Rachel Darmon

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Rachel Darmon, Le gâteau de Varsovie

(Editions Folies d’encre, A paraître mars 2019)

Rachel Darmon_picRencontre le 5 juin à 19h00 à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Autant vous prévenir tout de suite, la famille de la petite Annah est ashkénaze et totalement déjantée. En fait pas vraiment déjantée mais tellement ashkénaze ! Annah raconte, avec un humour typiquement Juif et une naïveté de petite fille une enfance amusante, pleine de vie et d’énergie.  Malgré la mémoire du désastre – très présente chez cette enfant de « la deuxième génération ». Entre griffes et caresses, c’est une réelle interrogation identitaire qui s’amorce au cours de ce récit enlevé et drôle.

Rachel Darmon s’installe en Israël à l’âge de vingt ans. Diplômée de sciences politiques, éducation et littérature française, elle fonde et dirige la section de français du lycée d’art Thelma Yellin. Lauréate du concours des Arts et des Lettres de France pour sa nouvelle « Le mur du bruit », elle est également dramaturge et traductrice. Elle a collaboré, avec son mari le scénariste Yoni Darmon, à l’écriture de scénarios pour le cinéma et pour la télévision.

Rencontre en français. 

Marc Weitzmann

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

A l’initiative du FSJU Israël, tournée de conférences littéraires, avec :

Marc Weitzmann – Un temps pour haïr

(Editions Grasset, 2018)

Ph. Marc Weitzmann - Crédits : Olivier Roller

Ph. Marc Weitzmann – Crédits : Olivier Roller

Rencontre le 3 avril à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv, et le 4 avril à 19h00 à l’Institut français à Haïfa

Fruit d’un travail de quatre années, Un Temps pour haïr  est fondé sur des écoutes des services secrets; sur les comptes rendus de procès terroristes ; sur des rencontres avec les familles de djihadistes, des psychiatres, des enseignants ; sur l’analyse sémiotique des dialogues entre les équipes de tueurs ; mais aussi sur la reconstitution de chapitres méconnus de la colonisation et sur celle des réseaux d’extrême droite dans les années 1990.

Aucune porte ne se tient devant nous – porte de la guerre ou de la paix qu’il suffirait de franchir ou de refermer – mais au moins serons-nous mieux armés pour comprendre…

Un temps pour haïrMarc Weitzmann est romancier et collaborateur régulier de plusieurs grands supports, dont Le Monde et Tablet (NYC).  Il est notamment l’auteur d’Une matière inflammableMariage mixteFraternité et Une place dans le monde.

Le 3 avril, 19h30, Institut français de Tel Aviv  – Rencontre en français animée par le critique littéraire du quotidien Haaretz, Benny Ziffer. 

Le 4 avril, 19h00, Institut français de Haïfa – Entrée libre, rencontre en français et animée par Tilla Rudel, Attachée culturelle. 

En partenariat avec :

logo-fsju-israel-2016-FR

 

 

Marc Weitzmann sera également le 1er avril  à 10h30 à l’espace Wizo de Netanya, 13 rue Mac Donald.

Tilla Rudel

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Tilla Rudel – Jérusalem, Histoire, promenades, anthologie et dictionnaire (Editions Robert Laffont, 2018)

Tilla Rudel_photo2Rencontre le 8 avril à 19h à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Ce volume est le fruit d’un travail collectif qui a réuni, autour de Tilla Rudel, une équipe d’historiens, d’écrivains, de journalistes et d’essayistes d’origine et de confessions diverses qui ont en commun une même passion pour Jérusalem où tous ont vécu, écrit, étudié ou simplement déambulé à travers ses quartiers, ses ruelles secrètes et les collines qui l’entourent. Jérusalem est l’éternel sujet, tour à tour vénérée, crainte ou adorée, comme une chimère qu’il faudrait séduire ou apaiser par les mots pour ne pas risquer de s’y brûler.

Jerusalem_couvertureTilla Rudel a longtemps vécu à Jérusalem. Elle est actuellement Directrice adjointe de l’Institut français d’Israël et Attachée culturelle. Elle est l’auteur d’un livre sur Walter Benjamin, L’ange assassiné.

Rencontre en français. 

Michal Ben Naftali

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Michal Ben Naftali – L’énigme Elsa Weiss 

(Editions Actes Sud, 2018, Prix Sapir, 2016)

Traduction de l’hébreu : Rosie Pinhas Delpuech

Michal Ben Naftali_credittbcRencontre le 30 avril à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Dans L’Énigme Elsa Weiss, Michal Ben-Naftali explore et tente d’éclairer les résonances infinies d’un silence tonitruant – celui des rescapés. Elle invente le roman vrai de la vie de cette mystérieuse prof d’anglais dont elle fut elle-même l’élève. Enquête à la fois historique et intime, voyage entre le réel du vécu et les fictions de l’âme, récit d’une absence au monde et d’une très lente et très totale disparition, ce livre porte aussi l’hypothèse du langage comme seul refuge possible. Un remarquable usage de la littérature.

enigme-elsa-weiss-500x944Michal Ben-Naftali, écrivaine, philosophe, traductrice en hébreu de Jacques Derrida et André Breton, enseigne la littérature française et l’écriture créative à l’Université de Tel Aviv. L’Énigme Elsa Weiss, son premier roman, a été couronné par le Prix Sapir 2016.

Rencontre en hébreu et en français.

Delphine Horvilleur

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Delphine Horvilleur – Réflexions sur la question antisémite

(Editions Grasset, 2019)

Une rencontre animée par Daniel Shek

Il n’est plus possible de réserver pour cette rencontre. 

Ph. Delphine Horvilleur - Crédits : JF PAGA GRASSET

Ph. Delphine Horvilleur – Crédits : JF PAGA GRASSET

Rencontre le 5 mai à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Delphine Horvilleur choisit ici de retourner la focale en explorant l’antisémitisme tel qu’il est perçu par les textes sacrés, la tradition rabbinique et les légendes juives. Cette littérature rabbinique que l’auteur décortique ici est d’autant plus pertinente dans notre période de repli identitaire que les motifs récurrents de l’antisémitisme sont revitalisés dans les discours de l’extrême droite et de l’extrême gauche (notamment l’argument de l’« exception juive » et l’obsession du complot juif).
Mais elle offre aussi et surtout des outils de résilience pour échapper à la tentation victimaire : la tradition rabbinique ne se soucie pas tant de venir à bout de la haine des juifs (peine perdue…) que de donner des armes pour s’en prémunir.

Réflexions sur la question antisémiteNée en  1974 à Nancy, Delphine Horvilleur est une rabbin française du  Mouvement juif libéral de France. Elle dirige la rédaction de la Revue de pensée(s) juive(s) Tenou’a. Elle est l’auteur de En tenue d’Eve : féminin, pudeur et judaïsme (Grasset,2013), Comment les rabbins font les enfants (Grasset, 2015) et, en collaboration avec Rachid Benzine, Des mille et une façons d’être juif ou musulman (Seuil, 2017).

Rencontre en français animée par Daniel Shek, diplomate israélien, ancien ambassadeur d’Israël en France.

Conférence organisée par l’Association Pax Medicalis en partenariat avec l’Institut dans le cadre d’un voyage d’études et de rencontres en Israël et dans les territoires palestiniens. 

Pax Medicalis_logo

 

 

 

Pour en savoir plus sur les événements programmés par Pax Medicalis en partenariat avec l’Institut français d’Israël, cliquez ici.

Eric Vuillard

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Eric Vuillard – L’ordre du jour 

(Editions Actes Sud, Prix Goncourt 2017)

Rencontre le 15 mai à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

L’Allemagne nazie a sa légende. On y voit une armée rapide, moderne, dont le triomphe parait inexorable. Mais si au fondement de ses premiers exploits se découvraient plutôt des marchandages, de vulgaires combinaisons d’intérêts ? Et si les glorieuses images de la Wehrmacht entrant triomphalement en Autriche dissimulaient un immense embouteillage de panzers ? Une simple panne ! Une démonstration magistrale et grinçante des coulisses de l’Anschluss par l’auteur de Tristesse de la terre et de 14 juillet.

Éric Vuillard, est écrivain et cinéaste. Il a réalisé deux films, L’homme qui marche et Mateo Falcone. Il est l’auteur de Conquistadors (Léo Scheer, 2009) récompensé par le Grand prix littéraire du Web – mention spéciale du jury 2009 et le prix Ignatius J. Reilly 2010. Il a reçu le prix Franz-Hessel 2012 et le prix Valery-Larbaud 2013 pour deux récits publiés chez Actes Sud, La bataille d’Occident et Congo ainsi que le prix Joseph-Kessel 2015 pour Tristesse de la terre, le prix Alexandre Viallate pour 14 juillet.

Rencontre en français.

En partenariat avec le Festival international du livre Mishkenot Sha’ananim, Jerusalem

Eric Vuillard sera l’invité du Festival international du livre Mishkenot Sha’ananim à Jérusalem pour deux rencontres en français (traduction en hébreu) :

  • Le 13 mai à 19h – rencontre animée par le journaliste Emmanuel HalperinEn savoir plus
  • Le 14 mai à 20h – rencontre animée par le journaliste Goël PintoEn savoir plus

770x180_new

Ruby Namdar

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Ruby Namdar, La maison de ruines (Editions Belfond, 2018)

Traduction de l’anglais : Sarah Tardi

Ruby Namdar_© Beowulf Sheehan

Ph. Ruby Namdar © Beowulf Sheehan

Rencontre le 20 mai à 19h30 dans l’auditorium de l’Institut français de Tel Aviv

Foisonnant, érudit, baroque, évoquant rien moins que Saul Bellow, Tom Wolfe ou Philip Roth, un roman tout en excès et en humour, qui s’attaque aux épineuses questions de l’identité et de la religion, avec en fond une critique grinçante de l’Amérique d’aujourd’hui. Couronnée par le prix Sapir, une œuvre puissante, jubilatoire, mystique, un véritable morceau de bravoure littéraire.

La Maison de ruinesRuby Namdar est né et a grandi à Jérusalem, dans une famille juive iranienne. Son premier livre, Haviv (2000), a remporté le Israeli Ministry of Culture’s Award for Best First Publication. La Maison de ruines, son premier roman traduit en français, est lauréat du Sapir Prize, le plus prestigieux prix littéraire israélien.
Ruby Namdar vit actuellement avec sa femme et leurs deux filles à New York, où il enseigne la littérature juive. C’est un spécialiste des textes bibliques et talmudiques.

Rencontre en hébreu et en français animée par Dorit Shilo, traductrice et spécialiste de la littérature hébraïque. 

Céline Nieszawer

/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Céline Nieszawer, Claude (Editons Tohu-Bohu, 2019)

Ph. Céline Nieszawer - crédits Louis Stéphane Ulysse

Ph. Céline Nieszawer – crédits Louis Stéphane Ulysse

Rencontre le 12 juin à 19h à La Closerie, médiathèque de l’Institut français de Tel Aviv

Claude, la quarantaine rondouillarde, est spectateur de sa vie. Une mère excentrique -70 ans, rouge à lèvres flamboyant et haut talons girafiens – qu’il a envie de tuer à mi-temps et une jolie amoureuse à temps partiel. Un jour en tombant dans la rue, sa vie bascule…Une chronique d’un petit monde décalé qui fume des cigarettes, boit des bières et des zombies dans les cafés en essayant de survivre à notre modernité agressive et conformiste.

CVT_Claude_6153Photographe reconnue, dessinatrice de talent, scénariste et maintenant romancière, Céline Nieszawer est une artiste.

Rencontre en français. 

LES PARAPLUIES DE CHERBOURG

LES PARAPLUIES DE CHERBOURG

Les Parapluies 2Réalisé par : Jacques Demy
Scénario :  Jacques Demy
Avec : Catherine Deneuve, Nino Castelnuovo, Anne Vernon
Comédie musicale -1h31
Avec l’aimable autorisation Ministère des Affaires Étrangères
Français st hébreu

Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent une boutique de parapluies. La jeune femme est amoureuse de Guy, un garagiste. Mais celui-ci part pour la guerre d’Algérie. Enceinte et poussée par sa mère, Geneviève épouse Roland, un riche bijoutier.

“(..) Jacques Demy et Michel Legrand  ont fait preuve d’un culot, d’une pugnacité et d’une croyance en leur projet admirables pour oser cette aventure quasi expérimentale, puis pour l’amener vers la Palme d’or cannoise et les cimes de l’histoire du cinema”  Les Inrockruptibles

LE GRAND BAIN

FILM D’OUVERTURE / LE GRAND BAIN

Le Grand Bain 120 לשחות או לא להיות באדיבות רד קייפRéalisé par : Gilles Lellouche
Scénario : Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini
Avec : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Virginie Efira
Comédie Dramatique- 1h58
Avec l’aimable autorisation de Red Cape
Français st hébreu et anglais

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

« Le Grand bain nage entre deux eaux, le rire et la mélancolie. On plonge la tête la première. » Le Point

Dix nominations aux Césars 2019

César 2019 du meilleur second rôle pour Philippe Katerine

Trailer du film