Le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ) a pratiquement le même âge que l’État d’Israël lui-même. Créé en 1952 sous les auspices du CNRS, le CRFJ eut pour vocation initiale la recherche archéologique, comme l’indique son intitulé de l’époque : « Mission archéologique française ». C’est sous la houlette de son fondateur, le préhistorien Jean Perrot, que de nombreuses fouilles verront le jour, donnant naissance à une véritable école archéologique française sur le Levant Sud. Les années 1980 voyaient l’élargissement de sa mission à l’ensemble des disciplines relevant des sciences humaines et sociales : le Centre de Recherche Français à Jérusalem était né.

Depuis lors, inscrit sous la double tutelle CNRS/MEAE et sous l’impulsion de ses directeurs successifs, le CRFJ n’a eu de cesse de développer ses activités de recherche en Israël. En témoignent les grands axes qui le structurent au prisme de l’interdisciplinarité : l’archéologie bien sûr, mais aussi le temps long des traditions (histoire, épigraphie, philologie, science du religieux, philosophie, etc.) comme celui, plus immédiat, du contemporain (sciences politiques, géographie humaine, sociologie, anthropologie, arts et littérature, etc.). En témoignent le grand nombre de chercheurs et d’universitaires, d’étudiants boursiers qui se sont succédés au fil des décennies pour y apporter leur contribution. En témoigne également la diversité des programmes initiés et conduits en collaboration permanente avec nos homologues israéliens, qu’ils soient issus des cinq grandes universités du pays ou d’instituts de recherche publics ou privés, ainsi qu’avec d’autres institutions de recherche françaises et étrangères (Ecole Biblique et Archéologique Française, Van Leer Jerusalem Institute, Albright Institute of Archaeological Research, etc.). Ces collaborations intègrent la mise en œuvre de formations croisées à destination d’étudiants avancés (master, doctorat).

Structure rattachée à l’Ambassade de France, son implantation à Jérusalem en fait le lieu par excellence de la rencontre de traditions universitaires multiples et du dialogue des cultures, par le biais de colloques internationaux, d’ateliers, de conférences et de séminaires. Outre le support d’un site web qui lui est propre (www.crfj.org) ainsi qu’une chaîne Youtube, la communication de l’ensemble de ces activités s’appuie sur le réseau des institutions françaises en Israël ainsi que sur une liste de diffusion sans cesse augmentée. Quant à la publication des recherches individuelles et collectives réalisées en son sein, le CRFJ dispose notamment d’une collection aux éditions De Boccard et d’un carnet en ligne (crfj.hypotheses.org).

Le CRFJ bénéficie d’une position géographique unique, chargée d’histoire et de symboles à valeur universelle. Son insertion dans un pays à très haut niveau universitaire est à la fois une chance, une garantie et une motivation supplémentaire pour l’excellence. Tête de pont de la recherche française en sciences humaines et sociales, sa mission est aussi de servir d’interface entre les deux pays, au travers des espaces israélo-palestiniens, dans ce vaste domaine. Les conditions sont ainsi réunies pour la pérennisation des programmes inscrits dans la durée et l’émergence de nouveaux projets communs, à l’image d’une prochaine rencontre organisée en mai 2019 avec l’IAA (Israël Antiquities Authority) intitulée « Methodologies in Medieval Archaeology in France and Israel: new perspectives » et qui a reçu le label des évènements célébrant les 80 ans du CNRS.

L’équipe est constituée de 4 à 5 chercheurs-enseignants et chercheurs affectés ou accueillis en délégation, et d’une vingtaine de doctorants, post-doctorants et stagiaires de master.

Durant l’été, les fouilles archéologiques soutenues par le CRFJ permettent la venue d’une trentaine d’étudiants/chercheurs français et européens. Outre les conférences mensuelles tous publics ainsi que les séminaires de recherche, une dizaine de rencontres internationales est organisée par an en association avec nos partenaires locaux (environ 100 chercheurs/professeurs invités par an).

L’équipe du CRFJ : 

Directeur :
François BON
MEAE, Professeur de Préhistoire, Université Toulouse
e.mail : bon@univ-tlse2.fr

Responsable administrative
Lyse Baer-Zerbit
Cnrs
e.mail : lyse.baer@crfj.org.il

Administration / Gestion site Internet
Laurence Mouchnino
Cnrs
e.mail : laurence.mouchnino@crfj.org.il

Équipe de recherche axe 1 – Archéologies du Levant Sud

Équipe de recherche axe 2 – Histoire, Traditions, Mémoire

Équipe de recherche axe 3 – Israéliens et Palestiniens : sociétés et cultures contemporaines

Coordonnées :

Centre de recherche français à Jérusalem
3, rue Shimshon
BP 547 – 91004 Jérusalem
Tel : (972) 2 56 58 111
Fax : (972) 2 673 53 25
crfj@crfj.org.il

Le site du Centre de recherche français à Jerusalem



Comments are closed.