/ ART VISUEL

Stéphane Thidet – Les pierres qui pleurent
Exposition PLAN(e)T

Du 8 janvier au 30 juin 2020
Université de Tel Aviv – The Genia Schreiber University Art Gallery and the Michel Kikoine Memorial 

פלאנט עם קרדיט

L’Institut français d’Israël est heureux de présenter l’installation de l’artiste français, Stéphane Thidet Les pierres qui pleurent dans le cadre de l’exposition collective PLAN(e)T qui sera visible pendant six mois à partir du 8 janvier à la galerie Genia Schreiber de l’Université de Tel Aviv. Cette exposition traite de la durabilité environnementale et de la végétation, en se concentrant sur les questions de survie, de consommation et d’utilisation des ressources naturelles, passées et présentes. Un sujet éminemment d’actualité.

Artistes : David Burns and Austin Young (Fallen Fruit) // Relli de Vries // Stéphane Thidet // Dr. Dafna Langgut // Dr. Yasmine Meroz // Liat Segal // Onya Collective // Noam Rabinovich
Commissaires d’exposition : Dr. Tamar Mayer, Dr. Sefy Hendler
Assistants des commissaires d’exposition : Yifat Pearl
Commissaire de théâtre : Dr. Sharon Aronson Lehavi

L’exposition comprend un certain nombre de projets d’artistes internationaux et israéliens de premier plan, ainsi que des recherches révolutionnaires menées par des chercheurs universitaires.

L’exposition remet en question l’utilisation des ressources naturelles par les humains et assimile les plantes à des créatures intelligentes dotées d’un potentiel décisionnel exceptionnel. L’exposition démontre le potentiel inhérent à la combinaison de la recherche et de l’art comme moyen de s’attaquer aux problèmes écologiques brûlants d’aujourd’hui,

En marge de l’exposition, se tiendront  des discussions et des performances dans de nombreux domaines de la connaissance, notamment le droit, l’environnement, l’économie, la philosophie, l’archéologie, l’architecture et le théâtre.

Au coeur de l’exposition sera présenté le travail de Stéphane Thidet. Cet artiste français vit et travaille à Paris. Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2002, il enseigne à l’École Supérieure d’Art de Nantes depuis 2017.
Stéphane Thidet met en scène les éléments naturels. Pour cette exposition, il propose une installation autour de l’eau, la pierre et la lumière qui interrogent sur ce qui se produit par accident. Le sol est recouvert d’argile broyée, réduit à l’état de poudre. Trois pierres suspendues laissent ruisseler sur ce sol une eau qui s’égoutte lentement, telles d’inexorables larmes qui vont transformer la scène, jour après jour. “La nuit, l’eau s’arrête, l’argile se cristallise, craquelle. Jusqu’à ce qu’elle soit à nouveau transformée par l’eau le lendemain. Ces “pierres qui pleurent” posent la question de l’évolution, quand on ne contrôle pas le processus”.

800 x 350

L’installation de Stéphane Thidet a reçu le soutien de la Fondation Jacqueline de Romilly abritée par la Fondation de France. 

  • icon-reservationPRATIQUE
    Stéphane Thidet - Les pierres qui pleurent
    Exposition PLAN(e)T

    Du 8 janvier au 30 juin 2020
    Université de Tel Aviv
    The Genia Schreiber University Art Gallery and the Michel Kikoine Memorial
    Heures d'ouvertures :
    Dim-Mer : 11h-19h
    Jeu : 11h-21h
    Ven : 11h-14h
    arts.tau.ac.il

  • Tous les évènements Cliquez ICI