Retour sur l’événement annuel de l’Association Technion France: Applying Big Data

Le lundi 14 décembre 2015 s’est tenu à la Maison de la chimie de Paris, le 13ème événement annuel de l’association Technion France : Applying Big Data, vers l’économie de la donnée.

imagestechnionSous le haut patronage du président de la République française, Monsieur François Hollande, et en présence de Thierry Mandon, Secrétaire chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche et de Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, ce colloque a réuni une délégation prestigieuse de chercheurs du Technion de Haïfa, des dirigeants de grandes entreprises françaises, des créateurs d’entreprises, des chercheurs, leaders d’opinion ainsi que Muriel Touaty, directrice générale de l’association Technion France.

Le Big Data, une des 7 priorités stratégiques de la France pour l’Innovation 2030 (rapport de la commission de 2013) et, le fer de lance d’Irsaël, la start-up nation, propose une alternative aux traitements traditionnelles de bases de données. Le Big Data s’applique dans des domaines aussi variés que le marketing, l’environnement ou la médecine personnalisée. Cette année, le continuum vertueux entre recherche et applications s’est concentré sur ces différents thèmes :

- les outils et pratiques médicales ;

- les objets connectés et technologies Smart ;

- digital et connecting media ;

- l’éducation personnalisée et actions sociales et humanitaires au service de la société.

Retours sur le Cloud Computing Brainstorming à l’Institut Français

Le 24 novembre étaient réunis à Tel Aviv les 3 binômes franco-israéliens lauréats du programme Maïmonide – projets financés par les gouvernements des deux pays.

Depuis le début de leurs recherches, il y a deux ans, le «Cloud Computing», système d’accès et de partage de ressources informatiques, a continué à être développé et promu par de grands acteurs de l’informatique comme IBM, Microsoft, ou Google. Il est aujourd’hui devenu omniprésent.

David Harari, le co-président du Haut-Conseil franco-israélien pour la science et la technologie, ouvre le brainstorming devant les chercheurs et les représentants d’entreprises. © Alexandre Superville

David Harari, le co-président du Haut-Conseil franco-israélien pour la science et la technologie, ouvre le brainstorming devant les chercheurs et les représentants d’entreprises.
© Alexandre Superville

Ainsi, quelles synergies pourraient sortir d’une rencontre de ces chercheurs et théoriciens franco-israéliens, avec l’environnement riche et foisonnant du secteur privé Tel-Avivien ? C’est ce que nous avons voulu tester : les binômes lauréats et des représentants d’entreprises variées – de Google jusqu’à des Start’ups locales – ont été réunis dans l’auditorium de l’Institut Français par le service de coopération scientifique et universitaire, le service économique et Business France. Un évènement «French Tech».

Présentations scientifiques, « pitches » des entreprises, et réception de networking sur la terrasse de l’Institut Français auront pu – nous l’espérons – faire se nouer de nouveaux contacts annonciateurs de travaux collaboratifs.