Site du cimetière d’Atlit

COOPERATION SCIENTIFIQUE / ARCHEOLOGIE Site du cimetière d’Atlit Le cimetière d’Atlit est le plus grand cimetière conservé de l’Orient latin. Les fouilles entreprises sur ce site ont confirmé l’exceptionnel potentiel du site sur son apport concernant la connaissance des pratiques funéraires de l’Orient latin. En mai 2019, l’archéologue Yves Gleize (Inrap) a conduit sa cinquième […]

En savoir plus

COOPERATION SCIENTIFIQUE / ARCHEOLOGIE
Site du cimetière d’Atlit


Le cimetière d’Atlit est le plus grand cimetière conservé de l’Orient latin. Les fouilles entreprises sur ce site ont confirmé l’exceptionnel potentiel du site sur son apport concernant la connaissance des pratiques funéraires de l’Orient latin. En mai 2019, l’archéologue Yves Gleize (Inrap) a conduit sa cinquième campagne de fouilles sur le site du cimetière, avec le soutien financier du Centre de Recherche Français de Jérusalem, de la commission des fouilles du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, de l’UMR 5199 PACEA (Université de Bordeaux), ainsi que le soutien de l’Israel Antiquity Authorities et du Hof-Hacarmel regional council.

Bien que la crise sanitaire ait ralenti les projets d’investigation du site en 2020, les efforts des archéologues ont porté sur le lancement d’analyses en laboratoire, de travaux post-fouilles et sur la stabilisation et l’homogénéisation de la documentation des fouilles. Un travail primordial de conservation de l’archive de fouille est en cours. Des échantillons sont aussi à l’étude, attestant de la grande diversité de population inhumée sur le site. En 2020, le site d’Atlit a reçu un soutien financier du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères pour poursuivre le travail de recherche. En 2021, il est prévu une mission d’étude céramologique d’une semaine et une campagne de fouille de 2 à 3 semaines.
Le site d’Atlit n’a donc pas fini de nous révéler tous ses secrets…

Programme Hubert Curien (PHC) Maimonide

Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), le ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et le ministère israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace (MOST) ont le plaisir d’annoncer le lancement de l’appel PHC Maimonides 2022. Ce programme soutient financièrement des projets de […]

En savoir plus

Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), le ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et le ministère israélien de la Science, de la Technologie et de l’Espace (MOST) ont le plaisir d’annoncer le lancement de l’appel PHC Maimonides 2022.


Ce programme soutient financièrement des projets de recherche menés conjointement par des chercheurs français et israéliens. Chaque année, 6 projets franco-israéliens sont financés pour 2 ans, à parts égales par chacun des pays, à hauteur de 80 000 € par an et par projet.

Les 2 thèmes de recherche qui seront financés en 2022-2023 sont:
1- Anticipation et impact de la pandémie virale : que pouvons-nous apprendre pour l’avenir ? (Approche interdisciplinaire)
2- Innovations agroécologiques face aux changements globaux.

La date limite de soumission des projets est le jeudi 29 avril 2021. Une conférence de lancement aura lieu au printemps 2021 sur chaque thème.

Tous les détails de l’appel sont disponibles sur le site de CAMPUS France: ICI
Les candidatures doivent être soumises:
Pour la partie israélienne, via le site Science Forefront: ICI
Pour la partie française, via le site Campus France: ICI

En savoir plus sur le Haut-Conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie (HCST) et Programme Hubert Curien (PHC) Maimonide

Annecy international workshop, Jerusalem #2 – Ouverture et lauréats

A l’initiative de l’Institut Français d’Israel, du Marché International du Festival d’Animation (MIFA) et du Jérusalem Film Fund, en partenariat avec le Département Animation de l’école d’Art et du Design Bezalel à Jérusalem, le second atelier Annecy international workshop – Jérusalem #2 a commencé en décembre 2020. Le workshop a pour objectif d’accompagner la jeune […]

En savoir plus

A l’initiative de l’Institut Français d’Israel, du Marché International du Festival d’Animation (MIFA) et du Jérusalem Film Fund, en partenariat avec le Département Animation de l’école d’Art et du Design Bezalel à Jérusalem, le second atelier Annecy international workshop – Jérusalem #2 a commencé en décembre 2020.

Le workshop a pour objectif d’accompagner la jeune création israélienne du secteur de l’animation vers le marché de la coproduction internationale. 3 mentors français – Sébastien Tavel, Sophie Caron et Delphine Nicolini – animent l’événement. Pendant 7 jours, 8 participants se concentreront sur le storytelling, le storyboarding et le pitching : 4 d’entre eux seront sélectionnés pour participer officiellement au MIFA Pitch 2021 dans le cadre du Festival d’Animation d’Annecy.

Le mercredi 20 janvier 2021 s’est ouvert l’avant-première des sessions de pitching des projets. Les 5 projets sélectionnés, hors mention spéciale du jury, seront suivis pendant 4 mois par les trois jurés afin de les préparer au mieux à la session de Pitching officiel à Annecy « Spotlight on Jérusalem » qui aura lieu début juin 2021.

En savoir plus sur les projets sélectionnés et le workshop 

Les avancées en matière d’Intelligence artificielle appliquées à la lutte contre la COVID-19

Les avancées en matière d’Intelligence artificielle appliquées à la lutte contre la COVID-19 Webinaire scientifique – diffusé  virtuellement le lundi 23 novembre 2020 Le 23 novembre 2020 s’est déroulé un webinaire scientifique portant sur « Les avancées en matière d’Intelligence artificielle appliquées à la lutte contre la COVID-19 », organisé par le ministère israélien de […]

En savoir plus

Les avancées en matière d’Intelligence artificielle appliquées à la lutte contre la COVID-19
Webinaire scientifique – diffusé  virtuellement le lundi 23 novembre 2020


Le 23 novembre 2020 s’est déroulé un webinaire scientifique portant sur « Les avancées en matière d’Intelligence artificielle appliquées à la lutte contre la COVID-19 », organisé par le ministère israélien de la Science et de la Technologie, en collaboration avec l’Ambassade de France en Israël, l’Institut français d’Israël et la Fondation France-Israël.

Le webinaire a été ouvert par le ministre israélien des Sciences et de la Technologie, Izhar Shay. Celui-ci a exposé les mesures prises par Israël pour soutenir la recherche ainsi que les modèles prédictifs permettant le meilleur compromis entre activité économique et enjeux de santé publique. L’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon, a ensuite pris la parole afin de présenter les actions mises en œuvre par la France, parmi lesquelles des initiatives gouvernementales de financement, le développement de pôles de compétitivité en santé, ou encore la sensibilisation aux enjeux éthiques de l’IA. Il a également rappelé les outils mis en place pour renforcer les liens bilatéraux en matière de recherche et d’innovation technologique, en particulier à travers Business France et l’expert technique français basé en Israël.Tous deux ont exprimé l’importance accordée à la coopération scientifique franco-israélienne. Celle-ci est matérialisée par le Haut-Conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie (HCST), qui a pour rôle d’identifier les enjeux majeurs de coopération entre les deux pays et définir les actions visant à améliorer leur synergie.

Le webinaire a réuni 10 panelistes intervenant sur quatre volets : la lutte contre la COVID-19 dans les hôpitaux français et israéliens, les recherches académiques en cours dans le domaine, la contribution des start-ups dans la mise en place de technologies innovantes, et enfin un panel-bilan sur l’impact sociétal de la pandémie.
L’événement, auquel s’est connectée une centaine de personnes, a été l’occasion de rapprocher les communautés de chercheurs des deux pays. Dans cette optique, le HCST lance en décembre 2020 un appel à projets dans le cadre du Programme Hubert Curien (PHC) Maimonide, sur les apprentissages que l’on peut tirer de la situation actuelle pour anticiper des pandémies virales futures. Il est ouvert à des équipes de recherche pluridisciplinaires franco-israéliennes.

L’agenda de l’évènement et la biographie des intervenants est disponible  : ICI

L’évènement est également intégralement disponible sur YouTube 

 

Participez au 37e prix international du jeune écrivain de langue française !

Participez au 37e prix international du jeune écrivain de langue française ! Vous avez jusqu’au mercredi 3 février 2021 à 12h (heure française) pour envoyer vos textes ! Si vous avez entre 16 et 26 ans, la passion d’écrire, et rêvez d’être lus et publiés, le prix international du jeune écrivain de langue française vous […]

En savoir plus

Participez au 37e prix international du jeune écrivain de langue française !
Vous avez jusqu’au mercredi 3 février 2021 à 12h (heure française) pour envoyer vos textes !


Si vous avez entre 16 et 26 ans, la passion d’écrire, et rêvez d’être lus et publiés, le prix international du jeune écrivain de langue française vous est destiné… Le Prix du Jeune Écrivain récompense des œuvres de fiction (nouvelles, contes ou récits) écrites en langue française, en prose, par de jeunes auteurs de toutes nationalités.
Aucun thème imposé, les sujets sont entièrement libres. Lancez-vous !


La semaine des lycées français dans le monde

La semaine des lycées français dans le monde Du 30 novembre au 5 décembre 2020 A l’occasion de la 4e édition de lasemaine des lycées français dans le monde, Eric Danon, ambassadeur de France en Israël , s’est rendu au lycée français Maïmonide à Mikvé Israël accompagné de Jean-Jacques Pierrat, conseiller de coopération et d’action […]

En savoir plus

La semaine des lycées français dans le monde
Du 30 novembre au 5 décembre 2020


A l’occasion de la 4e édition de lasemaine des lycées français dans le monde, Eric Danon, ambassadeur de France en Israël , s’est rendu au lycée français Maïmonide à Mikvé Israël accompagné de Jean-Jacques Pierrat, conseiller de coopération et d’action culturelle, directeur de l’Institut français d’Israël, et de Serge Borg, attaché de coopération éducative près l’ambassade de France.
Cette visite a été rythmée par la thématique retenue par l’ AEFE – Agence pour l’enseignement français à l’étranger « Citoyennes et citoyens, égaux et solidaires : l’éducation française pour relever les défis de demain »
Ainsi, les élèves leur ont présenté leurs travaux relatifs à la liberté d’expression et ont pu échanger avec l’ambassadeur sur les questions des valeurs françaises et de la République.

SERIE TV : « No Man’s Land »

A partir du 26 novembre (22h55), ARTE diffuse la série franco-israélienne « No Man’s Land » créée par Maria Feldman et réalisée par Oded Ruskin. « No Man’s Land » suit la quête d’un jeune Français à la recherche de sa sœur disparue jusqu’aux confins de la Syrie. La série qui met en scène Félix […]

En savoir plus

A partir du 26 novembre (22h55), ARTE diffuse la série franco-israélienne « No Man’s Land » créée par Maria Feldman et réalisée par Oded Ruskin.


« No Man’s Land » suit la quête d’un jeune Français à la recherche de sa sœur disparue jusqu’aux confins de la Syrie. La série qui met en scène Félix Moati, Mélanie Thierry et Souheila Yacoub, a reçu le Prix du Meilleur Projet au Forum Série Mania en 2017. Pour les responsables de la programmation du festival Série Mania, « On retrouve dans cette série tout ce qui fait la force des séries israéliennes : une adéquation parfaite entre vision réaliste de l’histoire récente du Moyen-Orient, thriller haletant et drame intimiste ».

Pour tout savoir sur le processus de création de cette série, retrouver ses créateurs et producteurs lors d’un panel organisé par Séries Mania, « Du pitch à l’écran » : ICI

Ouverte de la procédure de sélection 2021-2022 pour les cycles internationaux longs de l’ENA et des IRA.

Ouverte de la procédure de sélection 2021-2022 pour les cycles internationaux longs de l’ENA et des IRA. Inscription en ligne sur www.ena.fr du 05 octobre au 15 novembre 2020. Haut fonctionnaire, vous souhaitez vous perfectionner, développer de nouveaux savoir-faire directement liés à vos missions, échanger avec de hauts responsables de l’administration publique du monde entier […]

En savoir plus

Ouverte de la procédure de sélection 2021-2022 pour les cycles internationaux longs de l’ENA et des IRA.
Inscription en ligne sur www.ena.fr du 05 octobre au 15 novembre 2020.


Haut fonctionnaire, vous souhaitez vous perfectionner, développer de nouveaux savoir-faire directement liés à vos missions, échanger avec de hauts responsables de l’administration publique du monde entier ? L’Ecole Nationale d’administration (ENA), la plus prestigieuse école française pour la formation des hauts fonctionnaires, propose une formation pour les fonctionnaires et agents publics étrangers :

● Le Cycle International Long (CIL) de l’ENA (durée : 13 mois + 1 mois optionnel), pour de jeunes hauts fonctionnaires en partenariat avec les universités françaises : Paris CELSA ; Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et l’Université de Strasbourg.
● Le Cycle International de Perfectionnement (CIP) de l’ENA (durée : 8 mois, pour des hauts fonctionnaires confirmés) en partenariat avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université de Strasbourg.
● Le Cycle International des IRA (CiIRA) (durée : 8 mois), pour les cadres de niveau intermédiaire.

Profils recherchés :
● CIL et CIP : jeunes cadres de l’administration, occupant un poste à responsabilité ou universitaire de haut niveau (doctorat)
● IRA : cadres de niveau intermédiaire (fonctionnaires ou agents publics étrangers)

La maîtrise correcte du français est exigée

Renseignements : voir document en ligne – en français 

 

Visite du site archéologique de Motsa

Visite du site archéologique de Motsa La fouille est co-dirigée par M. Hamoudi Khalaily, directeur adjoint du département des fouilles de l’Israel Antiquities Authority (IAA) et membre du conseil scientifique CRFJ, et par M. Jacob Vardi de l’IAA, en partenariat avec les Universités de Tel Aviv et de Ben Gurion M. Eric Danon, ambassadeur de […]

En savoir plus

Visite du site archéologique de Motsa
La fouille est co-dirigée par M. Hamoudi Khalaily, directeur adjoint du département des fouilles de l’Israel Antiquities Authority (IAA) et membre du conseil scientifique CRFJ, et par M. Jacob Vardi de l’IAA, en partenariat avec les Universités de Tel Aviv et de Ben Gurion


©Jean Jacques Pierrat
©Jean Jacques Pierrat

M. Eric Danon, ambassadeur de France en Israël, M. Jean-Jacques Pierrat, conseiller de coopération et d’action culturelle et directeur de l’Institut français d’Israël, M. René Troccaz, Consul général de France à Jérusalem accompagnés de M. Vincent Lemire, directeur du Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ), ont visité mercredi 7 octobre le site archéologique de Motsa.
Vieux de près de 9000 ans, ce site, découvert sous l’autoroute Tel Aviv-Jérusalem, recèle une richesse historique insoupçonnée et bouleverse nos connaissances sur la période néolithique. 300 archéologues y travaillent, sur environ 30 ha de terrain : 2 à 3000 personnes devaient y vivre il y a plusieurs milliers d’années, estiment-ils. Ils ont exhumés bracelets, statuettes, pendentifs et plus d’une dizaine de milliers d’autres objets.
Le CRFJ, dont le coeur d’expertise est justement la période néolithique, est particulièrement impliqué sur l’analyse du matériel funéraire qui a été entreposé et analysé dans son centre à Jérusalem jusqu’en juillet dernier. Ce matériel est en cours d’étude par Mme Marie Anton, spécialiste en archéologie préhistorique et archéothanatologie et doctorante au CRFJ.

Le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ) se transforme… de la cave au grenier !

Le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ) se transforme… de la cave au grenier ! Au sous-sol, création d’un véritable « département d’archéologie » Cet espace abritera des collections archéologiques ainsi que des salles de stockage, des salles de tri et des salles d’analyse qui bénéficieront d’un nouvel équipement : une loupe binoculaire et […]

En savoir plus

Le Centre de Recherche Français à Jérusalem (CRFJ) se transforme… de la cave au grenier !


Au sous-sol, création d’un véritable « département d’archéologie »
Cet espace abritera des collections archéologiques ainsi que des salles de stockage, des salles de tri et des salles d’analyse qui bénéficieront d’un nouvel équipement : une loupe binoculaire et un microscope polarisant (stéréomicroscope), équipements entièrement financés par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Ce projet d’aménagement, porté par M. Vincent Lemire, directeur du CRFJ, et par M. Julien Vieugué, archéologue, spécialiste des premières sociétés néolithiques de Méditerranée et actuellement chercheur au CRFJ, permettra d’effectuer recherches et analyses de matériaux directement sur place, enjeu particulièrement stratégique dans le contexte actuel.

Au 2e étage, création d’un nouveau « foyer de recherche »
Le 2e étage abritera deux chambres-bureaux et une salle de douche pour l’accueil des étudiants boursiers et des chercheurs de passage, qui bénéficieront ainsi d’un logement sécurisé, connecté et convivial, à proximité immédiate de leur lieux de travail, particulièrement adapté au contexte actuel des crises sanitaires ou sécuritaires. Pour le CRFJ, cette opération aura de multiples avantages, en terme d’animation et de présence renforcée dans le bâtiment, mais aussi en terme financier, étant donné le renchérissement des logements de courte durée à Jérusalem ces dernières années. Les travaux ont été entamés en juillet dernier, seront achevés à la fin du mois d’octobre.