“Baktana – Lazuz” au International Fringe Festival 2019

/ SPECTACLE DE RUE

“Baktana” au International Fringe Festival 2019

Mardi 23 juillet, 19h30 et 20h30
Mercaz ha’Tseirim -12 rue Herzl, Beer Sheva

upld5ce157800de46332202548Du 23 au 25 juillet 2019 se tiendra le Festival International Fringe à Beer Sheva : 3 jours de performances musicales, spectacles pour toute la famille, cirque de rue et plus encore. Avec le soutien de l’Institut français d’Israël, la compagnie française Laluz présentera son spectacle “Baktana”. 

Baktana est une lucarne ouverte sur une rencontre entre deux hommes qui est loin d’aller de soi… L’un, jongleur obsédé par son monde d’objets volants, communique en manipulant ses massues. L’autre, acrobate, s’exprime à travers le mouvement. De malentendus en questionnements, leur curiosité les amène à une rencontre muette, de laquelle émane l’envie d’aller vers l’autre.

batkana1 72 dpi

Ph. Cie Baktana crédits : Frederic David

ENTREE LIBRE !

Fringe_logo

La Folle Journée en Israël

 Dans le cadre de la Saison croisée France-Israël 2018 :

LABEL-french_season_in_Israel-_300dpi_cmjn_coul

/ MUSIQUE

La Folle Journée 
Festival de musique classique
Elma Arts Center – Zichron Ya’akov

11, 12 et 13 octobre 2018

La folle Journée_visuel officiel

La Folle Journée est un festival de musique classique organisé chaque année à Nantes depuis 1995. L’Elma Arts Center, en partenariat avec l’Institut français d’Israël, sont heureux de proposer au public israélien ce concept crée par René Martin et qui s’exporte aujourd’hui dans de nombreuses villes à travers le monde telles que Bilbao, Tokyo, Varsovie ou encore Yekaterinburg. L’objectif de ce festival est de rendre la musique classique accessible à un large public en proposant, dans un lieu unique, plusieurs concerts d’artistes de haut niveau, n’excédant pas 45 minutes, et dont le prix des places est abordable pour le plus grand nombre.

L’Institut français d’Israël  et l’Elma Arts Center ont souhaité partager avec le public israélien cette belle expérience musicale dans le cadre idéal du complexe de l’Elma dédié aux arts et à la musique.

En effet, l’Elma Arts Center dispose d’un auditorium doté des meilleures installations acoustiques du pays et permet  à la Folle Journée de se tenir en Israël, pour cette édition qui rassemble 14 concerts, autour du thème de l’Harmonie des Peuples.

Il s’agit là d’une véritable célébration de la musique classique proposée à tous les israéliens, petits et grands, mélomanes ou amateurs. C’est aussi une rencontre unique entre des ensembles, formations et solistes israéliens et des musiciens venus de France, Japon, Corée du Sud, Russie, Angletterre, Pays Bas et République Tchèque.


Téléchargez le programme
icon-telecharger

Ensembles et Artistes invités :

 Programme de La Folle Journée:

JEUDI 11 OCTOBRE

21:00 – Concert d’ouverture :  Rococo Variations
J. Haydn: Symphonie No. 33, en do mineur | P.I. Tchaikovsky: “Rococo Variations”, pour violoncelle et orchestre (arr. M. Rechtman) | Noam Sheriff : Téfilot | W.A. Mozart: Symphonie No. 33,  4ème mouvement

Israel Camerata Orchestra Jerusalem | Chef d’orchestre: Avner Biron | Soliste: Hillel Zori, violoncelle

VENDREDI 12 OCTOBRE

10:30 – Romanticism pour violon et piano

  1. Dvorák: Romance pour violon et piano, op. 11
  2. Dvorák: Pièce romantique n. 4 pour violon et piano, op. 75b
  3. Ravel: Sonate No.2 pour violon et piano, en sol majeur

Violon: Mi-Sa Yang (Corée du Sud) | Piano: Adam Laloum (France)

12:00 – Le trio Wanderer joue Dumky

  1. Dvorák: Trio No. 4 op. 90, “Dumky”
  2. Martinu: Trio en ré majeur, H.327

Trio Wanderer (France)

Piano : Vincent Coq |  Violon  : Jean-Marc Phillips-Varjabédian | Violoncelle : Raphaël Pidoux

13:30 – La Oración del Torero

  1. Dvorák: Quintette pour piano en la majeur, op. 81
  2. Turina: La Oración del Torero, op. 34 (The Bullfighter’s Prayer)

Adam Laloum : piano (France)

Quatuor Ardeo :

Violon : Mi-Sa Yang (Corée du Sud) | Violon : Carole Petitdemange (France) | Violon : Yuko Hara (Japon) | Violoncelle : Joëlle Martinez (France)

14:45 – Trio Wanderer from Norway to Czechoslovakia

  1. Grieg: Andante pour piano, violon et violoncelle, en do mineur
  2. Smetana: Trio pour piano en sol mineur, op. 15

Trio Wanderer (France) :

Piano: Vincent Coq | Violon: Jean-Marc Phillips-Varjabédian | Violoncelle : Raphaël Pidoux

16:00 – Sonate-Fantaisie

Schubert: Sonate-fantaisie en sol majeur, D. 894

Adam Laloum,  piano (France)

17:45 – Intimate Letters

  1. Janácek: Quatior No. 2, “Intimate Letters”
  2. Dvorák: Quatior No. 12 en fa majeur op. 96, “Américain”

Quatuor Prazák (République Tchèque)

Violon: Jana Vonášková | Violon: Vlastimil Holek | Alto: Josef Klusoň | Violoncelle: Michal Kaňka

20:30 – Concerto for Six

Chausson: Concerto pour piano, violon et quatuor à cordes en ré majeur, op. 21

Violon: Dmitri Makhtin (Pays-Bas) | Piano: Adam Laloum (France)

Quatuor Ardeo :

Violon: Mi-Sa Yang | Violon: Carole Petitdemange (France) | Violon: Yuko Hara (Japon) | Violoncelle: Joëlle Martinez (France)

SAMEDI 13 OCTOBRE

11:00 – Fantaisie-Tableaux and Prince Igor

  1. Rachmaninov: Suite No. 1 pour piano à quatre mains, “Fantaisie-Tableaux” op. 5
  2. Borodin: Danses Polovtsiennes du “Prince Igor”, arr. pour deux pianos

Piano: Andrei Korobeinikov (Russie) | Piano: Boris Berezovsky (Angleterre)

12:30 – On an overgrown path

  1. Janácek: On an overgrown path, Book I
  2. Janácek: In the mists

Piano: Iddo Bar-Shai (Israël)

14:00 – In memory of a great artist

Violon: Dmitri Makhtin | Violoncelle: Henri Demarquette | Piano: Boris Berezovsky

P.I. Tchaikovski: Valse-Scherzo pour violon et piano, op. 23

P.I. Tchaikovski: Trio pour piano «In memory of a great artist», op. 50

17:00 – Les Cyprès

  1. Dvorák: Les Cyprès (Cypresses; excerpts)
  2. Smetana: Quatior No1 en mi mineur, «From My Life»

Quatuor Prazák (République Tchèque)

Violon: Jana Vonášková | Violon: Vlastimil Holek | Alto: Josef Klusoň | Violoncelle: Michal Kaňka

18:30 -From Paris to Andalucia
L. Janácek: In the mists

  1. Debussy: Images, 1ère et 2ème séries
  2. Debussy: Etude No. 7 “For the chromatic scale”
  3. Granados: Danse espagnole op. 37 No. 5, “Andaluza”
  4. Albeniz: Rumores de la Caleta op. 71 No. 8, “Malaguena”
  5. Albeniz: Almeria, de “Iberia”, Douze nouvelles impréssions pour piano

Piano: Iddo Bar-Shai (Israël)

20:30 – Concert de clôture :  From War to Peace: Final Festival Concert

J.S. Bach: Concerto pour deux clavecins

Schütz: Symphonie Sacrée

Jerusalem Baroque Orchestra sous la direction de Joshua Rifkin | Ensemble Caecilia Solists | Clavecin: Joshua Rifkin et David Shemer | Solistes : Adia Peled, Simon Lilistone, Hagi Gradey, Jonathan Suissa, Eilam Rotem

LOGOS_frise folle journée

 

Une (micro) histoire économique du monde, dansée

/ THEATRE

Une (micro) histoire économique du monde, dansée
Mise en scène : Pascal Rambert 
Les 7 et 8 octobre 2017, 20h
Amphithéâtre Tirush, Gan HaPisga, vieille ville de Jaffa

image

L’association Kol Noar dirigée par Gal Hurvitz en partenariat avec l’Institut français d’Israël et la Fondation Jacqueline de Romilly sous l’égide de la Fondation de France, et l’Association en faveur de la culture à Jaffa de la municipalité de Tel Aviv-Yafo, sont heureux de présenter “Une (micro) histoire économique du monde, dansée” les 7 et 8 octobre 2017 dans l’Amphithéâtre Tirush dans la vieille ville de Jaffa.

Après avoir été présenté avec succès aux Etats-Unis – à New York, Los Angeles et Pittsburgh – au Japon, en Allemagne et récemment en Egypte, le projet théâtral original et inédit de Pascal Rambert, “Une (micro) histoire économique du monde, dansée” sera proposé au public israélien pour deux représentations exceptionnelles à Jaffa.

Pascal Rambert propose à 50 acteurs, non-professionnels, jeunes, moins jeunes, issus de toutes les classes sociales, groupes ethniques ou religions, d’exposer leur histoire, affectée par notre société capitaliste et mondialisée. Dans cette pièce, le réel et la fiction s’enchevêtrent, les (non) acteurs se réapproprient leur récit personnel au travers d’ateliers d’écriture, dirigés, qui précèdent les représentations. Ce qu’ils donnent à voir au spectateur, c’est leur propre vie, des scènes du quotidien, la routine de gestes maintes fois répétés dans la vie de tous les jours, dans un vaste mouvement d’ensemble, rythmé par le discours de quatre comédiens qui tentent de présenter et d’expliquer l’histoire (très raccourcie) de l’économie mondiale, de la “crise” économique, qui affectent directement la vie de chacun. Oscillant entre œuvre de théâtre et installation d’art contemporain, “Une (micro) histoire économique du monde, dansée” traduit les questionnements de l’auteur sur l’homme dans son environnement, dans son époque.

En Israël, Pascal Rambert a répondu à l’invitation de Gal Hurvitz, qui a fondé en 2014 l’école Etty Hillesum, une véritable école de théâtre à Jaffa où des jeunes en difficulté́ apprennent à jouer la comédie, le chant, l’art du maquillage, l’écriture de scénarios… Opiniâtre, Gal Hurvitz se bat quotidiennement pour offrir à ses élèves-comédiens une formation théâtrale professionnelle, exutoire pour certains d’une histoire personnelle compliquée, échappatoire évidemment pour la plupart.

image yaffo

Pascal Rambert et les participants d'”Une (micro) histoire économique du monde, dansée” à Jaffa – Photo Gal Hurvitz

Fête de la Bastille

/ FÊTE NATIONALE FRANÇAISE

Fête de la Bastille à Haïfa
Vendredi 14 Juillet de 12h à 17h
Rue Hanamal-Ville Basse-Haïfa

Bastille 2017Pour célébrer la fête nationale française, le Consulat Général de France et l’Institut français de Haïfa, en partenariat avec la municipalité de Haïfa, la ville basse de Haïfa et le département Alya et intégration de Haïfa organisent une grande fête de rue animée !

Au programme : accompagnement musical, attractions de rue et stands gastronomiques. Venez nombreux !

.

Florian Méheux au Festival International Fringe 2017

/ SPECTACLE DE RUE

“François” de Florian Méheux au Festival International Fringe 2017

12 juillet, à 19h et à 21h au Mercaz ha’Tseirim, 12 rue Herzl à Beer Sheva

Francois - Uri Rubinstein with audienceDu 11 au 13 juillet 2017 se tiendra le Festival International Fringe à Beer Sheva : 3 jours de performances musicales, spectacles pour adultes et pour jeune public, cirque de rue et plus encore. Avec le soutien de l’Institut français d’Israël, l’artiste français Florian Méheux présentera son spectacle “François”. 

Déjà présenté au Festival de théâtre et d’art de la rue de Bat Yam, “François” de Florian Méheux est programmé par le Festival International Fringe à Beer Sheva le 12 juillet avec deux représentations, à 19h et à 21h. Pendant 25 minutes, Florian Méheux évolue autour de trois mâts Chinois, de 5.5 m de hauteur, une chaise, une petite table, une moquette, un journal, une bouteille et un verre d’eau. C’est la maison de François dans la rue. Un homme tranquille, avec des habitudes fixes. La vie de tous les jours de François est perturbée soudainement, quand un festival a lieu autour de lui… La présence du public qui l’observe met sa vie en désordre. Sa détresse augmente, et il essaye désespérément de gagner l’affection de ses spectateurs.

Artiste de rue et de cirque depuis une vingtaine d’années en tant que jongleur, danseur et acrobate, Florian Méheux a aussi approfondi le travail autour du clown notamment avec Michel Dallaire. En 2007, il s’installe à Marseille, se perfectionne à la pratique du mât chinois et commence à travailler avec la compagnie Archaos. Il intègre l’équipe du Rire Médecin à Marseille en 2010.

Voir des extraits vidéos du spectacle : 

Frieng_Festival_2017-LOGO-02

Le Quatuor français Diotima au Festival Tzlil Meudcan

/ MUSIQUE

Le Quatuor français Diotima au Festival Tzlil Meudcan
Lundi 10 juillet, 20h
HaTeiva, 19, blvd Yerushalayim, Jaffa

Quatuor Diotima_01_Mantel_©Jérémie Mazenq

Crédit photo : Jerémie Mazeng

Le Festival Tzlil Meudcan  accueille le Quatuor  français Diotima  en ouverture du Festival Tzlil Meudcan. 

Au  programme :

– Gérard Pesson – ” Bitume”
– Luigi Nono – “Fragmente Stille, an Diotima”

Violon : Yun-Peng Zhao
Violon : Constance Ronzatti
Alto : Franck Chevalier
Violoncelle : Pierre Morlet

Le Quatuor Diotima a été fondé en 1996 par Yun-Peng Zhao, Constance Ronzatti, Franck Chevalier et Pierre Morlet, tous les quatres lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, le point commun de leurs multiples appétences : le besoin impérieux du renouveau. Le Quatuor Diotima est aujourd’hui l’une des formations les plus demandées à l’étranger. Le Quatuor Diotima s’intéresse autant au grand répertoire classique qu’aux compositeurs contemporains. . Pour en savoir plus sur le Quatuor Diotima

FESTIVAL D’ISRAËL 2017

FESTIVAL

Deux spectacles français à ne pas manquer !

DANSE. “D’après une histoire vraie ” de Christian Rizzo
Mardi 13 juin à 21h – Théâtre de Jérusalem

***
PERFORMANCE. “Transfiguration” d’Olivier de Sagazan
Mercredi 14 juin à 22h et le jeudi 15 juin à 22h30 – Théâtre de Jérusalem

Parmi les nombreux spectacles proposés, le festival d’Israël accueille avec le soutien de l’Institut français, les artistes français Christian Rizzo pour son spectacle “D’après une histoire vraie ” et Olivier de Sagazan pour sa performance “Transfiguration”.

 

“D’après une histoire vraie ” de Christian Rizzo  

Rizzo

Conception, chorégraphie, scénographie et costumes : Christian Rizzo
Musique : Didier Ambact et King Q4
Lumière : Caty Olive
Avec Fabien Almakiewicz, Didier Ambact, Yaïr Barelli, Massimo Fusco, Miguel Garcia Llorens, Pep Garrigues, Kerem Gelebek, King Q4, Filipe Lourenco, Roberto Martínez

Depuis sa création en 2013 au Festival d’Avignon et sa présentation dans de grands festivals à travers le monde, “D’après une histoire vraie” connait un succès important. C’est dans le souvenir de l’émotion profonde suscitée par une danse folklorique, interprétée par un groupe d’hommes à Istanbul, que le chorégraphe-plasticien a puisé l’inspiration pour créer cette œuvre magistrale.
Sur scène, deux batteurs déchaînent doucement une levée de mouvements et d’enchainements chorégraphiques chez les huit danseurs présents sur scène qui vont s’adonner petit à petit à une danse enjouée et rigoureuse, mêlant le folklore méditerranéen au rock tribal. Au son des deux batteries, véritables rafales de percussions qui prennent aux tripes et contaminent la chorégraphie, Rizzo invente une danse hybride percutante.

 

“Transfiguration” d’Olivier de Sagazan

Saragazan

L’artiste peintre, sculpteur et performer français Olivier de Sagazan est né au Congo à Brazzaville. Ce mélange des deux cultures, celle de l’Occident et de l’Afrique est perceptible dans son travail. Initialement diplômé en biologie, l’homme de science s’intéresse aussi de près à l’art, notamment l’art africain traditionnel. C’est de l’union de ses intérêts et de ses origines que l’artiste développe une technique particulière, qui naît de ces rites initiatiques, d’abord sous forme de peinture et de sculpture.
Dans “Transfiguration”, l’artiste plonge ses spectateurs dans un univers à la fois angoissant et fascinant. Il met son corps au cœur de son travail. Avec de l’argile, son visage prend milles formes zombiesques et inquiétantes disparaissant petit à petit dans le matériau et finissant par cacher complètement son identité. A travers cette performance basée sur un modelage, il s’agit de redonner la « parole » aux mains, en effaçant le visage.

 

 

 

Finale du Concours ” Soirée Française”

SPECTACLE VIVANT

Finale du Concours ” Soirée Française”

Grande finale du concours de chansons et théâtre français.

Mercredi 3 mai à 16h

Auditorium Krieger  6 rue Eliahou Hakim Haïfa

soiree francaise 3-5 2017

La finale de la Soirée Française 2017 est le résultat d’un concours annuel qui existe depuis une vingtaine d’années et qui réunit 80 élèves – de la 4ème à la 1ère – de onze établissements de tout Israël.

Les concurrents doivent soit chanter une chanson française, soit jouer un extrait d’une pièce de théâtre français.

Cette année, 25 morceaux seront présentés.

A la clé de beaux prix : des séjours linguistiques en France ou des ordinateurs pour les meilleurs.
En présence  de la Consule de France à Haïfa, Mme Catherine Crosnier  et de la Conseillère de Coopération et D’Action Culturelle auprès de l’Ambassade de France en Israël et Directrice de l’Institut Français d’Israël, Mme Barbara Wolffer et des responsables du ministère de l’éducation et des représentants de l’Institut français.

Festival International de Spectacle pour Enfants

ARTS DE LA SCENE

Festival International des Spectacles pour Enfants à Haïfa 
Du 12 au 14 avril 2017

Théâtre de Haïfa – En extérieur aux alentours du théâtre 

Le Théâtre de Haïfa produit et dirige le Festival International de Spectacle pour Enfants depuis plus de vingt ans, grâce à l’initiative et au soutien de la Municipalité de Haïfa et soutenu par le Ministère de la Culture. Au fil des ans, le festival est devenu un des événements les plus importants du pays, attirant chaque année des milliers de visiteurs de tout Israël. Le festival offre une expérience culturelle qui enrichit l’imagination et renforce la connaissance du monde du théâtre. Une célébration internationale de plus de 100 spectacles et performances en provenance d’Israël, de l’étranger et bien sûr de France. Cette année deux compagnies françaises participent au Festival : La Compagnie d’ailleurs, et leurs personnages géants Robert et Lucienne, et le clown mime Julien Cottereau

 

“Imagine Toi”
Julien Cottereau est un clown et mime mondialement connu
Sans aucun éclairage, sans accessoires, il crée un nouveau monde, plein d’inventions, drôle et fou , qui enflamme l’imagination ! Doux et innocent, en short trop court avec un drôle de chapeau, une drôle de voix et beaucoup de talent, Julien parvient à créer une nouvelle réalité et réussit même à hypnotiser le monstre terrifiant qui l’a jeté sur la scène. Un spectacle drôle et poétique qui montre la puissance et la beauté de la naïveté.
festival spectacle enfants 2017 1-3

 

“Robert et Lucienne”

L’ histoire est simple. Il n’y a pas d’histoire. Lucienne et Robert vont se promener.

Dans la ville, dans les rues piétonnes, dans un bois, dans un square. Ils vont rencontrer des gens pas tout à fait comme eux. Pourtant ils vont essayer de faire comme tout le monde : acheter leur journal, leur baguette, leur salade ou téléphoner d’une cabine, hélas trop petite…
festival spectacle enfants 2017 2-1

 
 

 

 

Jerusalem Jazz Festival

MUSIQUE

Felipe Cabrera et Leonardo Montana au Jerusalem Jazz Festival

Jeudi 15 décembre à 20h
Israel Museum de Jérusalem

jjfDu 14 au 16 décembre 2016, découvrez la deuxième édition du Jerusalem Jazz Festival dirigé par Eyal Sher et le trompettiste Avishai Cohen. Des master classes et des productions originales vous seront présentés par les plus grands jazzmen d’Israël et du monde entier. La France y sera représentée par le contrebassiste cubain Felipe Cabrera et le pianiste brésilien Leonardo Montana, qui vivent, composent  et se produisent à Paris avec leur quintet.

photos-by-isabelle-st-jean-2

Felipe Cabrera est né en 1961 à La Havane. Bassiste et contrebassiste talentueux, il s’installe à Paris après avoir accompagné pendant 14 ans des artistes célèbres comme Gonzalo Rubalcaba, et fonde un quintet avec des jazzmen sud-américains habitant à Paris, dont Leonardo Montana. Il joue régulièrement au Duc des Lombards et a fait en 2015 la première partie du groupe Buena Vista Social Club à l’Olympia.

A écouter : live au Festival de Jazz de Monte-Carlo en 2010

photos-by-isabelle-st-jean-1Pianiste brésilien, Leonardo Montana apprend le jazz en autodidacte en Guadeloupe en 1995, avant d’entrer au Conservatoire National de Rouen en 1998 puis au Conservatoire National Supérieur de Paris en 2004 dans la classe d’Hervé Sellin. Il est depuis pianiste dans le groupe de Felipe Cabrera et se produit avec de nombreux artistes, notamment des chanteurs.

A écouter : Jean-Benoît Culot invite Leonardo Montana

Les deux artistes travaillent également en duo et sont à découvrir le 15 décembre au Jerusalem Jazz Festival.