/ VISITE MINISTERIELLE

Bruno Le Maire et Mounir Mahjoubi réaffirment l’importance des liens économiques et scientifiques entre la France et la start-up Nation

A l’occasion de l’édition annuelle du Festival de l’innovation de Tel Aviv (Digital Life Design – DLD), le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, et le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, en charge du Numérique, Mounir Mahjoubi, ont été accueillis en Israël du 3 au 7 septembre. Une opportunité pour eux et pour l’Ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, de rappeler l’importance des liens économiques entre la start-up Nation et la France dans un contexte de forte croissance économique israélienne et d’attrait de l’économie française pour les investisseurs israéliens, mais également l’occasion de mettre en avant le dynamisme de la coopération scientifique franco-israélienne.

« J’ai tenu à débuter mon déplacement en Israël par la visite de l’Institut Weizmann, symbole de l’excellence israélienne dans les sciences et la recherche. » C’est par cette phrase que Bruno Le Maire a donné le ton de ce déplacement ministériel en Israël. Si l’objectif affiché de cette visite restait en effet avant tout pour le Ministre de l’Economie et des Finances de renforcer les relations économiques entre Israël et la France et de « doubler les investissements israéliens en France d’ici fin 2018 », il a également insisté sur l’importance de la formation dans les secteurs de la recherche et de l’innovation en choisissant de visiter l’Institut Weizmann et l’Université de Tel Aviv.

A l’Institut Weizmann, le Ministre a pu visiter le laboratoire du professeur Dan Oron (Département de Physique des systèmes complexes) qui travaille en collaboration avec des chercheurs français de premier plan. Le Président de l’Institut Weizmann, Daniel Zajfman, et le Ministre en ont profité pour évoquer la recherche de nouveaux financements destinés aux futurs projets de recherche entre les deux pays et pour examiner les moyens d’approfondir les coopérations que l’Institut israélien entretient avec le CNRS, l’Institut Pasteur et l’Ecole polytechnique (dont le Président, Jacques Biot, était présent). Le Ministre s’est également rendu à l’Université de Tel Aviv où il a visité le Centre Blavatnik pour la découverte de nouveaux médicaments sous la direction du professeur Ehud Gazit. Il a ensuite rencontré le Président de l’Université, Yossef Klafter, ainsi que le Président du Board, ancien Gouverneur de la Banque d’Israël, Jacob Frenkel, et François Heilbronn, Président des Amis Français de l’Université de Tel Aviv.

Bruno Le Maire à l'Université de Tel Aviv

Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël et Bruno le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances français, en compagnie du Prof. Joseph Klafter, Président de l’Université de Tel Aviv

Au-delà de ces visites universitaires, Bruno Le Maire a rencontré le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, ainsi que ses homologues, Messieurs Moshe Kahlon et Eli Cohen, respectivement Ministre des Finances et Ministre de l’Economie. Le Ministre a discuté des intérêts communs à Israël et à la France dans le domaine de l’innovation (gestion des réseaux sociaux, transports intelligents, cyber technologie) et a mis en avant l’expertise française dans la gestion de grands projets publics dans les domaines de l’énergie alors que le gouvernement israélien souhaite accélérer la croissance économique locale (canal des deux mers, production de gaz naturel en mer, gestion des transports).

Bruno Le Maire à l'Institut Weizmann

Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël, et Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances français, en compagnie de Daniel Zajfman, Président de l’Institut Weizmann

Enfin, le Ministre de l’Economie a pu dialoguer avec des start-ups françaises présentes sur le site du DLD et rencontrer les délégations des villes de Marseille, Toulouse et Montpellier ainsi que la French Tech Israël.

 

De son côté, le Secrétaire d’Etat en charge du Numérique a lui aussi alterné des rencontres avec des startups israéliennes et françaises et des visites dans le domaine éducatif.

Ainsi, Mounir Mahjoubi a débuté son séjour en Israël par la visite du lycée franco-israélien Mikvé Israël qui mène une action particulière en faveur de l’accès des filles aux études scientifiques. Le Secrétaire d’Etat s’est également rendu à Beer Sheva pour rencontrer les chercheurs en cyber sécurité du Département d’informatique de l’Université Ben Gourion ainsi que le Cyberspark de la ville. Il a pu s’y entretenir avec les responsables du Fonds capital-risque JVP, ainsi qu’avec des entrepreneurs en sécurité informatique.

Les deux Ministres et l'Ambassadrice au DLD

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au numérique français, Hélène Le Gal, Ambassadrice de France en Israël et Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances français

Au cours de sa visite en Israël, Mounir Mahjoubi a découvert de nombreuses startups israéliennes dans les domaines du transport, de l’intelligence artificielle et du Big Data, notamment MindoLife, mPrest, Reporty, ZenCity, SmartAir, Supersmart, Trucknet, Weebit, WiseShelf et Green Onyx. Le Secrétaire d’Etat a répondu aux questions des uns et des autres tout en encourageant la coopération entre les entreprises des deux pays et l’implantation d’entreprises françaises en Israël ainsi que l’accueil de startups israéliennes sur le sol français.

Mounir Mahjoubi à l'Université Ben Gourion

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat au Numérique français à l’Université Ben Gourion du Néguev

Il s’est également entretenu avec Ayoub Kara, Ministre israélien de la communication, au sujet de la réforme de la téléphonie mobile, du développement des réseaux très haut débit et de la promotion d’entreprises conjointes porteuses d’innovation et a rencontré le Directeur général de l’Autorité de l’Innovation, Aharon Aharon, avec lequel il a évoqué les collaborations dans le domaine de la Recherche et du Développement (cf. nouveau site dédié aux entreprises conjointes dans ce domaine). La visite de Mounir Mahjoubi s’est conclue par une rencontre avec la délégation de Marseille, accompagnée de représentants d’une dizaine de sociétés commerciales de la région et par une réception French Tech sur la terrasse de l’Institut français de Tel Aviv en présence d’environ 200 personnes du monde de l’innovation israélien et français.

Rédaction : Juliette Chauveau