdent des récifs coralliens sur plus d’un million de kilomètres carrés”, explique Pascale Joannot, directrice adjointe des collections du Musée national d’Histoire naturelle de Paris, et commissaire française de l’exposition.” Grâce à ses collectivités d’Outre-Mer, la France a 55 000 kilomètres carrés de récifs et de lagons, qui la placent au 4e rang au monde sur ce plan. Aussi est-elle très active pour la préservation de ce trésor naturel et a même lancé en 1999 l’Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR). Soyez très attentifs à ces coraux car ils peuvent aider l’humanité sur le plan scientifique et médical, et nous devons les protéger”.

D’après le Prof. Yossi Loya de l’Ecole de Zoologie de l’Université de Tel-Aviv, commissaire israélien de l’exposition: “Les coraux connaissent ces dernières années un phénomène de destruction massive dans le monde en raison du changement climatique. Un tiers de la Grande barrière de corail au large de l’Australie est morte au cours de ces dix dernières années. Le récif corallien d’Eilat est minuscule par rapport à elle: 1,5 kilomètre de long, soit 10 kilomètres carrés au total. Mais il renferme plus de 140 espèces différentes dont certaines sont endémiques et présente la plus grande biodiversité de coraux au kilomètre carré dans le monde “.

Les photographies remarquables, prises pour la plupart dans la réserve naturelle de Coral Beach à Eilat et au large des côtes de Nouvelle-Calédonie, présentent les principales caractéristiques de ces animaux particuliers comme la fluorescence, ainsi que la faune qui se réfugie dans l’habitat que constituent les récifs. Vous pourrez y voir des poissons-nettoyeurs, ou d’autres qui se font toiletter la gueule par des crevettes, des prédateurs embusqués, des poissons fantômes camouflés, des dauphins d’Eilat, une vache marine de Nouvelle-Calédonie et bien d’autres.

Inauguration exposition "La mer arc-en-ciel"

L’exposition est située sur l’esplanade du Musée Steinhardt. Elle est gratuite et ouverte au public jusqu’à fin novembre.

 

Cet article est rédigé par l’Association des Amis français de l’Université de Tel Aviv et était initialement publié sur leur site.