Grèce / The last note

GRECE /

« The last note » réalisé par Pantelis Voulgaris, 2017.

Greece - The Last NotePantelis Voulgaris, l’un des plus importants réalisateurs helléniques contemporains, dont le travail reflète la turbulente histoire de la Grèce, présente un film puissant à propos d’un des chapitres les plus sombres de l’histoire grecque moderne : l’exécution de 200 résistants et communistes grecs par l’occupant allemand, le premier mai 1944 à Kaisariani, comme représailles pour une embuscade de la résistance grecque contre les nazis.

En grec, sous-titres en hébreu et en anglais. 


 

Chypre / The Boy on the Bridge

CHYPRE /

« The Boy on the Bridge », Petros Charalambous, 2016

Chypre - The Boy on the bridgeChypre 1988. Dans un village à l’atmosphère idyllique en apparence, Socrate, 12 ans, jeune garçon insouciant, passe l’été sur son vélo tout en rendant la vie impossible à la population locale. Avec son cousin et confident Marco, ils s’amusent à déclencher au passage quelques pétards faits maison, comme le faisait le grand-père lorsqu’il était héros de guerre. Ceci prend subitement fin lorsqu’il se retrouve au cœur d’une enquête criminelle qui va faire surgir un terrible secret de famille et changer sa vie à jamais.

En version originale, sous-titres en hébreu et en anglais. 

Canada / La disparition des lucioles

CANADA /

« La disparition des lucioles », par Sebastien Pilote, 2018.

Canada - La disparition des luciolesLéonie est une jeune fille marginale qui s’apprête à terminer son secondaire dans une petite ville industrielle. Elle vit avec sa mère et son beau-père, un animateur de radio populiste qu’elle tient responsable de l’exil de son père, le chef d’un syndicat déchu. Elle développe une relation d’amitié improbable avec Steve, un professeur de guitare beaucoup plus âgé qu’elle, qui habite encore dans le sous-sol de la maison de sa mère. Elle tâchera de trouver sa voie, au rythme de quelques leçons de guitare et de sorties sur le terrain de baseball.

En français, sous-titres en hébreu et en anglais. 


 

Roumanie / Moon Hotel Kabul

ROUMANIE /

« Moon Hotel Kabul » d’Anca Damian, 2018.

Roumanie - Moon Hotel KabulJournaliste de terrain, Ivan Semciuc se rend à Kaboul pour un événement. Lors de son séjour, il passe la avec Ioana, traductrice. Le lendemain, de retour à Bucarest, Ivan apprend que Ioana a été retrouvée morte, les veines tranchées. Cette nouvelle va bouleverser sa vie.

En roumain, sous-titres en hébreu et en anglais. 

Rachel Darmon

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Rachel Darmon, Le gâteau de Varsovie

(Editions Folies d’encre, A paraître mars 2019)

Rachel Darmon_picRencontre le 5 juin à 19h00 à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Autant vous prévenir tout de suite, la famille de la petite Annah est ashkénaze et totalement déjantée. En fait pas vraiment déjantée mais tellement ashkénaze ! Annah raconte, avec un humour typiquement Juif et une naïveté de petite fille une enfance amusante, pleine de vie et d’énergie.  Malgré la mémoire du désastre – très présente chez cette enfant de « la deuxième génération ». Entre griffes et caresses, c’est une réelle interrogation identitaire qui s’amorce au cours de ce récit enlevé et drôle.

Rachel Darmon s’installe en Israël à l’âge de vingt ans. Diplômée de sciences politiques, éducation et littérature française, elle fonde et dirige la section de français du lycée d’art Thelma Yellin. Lauréate du concours des Arts et des Lettres de France pour sa nouvelle « Le mur du bruit », elle est également dramaturge et traductrice. Elle a collaboré, avec son mari le scénariste Yoni Darmon, à l’écriture de scénarios pour le cinéma et pour la télévision.

Rencontre en français. 

Avraham B. Yehoshua

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Avraham B. Yehoshua – Le tunnel 

(Editions Grasset, 2019)

Ph. A. B Yehoshua - Crédits : Yannick Coupannec/Leemage/Editions Grasset

Ph. A. B Yehoshua – Crédits : Yannick Coupannec/Leemage/Editions Grasset

Rencontre le jeudi 28 mars à 19h30 dans l’auditorum de l’Institut français de Tel Aviv

Traduit de l’hébreu par Jean Luc Allouche

Le nouveau roman du grand conteur israélien mêle habilement la question de la perte de mémoire à celle des identités israélienne et palestinienne. A.B. Yehoshua parvient à évoquer avec une justesse infinie la tendresse d’un couple vieillissant face à l’épreuve de la maladie tout en dépeignant une fois de plus la société israélienne dans toutes ses contradictions.

Le tunnel_couvertureAvraham B. Yehoshua, est l’un des chefs de file de la littérature israélienne contemporaine. Ses livres, traduits en 28 langues, lui ont valu de nombreuses récompenses littéraires, notamment le prestigieux Grand Prix de littérature d’Israël pour l’ensemble de son œuvre en 1995. Son roman Rétrospective (2012) a obtenu le prix Médicis étranger et le Prix du meilleur livre étranger.

Rencontre en français.

Marc Weitzmann

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

A l’initiative du FSJU Israël, tournée de conférences littéraires, avec :

Marc Weitzmann – Un temps pour haïr

(Editions Grasset, 2018)

Ph. Marc Weitzmann - Crédits : Olivier Roller

Ph. Marc Weitzmann – Crédits : Olivier Roller

Rencontre le 3 avril à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv, et le 4 avril à 19h00 à l’Institut français à Haïfa

Fruit d’un travail de quatre années, Un Temps pour haïr  est fondé sur des écoutes des services secrets; sur les comptes rendus de procès terroristes ; sur des rencontres avec les familles de djihadistes, des psychiatres, des enseignants ; sur l’analyse sémiotique des dialogues entre les équipes de tueurs ; mais aussi sur la reconstitution de chapitres méconnus de la colonisation et sur celle des réseaux d’extrême droite dans les années 1990.

Aucune porte ne se tient devant nous – porte de la guerre ou de la paix qu’il suffirait de franchir ou de refermer – mais au moins serons-nous mieux armés pour comprendre…

Un temps pour haïrMarc Weitzmann est romancier et collaborateur régulier de plusieurs grands supports, dont Le Monde et Tablet (NYC).  Il est notamment l’auteur d’Une matière inflammableMariage mixteFraternité et Une place dans le monde.

Le 3 avril, 19h30, Institut français de Tel Aviv  – Rencontre en français animée par le critique littéraire du quotidien Haaretz, Benny Ziffer. 

Le 4 avril, 19h00, Institut français de Haïfa – Entrée libre, rencontre en français et animée par Tilla Rudel, Attachée culturelle. 

En partenariat avec :

logo-fsju-israel-2016-FR

 

 

Marc Weitzmann sera également le 1er avril  à 10h30 à l’espace Wizo de Netanya, 13 rue Mac Donald.

Tilla Rudel

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Tilla Rudel – Jérusalem, Histoire, promenades, anthologie et dictionnaire (Editions Robert Laffont, 2018)

Tilla Rudel_photo2Rencontre le 8 avril à 19h à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Ce volume est le fruit d’un travail collectif qui a réuni, autour de Tilla Rudel, une équipe d’historiens, d’écrivains, de journalistes et d’essayistes d’origine et de confessions diverses qui ont en commun une même passion pour Jérusalem où tous ont vécu, écrit, étudié ou simplement déambulé à travers ses quartiers, ses ruelles secrètes et les collines qui l’entourent. Jérusalem est l’éternel sujet, tour à tour vénérée, crainte ou adorée, comme une chimère qu’il faudrait séduire ou apaiser par les mots pour ne pas risquer de s’y brûler.

Jerusalem_couvertureTilla Rudel a longtemps vécu à Jérusalem. Elle est actuellement Directrice adjointe de l’Institut français d’Israël et Attachée culturelle. Elle est l’auteur d’un livre sur Walter Benjamin, L’ange assassiné.

Rencontre en français. 

Carole Zalberg

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Carole Zalberg – Où vivre (Editions Grasset, 2018)

Ph Carole Zalberg_credittbcRencontre le 15 avril à 19h à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Ou vivre est l’histoire d’une destinée familiale dont les personnages dépassent le banal destin individuel. Ils sont les héros lucides d’un état qui se construit en s’éloignant petit à petit de ses idéaux originels. Avec une franchise et une honnêteté remarquables l’auteur interroge tous les paradoxes de l’Etat d’Israël d’aujourd’hui. La mort d’ Yitzhak Rabin qui anéantit l’espoir de paix entre les palestiniens et les israéliens est un événement tragique, déterminant le sort de tous les individus qui peuplent cette Terre promise. Les voix d’Anna et de Léna et ses enfants se posent la question: Où étais-je quand Rabin a été assassiné ? Et nous? Nous savons tous ce que nous faisions le 11 Septembre 2001. Mais où étions-nous le 4 novembre 1995?

Ou vivre_couvertureCarole Zalberg est l’auteur de huit romans. Feu pour feu, paru chez Actes Sud en 2014, a obtenu le Prix Littérature-Monde. Je dansais a été publié aux éditions Grasset en 2017.

Rencontre en français. 

Michal Ben Naftali

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Michal Ben Naftali – L’énigme Elsa Weiss 

(Editions Actes Sud, 2018, Prix Sapir, 2016)

Traduction de l’hébreu : Rosie Pinhas Delpuech

Michal Ben Naftali_credittbcRencontre le 30 avril à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Dans L’Énigme Elsa Weiss, Michal Ben-Naftali explore et tente d’éclairer les résonances infinies d’un silence tonitruant – celui des rescapés. Elle invente le roman vrai de la vie de cette mystérieuse prof d’anglais dont elle fut elle-même l’élève. Enquête à la fois historique et intime, voyage entre le réel du vécu et les fictions de l’âme, récit d’une absence au monde et d’une très lente et très totale disparition, ce livre porte aussi l’hypothèse du langage comme seul refuge possible. Un remarquable usage de la littérature.

enigme-elsa-weiss-500x944Michal Ben-Naftali, écrivaine, philosophe, traductrice en hébreu de Jacques Derrida et André Breton, enseigne la littérature française et l’écriture créative à l’Université de Tel Aviv. L’Énigme Elsa Weiss, son premier roman, a été couronné par le Prix Sapir 2016.

Rencontre en hébreu et en français.