/ RENCONTRE AVEC UN AUTEUR

Tsvia Walden : Shimon Peres, l’artisan de l’amitié franco-israélienne
La fille de Shimon Peres, Tsvia Walden revient sur le livre-testament de son père Aucun rêve n’est impossible (Ed. Baker Street, novembre 2017)
Mardi 10 avril, 19h30
Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

Aucun-reve-n-est-impoible 326 x 466“Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait”. Cette phrase de l’écrivain américain Mark Twain résume l’idée du livre posthume de l’ancien Président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres, Aucun rêve n’est impossible. Le livre est aujourd’hui présenté par sa fille, Tsvia Walden, invitée de l’Institut français. L’occasion de revenir avec elle sur la relation durable que Shimon Peres a réussi à bâtir entre la France et Israël.

Shimon Peres, dans un souci de transmission aux générations futures, l’année précédant sa disparition, a choisi de raconter six épisodes marquants de son impressionnante longévité politique au service de son pays.

“N’oublies pas que tu es juif” ces derniers mots du grand père laissé sur le quai de gare du petit village polonais, au petit fils de onze ans qui s’embarque vers “la terre promise à son peuple”, est un éclairage précieux sur le parcours du futur Président de l’Etat d’Israël.
Le destin s’emballe très vite pour celui qui aura appris à cultiver la terre et garder les moutons puisque remarqué par David Ben Gurion, il en deviendra l’un des plus jeunes conseillers.
Tout au long des épisodes sélectionnés – illustrant le combat physique et moral de l’homme politique et de l’homme tout simplement – on lit l’engagement à faire d’Israël une puissance militaire, nucléaire et enfin technologique. On voit aussi se dessiner un esprit visionnaire doté, outre d’une obstination hors du commun, d’un sens intuitif exceptionnel quand il décide, contre l’avis de tous, de se tourner vers la France.
“Une alliance avec la France était mon rêve impossible et je l’ai poursuivi”, dira Shimon Peres.
“Ils voyaient en moi une autre version d’eux-mêmes et à partir de là, un lien indescriptible s’est formé entre eux et moi”

La rencontre avec Tsvia Walden autour du livre de son père permettra d’éclairer les étapes d’un parcours hors du commun.

 

 

 

 

  • PRATIQUE
    Tsvia Walden : Shimon Peres, l’artisan de l'amitié franco-israélienne
    Mardi 10 avril, 19h30
    Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7
    En français
  • RESERVATION
    Entrée : 35 NIS / Carte membre : 15 NIS
    En ligne : ICI
    Par téléphone : 03-7968005
    Par email : l.mimouni@ambfr-il.org
  • A TELECHARGER
    Communiqué de presse 
  • Tous les évènements Cliquez ICI