Rétrospective Max Ophüls

/ CINEMA 

Rétrospective Max Ophüls

Du 15 au 31 août 2017 

Dans les cinémathèques de Jérusalem, Tel Aviv, Haïfa, Herzliya et Holon 

Max Ophüls_slideshowLes cinémathèques de Jérusalem, Tel Aviv, Haïfa, Herzliya et Holon consacre une rétrospective exceptionnelle au cinéaste français Max Öphuls. 8 films du réalisateur seront projetés entre les 15 et 31 août, l’occasion de découvrir ou redécouvrir son talent cinématographique qui influença Stanley Kubrick et Jacques Demy.

/ Les films sélectionnés 

Rencontre avec Monsieur Cinéma

/ CINEMA

Rencontre avec Monsieur Cinéma, Serge Toubiana

Vendredi 14 juillet 2017 à 11h

Institut français Romain Gary – Jérusalem
A l’invitation de l’Institut français de Tel Aviv et de l’Institut français de Jérusalem Serge Toubiana présente son dernier livre publié aux éditions Grasset (2016), Les fantômes du souvenir, dans lequel il raconte son itinéraire de cinéphile. Rencontre animée par le journaliste Avner Shavit.

Serge ToubianaSerge Toubiana a été critique de cinéma et a dirigé les Cahiers du cinéma, jusqu’en 2000, avant de devenir directeur de la Cinémathèque française en mai 2003, jusqu’au début de l’année 2016. Auteur d’ouvrages sur le cinéma, entre autres sur François Truffaut (une biographie coécrite avec Antoine de Baecque), Amos Gitai, Maurice Pialat, il a réalisé des documentaires sur François Truffaut, Isabelle Huppert, Charles Chaplin. Il a présidé la Commission d’avances sur recettes au CNC en 2014 et 2015. Son prochain ouvrage, à paraître en octobre 2017, aura pour titre Le Temps de voir (Seuil), recueil de textes sur le cinéma.

En savoir plus

Melville_frise de logos

Rétrospective Centenaire Jean-Pierre Melville

/ CINEMA

Rétrospective Centenaire Jean-Pierre Melville

Du 14 au 22 juillet 2017 dans le cadre du Festival International du Film de Jérusalem

Affiche_BD2017 marque le centenaire de la naissance de Jean-Pierre Melville.  A cette occasion l’Institut français, en partenariat avec la Fondation Jean-Pierre Melville et le Festival international du film de Jérusalem, organise une rétrospective de l’œuvre du cinéaste, qui a fortement contribué à l’histoire du cinéma mondial.

8 films emblématiques récemment restaurés en numérique seront projetés en version originale sous-titrée en hébreu et en anglais: 24h de la vie d’un clown (1946), premier court-métrage du réalisateur, Le Silence de la mer (1949), Bob le flambeur (1955), Léon Morin prêtre (1961), Le Doulos (1962), L’Armée des ombres (1969) Le Cercle rouge (1970) et Le Samouraï (1967, sous-titres en hébreu uniquement), l’un de ses films les plus célèbres, et dont la projection en ouverture du Festival le 14 juillet à 17h à la Cinémathèque de Jérusalem sera précédée d’une conversation entre Serge Toubiana, journaliste et critique de cinéma français, et Dan Fainaru, critique de cinéma israélien.

Réalisateur, producteur, scénariste, mais également acteur, Jean-Pierre Melville a travaillé avec les plus grands acteurs : Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Catherine Deneuve, Juliette Greco ou encore Lino Ventura. Considéré comme l’un des pères de la Nouvelle Vague, Jean-Pierre Melville a été le modèle et l’inspirateur de nombreux cinéastes français tels que :  Jean-Luc Godard, Claude Chabrol ou Eric Rohmer,  qui lui ont rendu hommage en le faisant apparaitre directement dans leurs films ou en empruntant certaines de ses méthodes de travail. Maître incontesté du film noir français, Melville a aussi inspiré les cinéastes à travers le monde dont Martin Scorsese, Jim Jarmusch, Quentin Tarantino, Johnnie To, Masahiro Kobayashi.

Ainsi, 70 ans après la sortie de son premier court-métrage, le cinéma de Jean-Pierre Melville n’a jamais été autant d’actualité.

Rencontre avec Monsieur Cinéma
Le 14 juillet 2017 à 11h

Institut français Romain Gary – Jérusalem
A l’invitation de l’Institut français de Tel Aviv et de l’Institut français de Jérusalem Serge Toubiana présente son dernier livre publié aux éditions Grasset (2016), Les fantômes du souvenir, dans lequel il raconte son itinéraire de cinéphile. Rencontre animée par le journaliste Avner Shavit.

Serge Toubiana a été critique de cinéma et a dirigé les Cahiers du cinéma, jusqu’en 2000, avant de devenir directeur de la Cinémathèque française en mai 2003, jusqu’au début de l’année 2016. Auteur d’ouvrages sur le cinéma, entre autres sur François Truffaut (une biographie coécrite avec Antoine de Baecque), Amos Gitai, Maurice Pialat, il a réalisé des documentaires sur François Truffaut, Isabelle Huppert, Charles Chaplin. Il a présidé la Commission d’avances sur recettes au CNC en 2014 et 2015. Son prochain ouvrage, à paraître en octobre 2017, aura pour titre Le Temps de voir (Seuil), recueil de textes sur le cinéma.

En savoir plus

Melville_frise de logos

Un été de cinéma israélien – En français

/ CINEMA

Un été de cinéma israélien – En français 

Du 2 juillet au 30 août 2017

Cinémathèque de Tel Aviv

 

600x250

Du 2 juillet au 30 août l’Israeli Film Fund et l’Institut français d’Israël proposent un cycle de films israéliens sous-titrés en français. L’occasion pour le public francophone et pour les amoureux du cinéma et de la langue française de découvrir ou de redécouvrir, tout au long de l’été, 8 films israéliens récemments sortis en salle.

Comédies, drame-policier, film jeune public… Une  programmation variée abordant les thèmes de l’enfance, du travail, du couple, de la religion, ou encore de l’armée, permettra au public de mieux appréhender, à travers le regard des réalisateurs, la société israélienne dans toute sa richesse et sa complexité.

Rendez-vous deux fois par semaine, les dimanches et mercredis, à 17h et à 19h30 à la cinémathèque de Tel Aviv.

Films par ordre alphabétique :

Films en version originale sous-titrée en français

*Les films marqués d’un astérisque sont également sous-titrés en hébreu

 

Calendrier des projections 

Dates           17h           19h30
                              JUILLET
2/07 The wedding plan* Je danserai si je veux*
 5/07 The wedding plan* Notre père
9/07 Zero motivation Home Port*
12/07 Je danserai si je veux* Personal affairs*
19/07 Abulele Abulele
23/07 Home Port* A Quiet Heart*
26/07 A Quiet Heart* The wedding plan*
30/07 Notre père Zero motivation
                                AOÛT
2/08 A Quiet Heart* Je danserai si je veux*
6/08 Zero motivation Notre père
13/08 A Quiet Heart* Personal affairs*
16/08 Personal affairs* Home Port*
20/08 Abulele Notre père
23/08 The wedding plan* Zero motivation
27/08 Je danserai si je veux* Home Port*
30/08 Abulele Personal affairs*

 

Ciné l'été_frise de logos

The Enemy au Festival International du Film Etudiant

/ FESTIVAL

The Enemy au Festival International du Film Etudiant

Du 18 au 24 juin 2017

Tel Aviv

 

Cette année, le Festival International du Film Etudiant accueillera le projet de réalité virtuelle “The Enemy” de Karim Ben Khelifa grâce au soutien de l’Institut Français.

La présence française lors de cette 18e édition sera également marquée par la tenue d’une master class du producteur Ilan Goldman ainsi que par la présentation de 5 films étudiants français sélectionnés dans le cadre de la compétition internationale du Festival.

 

Evènement – The Enemy de Karim Ben Khelifa 

Du 18 au 24 juin de 10h à 21h

Diaghilev Hotel, 56 Mazeh Street

 

2017_3_24_the_enemy-1024x659

Pour sa 18e édition, le Festival International du Film Etudiant accueille l’installation en réalité virtuelle du photojournaliste Karim Ben Khelifa, The Enemy. 

Une immersion inédite au coeur de face-à-face entre combattants provenant de trois zones de conflit : chez les Maras du Salvador, en République Démocratique du Congo, et en Israël et Palestine.

Equipés  d’un casque de réalité virtuelle et d’un sac à dos-PC, les participants sont invités à  se déplacer librement à la rencontre des “ennemis”. Les témoignages des combattants, leurs confessions sur leur vie, leurs expériences et leurs perspectives de la guerre permettront aux visiteurs de mieux comprendre leurs motivations… et leur humanité.

 

Master class Karim Ben Khelifa : “Creating the Enemy

Le jeudi 22 juin à 16h

Cinémathèque de Tel Aviv, Théâtre 2

 

karim_ben_2Photojournaliste depuis près de 20 ans, Karim Ben Khelifa a travaillé pour TIME  Magazine, Vanity Fair, Le Monde, The New York Times, et a été de nombreuses fois récompensé pour sa couverture des conflits au Moyen-Orient. Depuis 2011, il fait partie de l’Observatoire du photojournalisme du Ministère de la Culture et de la Communication. Il est actuellement chercheur invité au sein du MIT Open Documentary Lab de Cambridge où il a conçu le projet “The Enemy”.

 

 

 

Master class Ilan Goldman : “Le parcours d’un producteur, collaboration avec les réalisateurs”

Le mardi 20 juin à 11h

Cinémathèque de Tel Aviv, Théâtre 5

 

photo alain

Ilan Goldman, producteur français, est le fondateur de la société de production LEGENDE qu’il a créé à l’âge de 27 ans pour produire 1492 : Christophe Colomb réalisé par Ridley Scott. Ilan Goldman a produit des films d’envergure à fort potentiel international tels que Casino de Martin Scorsese, Vatel de Roland Joffé, Les Rivières Poupres de Mathieu Kassovitz, et plus récemment La French de Cédric Jimenez, La Rafle réalisé par Rose Bosch, ainsi que La Môme, film multi récompensé au niveau international, mis en scène par Olivier Dahan avec Marion Cotillard. Il est également le producteur de comédies populaires ayant rencontré un large succès auprès du public : L’Enquête Corse d’Alain Berberian, Coco de Gad Elmaleh…

 

Hhhh_posterProduit par Ilan Goldman et réalisé par Cédric Jimenez, le film HHhH  (« Himmlers Hirn heißt Heydrich », littéralement « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich », film en anglais sous titré en français) sera projeté en AVANT-PREMIERE le vendredi 16 juin à 11h à la cinémathèque de Tel Aviv (salle 1), en présence d’Ilan Goldman.

Evènement organisé par les Amis francophones de l’Université de Tel Aviv. Réservations en ligne : ICI

 

Courts métrages français en compétition  

Cette année, cinq films étudiants français, réalisés par des élèves de la Fémis et du Fresnois, ont été sélectionnés et seront présentés dans le cadre de la compétition internationale du festival :

Dreaming Of Baltimore, de Lola Quivoro

Gabber Lover, de  Anna Cazenave-Cambet

Bodycam, de Stéphane Myczkowski

I Made You I Kill you, de Alexandru Petru Badelita

Tezen, de Shirley Bruno

La Fémis et Le Fresnoy sont deux établissements français prestigieux proposant une formation artistique audiovisuelle préparant aux métiers de l’image et du son. Liens utiles : http://www.femis.fr et http://www.lefresnoy.net

 

Parmi les invités d’honneur du Festival, seront également présentes :

Dimitra Karya, Directrice artistique de la sélection Cinéfondation au Festival de Cannes, qui présidera le jury de la compétition internationale du Festival,

Anne Parent, responsable du Marché International du Court Métrage de Clermond-Ferrand, membre du jury de la compétition israélienne du Festival,

Hélène Adamo, productrice du projet de réalité virtuelle “The Enemy”.

Trois films français en hommage à Ronit Elkabetz au Cinema South Festival

New Image

Trois films français en hommage à Ronit Elkabetz au Cinema South Festival

Du 11 au 15 juin 2017
Cinémathèque de Sderot

Depuis 2002, le festival du film de Sderot, Cinema South Festival, se tient tous les ans à la Cinémathèque de Sderot. En quelques années, ce festival a acquis une solide réputation en projetant aussi bien des films israéliens qu’internationaux, le tout gratuitement.

Cette année, le Cinema South Festival rend hommage à la carrière de l’actrice et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz à travers les projections de trois films français.

Une sélection de films de la réalisatrice française Dyana Gaye sera également présentée lors du festival.

 

HOMMAGE A RONIT ELKABETZ :

Tête de Turc 

De Pascal Elbé, 2010

Dimanche 11 juin à 19h30

Cinémathèque 2

turk-360x240

Synopsis : Un geste, et tout bascule. Un adolescent de 14 ans, un médecin urgentiste, un flic en quête de vengeance, une mère qui se bat pour les siens, un homme anéanti par la mort de sa femme voient leurs destins désormais liés. Alors que le médecin passe plusieurs jours entre la vie et la mort, les événements s’enchaînent et tous seront entraînés par l’onde de choc.

Avec Ronit Elkabetz, Roshdy Zem, Samir Makhlouf, Pascal Elbé. Durée : 1h30

 

Les Mains libres 

De Brigitte Sy, 2010

Mercredi 14 juin à 19h, en présence de la réalisatrice Brigitte Sy

Cinémathèque 1

free-hands-360x240

Synopsis : Barbara est réalisatrice et travaille dans le milieu carcéral depuis plusieurs années. Elle prépare un film écrit et interprété par des détenus de longue peine dans une maison centrale de la banlieue parisienne. Deux fois par semaine, Barbara se rend à la prison où elle réalise avec les détenus, des entretiens qui serviront de base à l’écriture de leur scénario. Mais Barbara rencontre Michel, un détenu du groupe. Leur histoire d’amour la conduit à transgresser la loi.

Avec Ronit Elkabetz, Carlo Brandt, Noémie Lvovsky. Durée : 1h40

 

Cendres et Sang

De Fanny Ardant, 2009

Jeudi 15 juin à 18h30

Cinémathèque 2

ashes-and-blood-360x240

Synopsis : Exilée de son pays, depuis l’assassinat de son mari dix ans plus tôt, Judith vit à Marseille avec ses trois enfants. Après avoir refusé pendant des années de revoir sa famille, Judith, malgré ses craintes et ses secrets, se laisse fléchir par le désir de ses enfants et accepte l’invitation au mariage de leur cousine. Ils partent passer un été au pays, à la découverte de leurs racines et de leur histoire. Mais le retour de Judith ravive les vieilles haines entre clans rivaux. Inexorablement, l’engrenage de la violence se met en marche, le sang appelant le sang…

Avec Ronit Elkabetz, Abraham Belaga, Marc Ruchmann. Durée : 1h30

 

DYANA GAYE : 

Des étoiles 

2014, Durée : 1h30

Mardi 13 juin à 17h, Cinémathèque 1

 

Une femme pour Souleymane, Remembreing ParisDeweneti

Lundi 12 juin à 14h30, Projections de trois courts-métrages, Cinémathèque 2

 

Un transport en commun

2009, Durée : 50 min

Mardi 13 juin à 15h30, Cinémathèque 1

Jeudi 15 juin à 10h, Cinémathèque 2

 

Plus d’informations sur le programme : ICI

 

DOCAVIV 2017

/ DOCUMENTAIRE

DOCAVIV  – Festival international du film documentaire à Tel Aviv

11-20.5.17 – Tel Aviv

header

La 19e édition de Docaviv – Festival international du film documentaire, se déroulera à Tel-Aviv du 11 au 20 mai 2017.

Docaviv fait partie des plus grands festivals de films en Israël et est le seul consacré aux films documentaires.
Cette année, il propose dans sa sélection 7 films documentaires français ou réalisés en coproduction avec la France.

Le festival a sélectionné cette année les productions et co-productions françaises suivantes :

Cinéastes juifs de langue française

/ CINEMA

Un programme de conférences et projections proposé par le Collège Avadémique de Netanya sur les 

Cinéastes juifs de langue française

Le 20 mars 2017 à partir de 14h à 19h30

/ PROGRAMME

14h Accueil

14h30 Ouverture

  • Claude Grundman Brightman, Présidente du Campus francophone
  • Gérard Rabinovitch, Directeur de l’Institut Européen Emmanuel Levinas de l’AIU

14h50  / CONFERENCE. Le 7ème Art et ses personnages juifs, Miroirs d’un monde en transition. Franklin Rausky, Maitre de conférences à l’Université de Strasbourg et directeur des enseignements à l’Institut Élie Wiesel.

Maxime Decout15h20 / CONFERENCE. Les Récits d’Ellis Island de Robert Bober et George Perec. Maxime Decout, Maitre de conférences à l’Université de Lille 3

Ophir Levy15h50 / CONFERENCE. Chantal Akerman, la génération d’Après. Ophir Levy, Enseignant à l’Université de Paris III Sorbonne Nouvelle, et à l’Université de Paris VII Denis Diderot.

Stephane Kerber16h20 / CONFERENCE. Chemins d’ Emmanuel Finkiel. Stéphane Kerber, Université de Tel Aviv.

16h50 Pause

Le journalist Samuel Bluenfeld photographier au siege Le Monde en 201317h10 / CONFERENCE. Jean Pierre Melville, cinéaste français, cinéaste juif. Samuel Blumenfeld, journaliste au journal Le Monde

796px-Radu_Mihaileanu_2005-217h40 / CONFERENCE. Va, vis, et deviens, itinéraire et témoignage, d’un juif roumain cinéaste en France. Radu Mihaileanu, cinéaste, metteur en scène,                                                  

18h10 Pause              

18h30 – 20h10 / PROJECTION. “Train de vie”, une comédie dramatique de Radu Mihaileanu. Avec Lionel Abelanski, Rufus, Clément Harari. Projection en présence du réalisateur

1941, dans un village juif d’Europe de l’Est. Schlomo, le fou du village, arrive essoufflé devant le conseil des sages pour leur annoncer une terrible nouvelle : les Allemands tuent et déportent vers des destinations inconnues tous les habitants juifs des shtetls voisins. Le conseil se réunit et après maintes querelles, une idée jaillit de la bouche même du fou : pour échapper aux nazis, ils organiseront un faux train de déportation !

Festival du film français – 14e édition

EVENEMENT

FESTIVAL DU FILM FRANÇAIS – 14e ÉDITION

Cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Rosh Pina et Sderot, centre culturel de Savyon, Globus Ashdod et Cinema City Netanya

Du 16 mars au 5 avril 2017

bannersforinstitute-01

Cette 14ème édition du festival du film français en Israël, qui se déroulera du 16 mars au 5 avril, est marquée par une sélection artistique ambitieuse, avec un choix thématique porté notamment sur l’enfance, l’adolescence et la famille ainsi qu’un hommage rendu à Jean-Paul Belmondo pour célébrer les 60 ans d’une carrière cinématographique incontournable pour le cinéma français.

Le Festival du Film Français en Israël, conjointement produit par l’Institut français d’Israël et la société Eden Cinéma, se tiendra du 16 mars au 5 avril 2017 dans l’ensemble des Cinémathèques du pays (Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Holon, Rosh Pina et Sderot), au centre culturel de Savyon, au Globus Ashdod (Espace Francophone Ashdod) ainsi qu’à Cinema City Netanya.

Drames, comédies sociales ou romantiques : la production cinématographique française, honorée à de nombreuses reprises dans les festivals du monde entier, sera représentée dans toute sa diversité.

Parmi les moments forts de ce festival, la projection d'”Un sac de billes” à Tel Aviv (le 16 mars), à Jérusalem (le 18 mars) et à Ashdod (le 19 mars) se fera en présence du scénariste du film Jonathan Allouche. Le samedi 18 mars à 15h, la projection du film documentaire de Bertrand Tavernier sera précédée d’une conversation avec le critique de films au quotidien Le Monde, Samuel Blumenfeld.

/ PROGRAMME DU FESTIVAL

// LONGS-METRAGES

// DOCUMENTAIRES

// COURTS METRAGES

// HOMMAGE A JEAN-PAUL BELMONDO

Programme des projections, cliquez ICI

Le Festival est soutenu par UniFrance, en charge de la promotion du cinéma français à l’étranger, par le Ministère israélien des Affaires Étrangères et par la Municipalité de Tel Aviv-Yafo. Egalement partenaires de cet événement : l’Israël Discount Bank, Air France, TV5MONDE, Peugeot et le CLUB MED.

 

 

 

 

logos

 

Continue reading

“Oh la la 2016″ – Festival des comédies françaises

FESTIVAL DE COMÉDIES FRANÇAISES

“Oh la la !”

Du 14 au 29 novembre 2016

Dans les cinémathèques de Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, Holon, Herzliya, Roch Pina, au Globus d’Ashdod (Espace francophone), dans les Centres Culturels de Savyon, et de Tivon et dans les salles de cinéma Yes Planet à Ayalon (Ramat Gan), Richon leTsion, Haïfa, Jérusalem, Beer Sheva ainsi qu’à Cinema City Glilot et au Cinéma Park Raanana.

ohlala2016_logoPour la deuxième année consécutive, la société Eden Cinéma, en collaboration et avec le soutien de l’Ambassade de France et de l’Institut français d’Israël, organise le Festival des comédies françaises en Israël “Oh la la !” du 14 au 29 novembre. 

17 comédies ont été sélectionnées parmi lesquelles “Lolo” de Julie Delpy, “9 mois ferme” d’Albert Dupontel avec une surprenante Sandrine Kiberlain, “Saint-Amour” de Benoit Delepine et Gustav Kervern avec Gérard Depardieu ou encore “Adopte un veuf” de François Desagnat avec André Dussolier. Egalement programmé dans le cadre du festival, le film “Radin !” avec Dany Boon réalisé par Fred Cavayé qui vient de prendre la tête du box-office en France en ce mois d’octobre en dépassant le million et demi d’entrées. 

Le Festival rendra hommage à la réalisatrice Solveig Anspach, disparue l’année dernière, avec une sélection de trois de ses films : “Queen of Montreuil”, “Lulu femme nue” et “L’effet aquatique”, sorti après sa mort, un film bouleversant qui a remporté le Prix SACD de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2016. 

Invités d’honneur, le réalisateur français Eric Lavaine ouvrira le Festival le 14 novembre à la Cinémathèque de Tel Aviv avec “Retour chez ma mère”, une comédie qui met en scène Josiane Balasko et Alexandra Lamy. Egalement invité d’honneur du Festival, l’acteur Samir Guesmi, à l’affiche dans “Queen of Montreuil” et “L’effet aquatique” de Solveig Anspach. Le Festival pourra enfin compter sur la présence de Laurent Tirard, réalisateur du film “Un homme à la hauteur”, porté par Jean Dujardin et Virginie Efira.

Le Festival “Oh la la” propose de re-découvrir par ailleurs des monuments du cinéma français : “La grande vadrouille” de Gérard Oury, “Astérix et Obélix : mission Cléopâtre” d’Alain Chabat et “Un indien dans la ville” d’Hervé Palud, avec Thierry Lhermitte et Patrick Timsit.

Enfin, dans la sélection du festival, quelques courts-métrages à découvrir, réalisés par des grands noms du cinéma français, de Jean-Pierre Jeunet en passant par Gilles Porte, Samir Guesmi ou Karen Marciano.

Trois semaines de projections dans tout Israël, à ne pas manquer ! La faculté de rire aux éclats est preuve d’une âme excellente”. Jean Cocteau

PROGRAMME DU FESTIVAL

/ LES COMÉDIES (LONGS-MÉTRAGES)

/ HOMMAGE À SOLVEIG ANSPACH

/ CLASSIQUES

/ COURTS MÉTRAGES

Le Festival de comédies françaises “Oh la la !” est produit par la société de distribution Eden Cinéma, en collaboration et avec le soutien de l’Institut français d’Israël, d’Unifrance Film, des Ministères français et israélien des Affaires Etrangères et de la Mairie de Tel-Aviv-Jaffa.

banniere-logos