Lancement du Café des Sciences – Première thématique : « Le Microbiote, un organe longtemps oublié? »

/ CAFE DES SCIENCES

Lancement du Café des Sciences – Première thématique : « Le Microbiote, un organe longtemps oublié? »

Image en microscopie électronique d’un microbiote humain (taille d’une bactérie : environ 1 à 2 microns, soit 0.001 à 0.002 mm)

Image en microscopie électronique d’un microbiote humain (taille d’une bactérie : environ 1 à 2 microns, soit 0.001 à 0.002 mm)

L’Institut français d’Israël a inauguré son premier “Café des Sciences”. Le concept ? Décortiquer un sujet scientifique dans un lieu convivial où les passionnés de science, simples curieux ou profanes, pourront discuter de sujets scientifiques, directement avec des chercheurs et universitaires experts dans leur domaine, mais selon une approche vulgarisée. Cette rencontre aura lieu environ tous les 2 mois.

Le jeudi 6 juillet à 20h, environ 35 personnes de différents horizons ont retrouvé l’équipe scientifique de l’Institut français au café Beit Kandinov à Jaffa pour tout comprendre du “microbiote” avec les professeurs Ilana Zilber-Rosenberg et Eugene Rosenberg. Ce microbiote désigne l’ensemble des bactéries vivant en symbiose avec un être vivant – toutes les plantes et tous les animaux en ont un. Chez l’humain, il est constitué d’environ 1014 bactéries, soit au moins autant de bactéries qu’il y a de cellules dans notre corps entier. Elles y constituent pour leur grande majorité (90%) la flore intestinale, les 10% étant dans la bouche et sur la peau.

La notion d’individus caractérisés par leur ADN ne serait donc plus pertinente : chaque être vivant serait un « holobionte », soit un ensemble composé d’un hôte (par exemple nous, avec notre génome d’être humain) et de son microbiote (dans notre cas, les bactéries vivant en symbiose avec nous dans notre intestin, sur notre peau…) disposant de son propre génome bactérien, bien plus fourni que celui de l’hôte. Ainsi, en plus de notre patrimoine génétique invarié, présent dans chacune des cellules de notre corps, les bactéries de notre microbiote ajouteraient leurs propres gènes, extrêmement divers. De plus, le microbiote peut être entièrement ou partiellement transmis entre individus, de génération en génération mais aussi par un contact : un simple baiser pourrait transférer jusqu’à 10 millions de bactéries ! Cela constitue un moteur puissant et rapide d’acquisition de nouveaux gènes, alternatif à la reproduction classique. Ces découvertes mettent ainsi en évidence un mécanisme permettant une complexification très amplifiée de l’évolution des être vivants.

L’importance de l’étude des gènes et mécanismes de transmission du microbiote est majeure puisqu’il a été démontré qu’il jouait un rôle fondamental pas seulement dans la digestion mais dans l’équilibre général de l’holobionte et notamment dans la protection contre les mauvaises bactéries, l’éducation de notre système immunitaire, la genèse de nutriments essentiels pour l’hôte, le stockage des graisses et la protection contre l’obésité. Il a même été démontré que la dysfonction du microbiote avait un impact sur le développement et le comportement !

Une conférence passionnante qui a suscité de nombreuses discussions avec le public. Nous espérons que cette rencontre sera suivie de beaucoup d’autres du même niveau scientifique.

Le prochain Café des Sciences, déjà en cours de préparation, devrait se tenir début du mois de septembre, sur le thème des accélérateurs lasers plasma.

Nuit de la Philosophie

/ EVENEMENT
NUIT DE LA PHILOSOPHIE #3

A l’Institut français de Tel Aviv et aux alentours
Jeudi 25 mai à partir de 19h30 au milieu de la nuit

Commissaire : Raphaël Zagury-Orly

085_06_philosophy_night_2017_600X250

Un itinéraire philosophique nocturne exceptionnel et festif – et totalement gratuit !
Vous verrez la philosophie sous un tout autre jour – de nuit !

Après les succès des deux précédentes éditions, l’Institut français d’Israël et le Goethe Institut proposent cette année une nouvelle Nuit de la Philosophie à Tel Aviv le Jeudi 25 mai, en partenariat, avec l’Institut polonais, l’Institut Van Leer, l’Institut Cohn et l’Université de Bar-Ilan.

Toute la nuit, le public est invité à participer à des discussions, conférences et panels autour de grandes thématiques philosophiques actuelles. Cet événement unique réunira dix-neuf philosophes français et allemands de notoriété internationale et près de quatre-vingts intellectuels israéliens de renom qui interviendront, débattront et poseront ensemble les questions essentielles qui marquent nos sociétés contemporaines. 

La Nuit aura pour épicentre l’Institut français de Tel Aviv, et se déroulera simultanément aux alentours dans plusieurs lieux partenaires autour du Boulevard Rothschild , tous accessibles à pied.

***

/ PROGRAMME DE L’EVENEMENT JEUDI 25 MAI

A 19h30, cette 3e édition de la Nuit de la philosophie sera lancée sur la place en face de l’Institut français au 1 boulevard Rothschild par les ambassadeurs français et allemand, S.E Hélène Le Gal et le Dr. Clemens von Goetze et le commissaire de l’événement, Raphael Zagury-Orly.

Cliquez sur les lieux partenaires pour découvrir le programme proposé dans chacun d’eux … 

Auditorium de l’Institut français
7 Bd Rothschild

Terrasse de l’Institut français
7 Bd Rothschild

« La Closerie »
Médiathèque de l’Institut français 
6 rue Herzl

‘Meet in Place’
8, bd Rothschild, Tel Aviv

Beit Alma
Shadal St. 6, Tel Aviv

Musée Nahum Gutman
Shim’on Rokah St. 21, Tel Aviv

Galerie Chelouche
Mazeh St. 7, Tel Aviv

Tola’at Sfarim Mazeh
Mazeh st. 7, Tel Aviv

CCA
2a Tsadok Hacohen St. Tel Aviv

Restaurant “Cantina”
Rothschild 71, Tel Aviv

Et n’alller pas vous coucher tout de suite, la nuit de la philosophie se poursuit au Musée d’Art de Tel Aviv le vendredi 26 mai à 11h avec une rencontre exceptionnelle entre  l’artiste franco-algérien Adel Abdessemed et le philosophe Donatien Grau sur « Adel Abdessemed » : Lire le monde comme un texte. ». La romancière, essayiste et poète Shva Salhoov interviendra sur le thème de « La Piétà d’Adel Abdessemed ou la théologie du nouveau cosmopolis ». Cette rencontre est organisée à l’occasion de la sortie d’une monographie consacrée à son œuvre, « Adel Abdessemed : Works (1988-2015) » (Ed. Koenig Books, 2017).

icon-reservation

Le programme complet (en anglais)

Accédez à la liste de tous les participants français allemands et israéliens, cliquez 

ICI

***

Merci à nos partenaires : 

NDP2017_frise de logo

Continue reading

Festival du film français – 14e édition

EVENEMENT

FESTIVAL DU FILM FRANÇAIS – 14e ÉDITION

Cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Rosh Pina et Sderot, centre culturel de Savyon, Globus Ashdod et Cinema City Netanya

Du 16 mars au 5 avril 2017

bannersforinstitute-01

Cette 14ème édition du festival du film français en Israël, qui se déroulera du 16 mars au 5 avril, est marquée par une sélection artistique ambitieuse, avec un choix thématique porté notamment sur l’enfance, l’adolescence et la famille ainsi qu’un hommage rendu à Jean-Paul Belmondo pour célébrer les 60 ans d’une carrière cinématographique incontournable pour le cinéma français.

Le Festival du Film Français en Israël, conjointement produit par l’Institut français d’Israël et la société Eden Cinéma, se tiendra du 16 mars au 5 avril 2017 dans l’ensemble des Cinémathèques du pays (Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Rosh Pina et Sderot), au centre culturel de Savyon, au Globus Ashdod (Espace Francophone Ashdod) ainsi qu’à Cinema City Netanya.

Drames, comédies sociales ou romantiques : la production cinématographique française, honorée à de nombreuses reprises dans les festivals du monde entier, sera représentée dans toute sa diversité.

Parmi les moments forts de ce festival, la projection d'”Un sac de billes” à Tel Aviv (le 16 mars), à Jérusalem (le 18 mars) et à Ashdod (le 19 mars) se fera en présence du scénariste du film Jonathan Allouche. Le samedi 18 mars à 15h, la projection du film documentaire de Bertrand Tavernier sera précédée d’une conversation avec le critique de films au quotidien Le Monde, Samuel Blumenfeld.

/ PROGRAMME DU FESTIVAL

// LONGS-METRAGES

// DOCUMENTAIRES

// COURTS METRAGES

// HOMMAGE A JEAN-PAUL BELMONDO

Programme des projections, cliquez ICI

Le Festival est soutenu par UniFrance, en charge de la promotion du cinéma français à l’étranger, par le Ministère israélien des Affaires Étrangères et par la Municipalité de Tel Aviv-Yafo. Egalement partenaires de cet événement : l’Israël Discount Bank, Air France, TV5MONDE, Peugeot et le CLUB MED.

 

 

 

 

logos

 

Continue reading

FRANCOPHONIE 2017 EN ISRAEL

 

 

 

FRANCOPHONIE2017_logo« La francophonie, c’est cet humanisme qui se tisse autour de la terre, cette symbiose des énergies dormantes de tous les continents, de toutes les races, qui se réveillent à leur chaleur complémentaire ». Léopold Sédar Senghor, 1962.

A l’occasion des Journées de la Francophonie 2017 en Israël, les ambassades de Belgique, Bulgarie, Cameroun, Canada, Chypre, Côte d’Ivoire, France, Grèce, République Démocratique du Congo, République du Congo, Roumanie, Suisse et Vietnam vous invitent à découvrir leur richesse et leur diversité. Ces pays partagent des valeurs humanistes promues par une langue commune et se retrouvent dans la devise « égalité, complémentarité, solidarité ». Chacun de ces pays a, soit le français pour langue maternelle ou usuelle, soit une forte population francophone, soit une affiliation notable avec la culture française.

a

U    E

 

DICTEES DE LA FRANCOPHONIE

Vendredi 10 mars 

 10h section “francophiles”

11h section “francophones”

Instituts français de Haïfa et Tel-Aviv

Inscriptions gratuites en ligne

 

SEMAINE DU CINEMA DE LA FRANCOPHONIE

du samedi 11 au samedi 18 mars

Cinémathèques de Holon et Haïfa

9 films – 9 pays

Prix

Holon : 38 NIS la place

Haïfa : 35 NIS la place 

Offre spéciale semaine de la francophonie Holon et Haifa : 100 NIS pour 4 films

 

LE CASTING FAIT SON SHOW

Révélateur d’humoristes francophones

Mardi 14 mars à  20h30

Zoa House, Tel Aviv

Inscriptions en ligne – 80NIS

 

JOURNEE FESTIVE A JAFFA

le 17 mars de 10h30 à 14h

A partir de 10h30 : marché d’artistes francophones – place Kedoumim

11h15 : Visite du Merkaz ha’Mevakrim – à l’horloge de Yaffo à 10h30 (sur inscription)

11h45 : Théâtre de rue avec La Bohême – place Kedoumim

12h30 : concert de Groove Ambassadors et spécialités culinaires offertes face au théâtre de Jaffa 

Entrées gratuites

.

 

Tout le programme en un clic

 Francophonie 2017_frise des logos_paysage

 

Continue reading

Année Anniversaire : Israël collabore depuis 20 ans aux programmes-cadres de l’Union Européenne pour la recherche et le développement technologique

/ UNION EUROPEENNE

Année Anniversaire : Israël collabore depuis 20 ans aux programmes-cadres de l’Union Européenne pour la recherche et le développement technologique

160829 029

Avi Hasson, directeur scientifique du ministère israélien de l’économie, qui pilote l’ISERD, ouvre la cérémonie des distinctions

Le 10 janvier 2017 ont été célébrés au théâtre de Jérusalem les 20 ans de l’association d’Israël aux programmes-cadres pour la recherche et le développement technologique de l’Union Européenne, co-organisé par la délégation de l’Union Européenne en Israël et l’ISERD (Israël Europe R&D Directorate).

Ces programmes pluri annuels fonctionnent par appels à projets, par thématiques et associent à chaque fois des chercheurs de plusieurs pays de l’espace européen de la recherche. Le programme cadre actuel – Horizon 2020 (H2020) – est le programme de recherche le mieux doté du Monde, avec 75 milliards d’euros sur 7 ans, de 2014 à 2020.

L’ensemble des lauréats israéliens d’H2020 ont été distingués lors de la cérémonie. Depuis qu’Israël s’est associée en 1996 aux programmes-cadres, 3000 projets soumis par des structures israéliennes ont été financés, impliquant 4400 professionnels de la recherche – des chercheurs venant pour deux tiers d’entre eux de l’académie et un tiers de l’industrie. Ainsi, au total, l’ensemble des financements obtenus par les structures israéliennes s’élèvent à 1.7 milliards d’euros pour un investissement total de 1.375 milliard d’euros. Dans le cadre d’H2020, les chercheurs français sont les deuxièmes partenaires des israéliens, après les Allemands.

160829 042

Lars Faaborg-Andersen et Nili Shalev, directrice de l’ISERD, remettent les distinctions aux lauréats israéliens H2020

160829 004

Hélène Le Gall et Lars Faaborg-Andersen, Ambassadeur de l’Union Européenne en Israël

Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, a participé la cérémonie où elle a pu notamment échanger sur le succès de nos deux pays dans l’obtention de ces financements scientifiques d’excellence avec Lars Faaborg-Andersen, Ambassadeur de l’Union Européenne en Israël, Avi Hasson, directeur scientifique du Ministère Israélien de l’Economie, qui coordonne l’ISERD, ainsi qu’avec Nili Shalev, directrice de l’ISERD.

La 12ème conférence spatiale Ilan Ramon en Israël a reçu Jean-Yves Le Gall, président du Centre National d’Etudes Spatiales et l’astronaute français Jean-Jacques Favier

/ ESPACE

La 12e conférence spatiale Ilan Ramon en Israël a reçu Jean-Yves Le Gall, président du Centre National d’Etudes Spatiales et l’astronaute français Jean-Jacques Favier

Photo 004

L’astronaute français Jean-Jacques Favier avec des élèves israéliens au musée Eretz Israel de Tel-Aviv

Une fois par an, à l’approche de l’anniversaire de l’accident de la navette Columbia qui couta la vie au premier astronaute israélien Ilan Ramon, l’Agence Spatiale Israélienne (ISA) ainsi que le Ministère Israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace (MOST) organisent une conférence rassemblant la communauté scientifique spatiale israélienne, des figures de l’industrie, des responsables gouvernementaux, des militaires et des dirigeants d’agences spatiales d’autres pays. Cette année la conférence s’est déroulée les 30 et 31 janvier à Herzilya.

Jean-Yves Le Gall, président du Centre National français d’Etudes Spatiales, et Jean-Jacques Favier, 6e français a avoir effectué une mission dans l’espace, étaient présents à cet évènement. Jean-Yves Le Gall a accepté de répondre à nos questions sur la coopération franco-israélienne actuelle dans le domaine spatial.

Pourquoi estimez- vous important d’être présent à cette conférence Ilan Ramon ? 

La conférence Ilan Ramon est une rencontre annuelle qui rassemble un grand nombre d’acteurs du domaine spatial, venus du monde entier et durant laquelle sont abordés des sujets aux enjeux cruciaux pour l’avenir.

Elle a bien sûr une valeur symbolique puisqu’elle permet de rendre hommage chaque année au premier astronaute israélien, Ilan Ramon, qui a perdu la vie, en héros, lors de son retour sur Terre à bord de la navette Columbia en 2003. Et c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur au moment où l’astronaute français Thomas Pesquet, séjourne dans la station spatiale internationale.

Cette année, c’est un grand honneur d’être invité à m’exprimer sur un sujet emblématique, celui des bénéfices apportés à l’humanité toute entière par la science et l’exploration. Nous sommes dans une ère où nous cherchons à repousser sans cesse les frontières de l’univers et à développer toujours plus la connaissance grâce à des missions ambitieuses qui nécessitent des technologies de pointe et une vision à long terme.

Quel est l’intérêt du CNES à développer des projets avec l’Agence Spatiale Israélienne (ISA) ?

La France coopère avec Israël dans le domaine spatial depuis 1994. C’est une coopération ancienne et durable, aujourd’hui centrée autour du programme Venµs, une mission dédiée au suivi de la végétation et scientifiquement innovante car elle devrait permettre de mieux comprendre les cycles de la végétation et l’influence du changement climatique.

Le niveau de compétence de l’industrie spatiale israélienne est mondialement reconnu et en fait un partenaire majeur pour le CNES. Israël a ainsi développé un grand nombre de technologies de pointe pour le secteur spatial et ses ingénieurs d’un niveau remarquable nous permettent de travailler conjointement sur un certain nombre d’activités bénéfique pour nos deux pays.

Où en est le projet de lancement du satellite franco-israélien Venµs ?

Le projet est pratiquement prêt au lancement puisque la livraison du satellite est prévue en février 2017. Je viens d’ailleurs de visiter les installations de la société Israel Aerospace Industries (IAI) où j’ai vu Venµs pour la dernière fois avant sa mise en container et son départ pour le Centre Spatial Guyanais où nous procèderons à son lancement vers le milieu de l’année.

Le lancement de Venµs marquera le retour d’Israël en Guyane, le dernier lancement d’un satellite israélien remontant à plus de 20 ans : nous avions alors lancé Amos 1 avec un lanceur Ariane 4 !

Les grands axes de la coopération spatiale franco-israélienne post-Venµs sont-ils déjà définis ? Quels sont-ils ?

Le CNES et l’ISA étudient une nouvelle mission conjointe autour des questions liées au changement climatique, avec un objectif de lancement à court terme. Plusieurs concepts sont en cours d’analyse, en associant les communautés scientifiques concernées dans les deux pays. Nous devrions pouvoir engager ces travaux dans le courant de 2017.

Sixième français à être allé dans l’espace, l’astronaute Jean-Jacques Favier était présent à la conférence spatiale Ilan Ramon. Dans le cadre de la semaine de l’espace, il a également participé à plusieurs évènements pour partager son expérience et sa passion : au Musée Eretz Israel de Tel-Aviv et au Musée des Sciences Bloomfield de Jérusalem, il  a rencontré plusieurs groupes d’enfants d’écoles primaires et collèges israéliens, devant lesquels il a donné six conférences de 20 minutes suivies de questions. Il a également donné une conférence devant les étudiants du programme de recherche spatial israélien.

 

Photos : Crédit Alexandre Superville / IAI

 

SO FRENCH SO FOOD – retour en image

SO FRENCH SO FOOD

5e édition de la semaine de la gastronomie française en Israël

Retour en image sur cet événement désormais incontournable en Israël, organisé par l’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël, Business France, le Consulat Général de France à Jérusalem et l’Institut français de Jérusalem, et qui s’est déroulé du 6 au 10 février 2017.

Crédits photos : Elodie Sauvage, Alexandre Superville et Xavier de Mestier / Ambassade de France en Israël

Continue reading

La nuit des idées

DÉBAT D’IDÉES

La Nuit des idées

Des femmes peu communes, pour “un monde commun”

0126 janvier 2017 de 18h30 à 00h – Musée d’Art de Tel Aviv

Entrée libre – inscription préalable obligatoire, nombre de places limité

nightofideas@ambfr-il.org

Le monde commun est ce qui nous accueille à notre naissance, ce que nous laissons derrière nous en mourant. Il transcende notre vie aussi bien dans le passé que dans l’avenir ; il était là avant nous, il survivra au bref séjour que nous y faisons. Il est ce que nous avons en commun non seulement avec nos contemporains, mais aussi avec ceux qui sont passés et avec ceux qui viendront après nous… 

Hannah Arendt,  La condition de l’homme moderne 

Le monde divisé, parfois déchiré, dans lequel nous vivons nous rappelle qu’un monde commun est toujours à construire. Au-delà de la pluralité des identités, des cultures et des opinions, tendre vers un monde commun nécessite une attention vigilante, un engagement constant, une inlassable élaboration.

Pour sa participation à la Nuit des idées, qui se tiendra en France à l’initiative de l’Institut français (Paris) et dans 30 autres pays simultanément, autour du thème « Un monde commun », l’Institut Français d’Israël a choisi de donner la parole à des femmes peu communes qui contribuent, chacune à leur manière, à la construction d’un monde commun.  Engagées respectivement sur des questions sociales, familiales, éthiques ou artistiques, ces femmes d’exception, israéliennes et françaises, intellectuelles, militantes ou artistes, témoigneront de leurs actions et réflexions, et dialogueront dans le cadre de tables rondes modérées par la journaliste Laure Adler. Des interventions musicales, reliées entre elles par la figure emblématique de Nina Simone, viendront rythmer cette soirée exceptionnelle.

/ PROGRAMME DE LA NUIT DES IDÉES A TEL AVIV

// 18h30 – ouverture :

  • Suzanne Landau, directrice du musée d’art de Tel Aviv
  • Barbara Wolffer, conseillère culturelle, directrice de l’Institut français d’Israël

Tables rondes animées par la journaliste Laure Adler.

// 19h15 – 20h00 : Fragilités sociales : dessiller un monde aveugle

Avec Stav Shaffir, députée, Florence Aubenas, journaliste

// 20h10-20h20 : Hommage à Nina Simone par Flora (Liron Meshulam)

// 20h20-21h10 : Dignité humaine : les sentinelles d’un monde éthique

Avec Ruth Kedar, fondatrice de Yesh Din, Samah Salaime Egbariya, militante, Adeline Hazan, Contrôleure Générale des lieux de privation de liberté

// 21h10-21h20  : Performance autour de Nina Simone par Maya Dunietz (chant) et Ram Gabay (percussions)

// 21h30-22h00 : Entracte 30 minutes

// 22h00-22h45 : L’homme, la femme : un monde (pas) commun ?

Avec Ruth Halperin Kaddari, professeure d’université, Merav Michaeli, députée, Clotilde Leguil, philosophe et psychanalyste

// 22h45-23h00 : Sonia Wieder-Atherton (violoncelle) et Yuval Zorn (piano) – hommage à Nina Simone

// 23h00-23h45 : Réinventer le monde, comme un artiste.

Avec Marie Darrieussecq, romancière, Alona Kimhi, romancière, Keren Yedaya, cinéaste.

// Conclusion :

  • Allocation de SE Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël
  • Michal Rovner – Projection de ses œuvres et intervention de l’artiste

frise-logos

Continue reading

Bourses Chateaubriand : retour sur la journée d’information

Les jeunes chercheurs ayant participé à la session d'information sur le dispositif des bourses Chateaubriand Crédit : Alexandre Superville

Les jeunes chercheurs ayant participé à la session d’information sur le dispositif des bourses Chateaubriand Crédit : Alexandre Superville

Vendredi 18 novembre 2016, le service de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France en Israël a animé à l’Institut français de Tel Aviv une nouvelle session d’information sur la recherche en France, afin d’y présenter le programme de bourses Chateaubriand, offert par l’Ambassade.

Une trentaine d’étudiants et chercheurs des différentes universités du pays, venant de toutes disciplines confondues, ont assisté aux diverses présentations. Un petit cocktail a été offert sur le toit de l’institut français, l’occasion pour les jeunes chercheurs de rencontrer le service de coopération scientifique et universitaire au complet et de poser des questions de façon plus informelle.

Le dispositif des bourses Chateaubriand permet à de jeunes chercheurs israéliens d’effectuer un séjour de recherche en France, pour leur doctorat ou un post-doctorat, en laboratoire, public ou privé, université ou école d’ingénieurs. Les boursiers Chateaubriand bénéficient du statut de boursier du gouvernement français qui leur facilite les démarches administratives (assurance santé, visa, carte de séjour…) et l’attribution d’un logement en résidence universitaire.

Deux niveaux de bourse sont alloués selon le niveau d’études :

  • 2 055 €  par mois en doctorat
  • 2 466 €  par mois en post-doctorat.

L’appel d’offres 2017/2018 est ouvert jusqu’au 31 janvier 2017 et le départ en France est prévu le 1 octobre 2017 pour une période continue d’un an (non fractionnable).

Pour plus d’informations et pour candidater, nous vous invitons à entrer sur notre plateforme des bourses où vous pourrez non seulement mieux comprendre ce dispositif, ses conditions d’éligibilité et de sélection mais aussi candidater en ligne et suivre l’état de votre candidature tout au long de la procédure.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre section Q&A ou à contacter Dafna LEBOWITZ, Responsable des bourses Chateaubriand, par email ou par téléphone au 03-7968046.

A l’issue de leur séjour en France, les anciens boursiers pourront s’inscrire sur la plateforme France Alumni Israël qui leur permettra de rester en contact avec la France. À l’initiative du ministère des Affaires étrangères et du Développement International, cette plateforme numérique multilingue performante a été créée afin de fédérer, informer et aiguiller les étudiants internationaux passés par l’enseignement supérieur français.

Galerie de photos : 

Continue reading

Livres en scène 5

FESTIVAL LITTERAIRE 

Livres en scène 5

Le 22/11 au musée Janco-Dada d’Ein Hod et les 23, 24 et 26/11 au théâtre Cameri de Tel Aviv

 

***

les5-logoLe festival Livres en scène revient en Israël pour une 5e édition avec de prestigieux invités : les comédiens Sylvie Testud, Ioana Tomsa, Samir Guesmi ; les poètes Serge Pey, Chiara Mulas et la romancière Nathalie Azoulai.

Le festival est organisé en coopération avec le Théâtre Cameri de Tel Aviv, partenaire historique de l’événement. Egalement, cette année, le festival bénéficie de la collaboration du Musée Marcel Janco de Ein Hod, de l’Institut culturel de Roumanie et du collectif de la revue littéraire Continuum.

/ PROGRAMME DU FESTIVAL :

// Mardi 22 novembre à 19h30 – « DADA 100…clin d’œil ! »

Musée Janco-Dada– Village d’artistes à Ein Hod

 « Cabaret Voltaire à Ein Hod »

Poésie, théâtre et performance avec la participation de Serge Pey, Chiara Mulas, Nicolae Tzone, Ioana Tomsa, Eran Hadas, Ronny Someck, Merhav Yeshoron, Roy Chicky Arad

// Mercredi 23 novembre à 20h00 – « Femmes je vous aime ! »

Théâtre Cameri de Tel Aviv  – Cameri 3

Promenade à travers les romans d’auteurs israéliens et d’auteurs français, récemment publiés ou à paraître en traduction en France et en Israël.

Lectures extraites de Une nuit Markovitch d’Ayelet Gundar Goshen, Mendiants et orgueilleux d’Albert Cossery, Jours de miel d’Eshkol Nevo, Jacob, Jacob de Valérie Zenatti, Judas d’Amos Oz, En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut.

Avec la participation des comédiens Sylvie Testud, Samir Guesmi, Ioana Tsoma, Rami Baron, Evelin Hagoel, Yedidia Vital.

Avec la participation des écrivains Ayelet Gundar Goshen et Eshkol Nevo.

// Jeudi 24 novembre à 20h00 – Eclats de vivre !

Théâtre Cameri de Tel Aviv – Cameri 3

La réjouissance des mots pour raconter l’être et le néant : lecture des surréalistes et des oulipiens.

« Venger les mots », performance de Serge Pey et Chiara Mulas suivie d’extraits de Le petit vélo à guidon chromé au fond de la cour de Georges Perec, Little Big Bang de Benny Barbash, Exercices de style de Raymond Queneau, Bernhard de Yoël Hoffmann, Le désir attrapé par la queue de Pablo Picasso*.

Avec les comédiens Sylvie Testud, Nora de Paz, Elisabeth Kedem, Shmuel Vilozny, Nadav Assouline, Adi Arad, Ohad Weber.

Avec la participation de l’écrivain Benny Barbash.

*Sur une idée originale de Moti Sandak, dramaturge, Directeur de « The international Institute for Jewish and Israeli culture ».

// Jeudi 24 novembre à 22h00 – « Le blues d’amour de Colin et Chloé »

Théâtre Cameri de Tel Aviv – Café théâtre

Lecture bilingue originale de L’écume des jours de Boris Vian sur une musique live en hommage au Duke.

Avec la participation des comédiens Ornella Sebbane et Roy Assaf.

Avec les musiciens de jazz Kobi Salomon (saxophone), Déborah Déry (piano et vocal) et Menahem Welt (basse).

// Samedi 26 novembre à 21h00 – « Racine, le supermarché de l’amour »

Théâtre Cameri de Tel Aviv – Café théâtre

Inédit en Israël, une lecture du roman de Nathalie Azoulai, Titus n’aimait pas Bérénice. Accompagnée de lectures des grands monologues des tragédies de Racine, Phèdre, Bérénice, Britannicus…

Avec la participation des comédiennes Sylvie Testud, Ola Shor, Helena Yaralova, Eli Gornstein  et de l’écrivaine Nathalie Azoulai.

Nos vifs remerciements au traducteur Aminadav Dikman pour son autorisation d’utiliser sa traduction inédite en hébreu de Britannicus

/ REMERCIEMENTS :

Hommage à l’ensemble des traducteurs pour leur talent et leur dévouement :

Jean Luc Allouche, Ziva Avran, Rama Ayalon, Dorith Daliot, Sylvie Cohen, Aminadav Dikman, Arlette Pierrot, Dominique Rotermund, Laurence Sendrowicz, Nir Ratzkovsky, Avigaïl Burstein, Hagit Bat-Ada, Elia Gildin et Rotem Atar.

Merci à Andrée Zana Murat, Directrice de la Communication du Théâtre Edouard VII à Paris, pour son fidèle soutien.

Avec la généreuse contribution de la société d’importations de vins Akkerman.

Toutes les représentations sont en hébreu et en français

frise-logos-1

Continue reading